Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.
Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

Pension Zimmer des Westens

Nº 617 sur 665 hôtels à Berlin
Wittenbergplatz 5-6, 10789 Berlin, Allemagne
Pension Zimmer des Westens
Écrire un avis

14 avis de voyageurs TripAdvisor

Note attribuée
    0
    4
    0
    4
    6
Consultez les avis pour
4
9
Voyage solo
0
Professionnel
0
Résumé des notes
  • Situation
    3,5 5 étoiles
  • Literie
    2,5 5 étoiles
  • Chambres
    2 5 étoiles
  • Service
    1,5 5 étoiles
  • Qualité-prix
    1,5 5 étoiles
  • Propreté
    2 5 étoiles
Date | Note
  • Allemand en 1er
  • Anglais en 1er
  • Danois en 1er
  • Espagnol en 1er
  • Français en 1er
  • Italien en 1er
  • Norvégien en 1er
  • Toutes
  • Derniers résultats en français
Français en 1er

6 photos de cet hôtel

Photos des voyageurs: Découvrez ce qu'ont vu des voyageurs comme vous

Vus
Toutes les photos des voyageurs (6)
Vus
Hôtel & site hôtelier (2)
Vus
Espace familles/Terrains de jeu (3)
Vus
Salle de bains (1)
Vous aimerez peut-être aussi ces hôtels...
Arrivée Départ
Prix de votre séjour

Votre séjour à Schöneberg

Infos sur les environs
Schöneberg
En 1963, Schöneberg était le centre politique de Berlin-Ouest, ce qui incita John Fitzgerald Kennedy à choisir ce quartier pour prononcer son célèbre discours au cours duquel il déclara : « Ich bin ein Berliner » (litéralement « Je suis un Berlinois »). Le contexte est aujourd'hui différent, mais Schöneberg rend toujours hommage à son héritage historique. Le passé florissant de cette ville, qui fut la plus riche des environs de Berlin, est encore visible sur les façades décorées des bâtiments datant du « Gründerzeit » (« époque des fondateurs ») au XIXe siècle, tandis que sa population huppée perpétue la tradition et flâne nonchalamment dans le grand centre commercial du KaDeWe. Schöneberg fut également le centre de la vie nocturne décadente et burlesque dans les années 1920. C'est ici que Marlene Dietrich faisait la fête avec Christopher Isherwood et que fut fondé le premier bar gay d'Allemagne. De nos jours, la communauté homosexuelle est toujours très présente autour de Nollendorfplatz et la station aérienne de U-Bahn est même illuminée des couleurs de l'arc-en-ciel, afin de rendre hommage à l'histoire progressiste de Schöneberg.
Explorez les environs

Équipements