La Dominique : île disputée par les Anglais et les Français

SON HISTOIRE

Située entre les deux départements français de la Martinique et de la Guadeloupe, la Dominique a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne le 3 Novembre 1978. C’est aujourd’hui une république au sein du Commonwealth Britannique. Les premiers habitants de l’île furent les Arawaks 3 000 ans avant J.C. suivis des Kalinago ou Indiens Caraïbes. Avec son plus haut sommet à 1 447m d’altitude il nous est aisé de comprendre pourquoi le peuple Carib l’avait baptisée « Waitukubuli .

Jusqu’au début du 18me siècle les Indiens Caraïbes réussirent à résister à l’invasion coloniale mais en 1720 les Français prirent contrôle de l’île. De 1720 à 1805, l’île changea de main à plusieurs reprises entre les Anglais et les Français qui se la disputaient et ce n’est qu’en 1805 qu’elle fut

finalement cédée aux Anglais.

Pour des informations plus poussées voir le site en anglais http://www.lennoxhonychurch.com/home.cfm

Dates historiques

XIVe siècle, les Indiens caraïbes s'installent sur l'île et la baptisent du nom de Waitikubuli, "grand est son corps".

3 décembre 1493, Christophe Colomb la découvre lors de son second voyage aux Antilles et lui donne son nom actuel.

1635, les Français débarquent en Dominique et commencent à envoyer des missionnaires très vite rejetés par les autochtones.

1660, signature d'un traité de neutralité entre les Français et les Anglais. La Dominique est laissée à la disposition des Indiens.

Fin du XVIIe siècle, des colons français établissent les premières plantations.

1720, la France envoie un gouverneur et prend possession de l'île.

1763, après de nombreuses rivalités, la France cède la Dominique aux Anglais, par le traité de Paris.

1795, la France tente de se réapproprier l'île.

1805, nouvelle tentative côté français, en vain. Incendie de Roseau.

De 1805 à 1967, l'île est placée sous l'autorité britannique. Elle fera partie jusqu'en 1939 de la Leeward Islands Federation (Fédération des Iles sous le vent) pour ensuite être placée sous la direction de la Windsor Islands Federation (Fédération des Iles du Vent).

1967, la Dominique devient autonome pour la gestion de ses affaires intérieures.

Le 3 novembre 1978, l'île devient une république indépendante au sein du Commonwealth.

 Août 1979, le cyclone David provoque la mort de 50 personnes, la destruction des récoltes de bananes, le ravage de Roseau et de pans entiers de forêt.

Juillet 1980, the Dominica Freedom party (DFP) arrive au pouvoir avec à sa tête, une femme, Mary Eugénia Charles, élue Premier ministre.

1980-81, M. E. Charles échappe à deux coups d'Etat, perpétrés par Patrick John.

Octobre 1983, M. E. Charles envoie un contingent de soldats pour appuyer l'invasion de Grenade.

En 1995, M. E. Charles démissionne et le DFP perd les élections contre le Parti des travailleurs (The United Worker's Party). Edison James devient Premier ministre.

Octobre 1998 : Vernon Lordon Shaw est élu Président.

Octobre 2000 : Pierre Charles devient Premier Ministre.

Malgré tout ceci, le racisme n'existe pas. Les gens sont très souriants et accueillants. Ils parlent un créole Français et un "bonjour" vous amène un vrai sourire.

Avez vous une anecdote sur son histoire ou des souvenirs de famille ?

A vous lire. Pierre