Avis aux voyages avec Air Transat sur le vol via Bruxelles.

Le 7 octobre 2001, j'ai manqué mon vol sur Montréal à partir de Bruxelles et j'ai failli manqué le deuxième vol le 9 octobre à ce même aéroport à cause de l'organisation d'Air Transat Par Via Partener.

En effet, il était 7:00 du matin, je me suis présentée à l'aéroport pour enregistrer mes bagages. En arrivant sur les lieux, il n'y avait aucun point de repère m'indiquant où faire l'enregistrement, pas même sur les écrans indicatifs. En fin de compte, je me suis dirigée au bureau d'informations. On m'a répondu, comptoir 11, allée à ce comptoir, je me suis mise en ligne pour attendre mon tour. On me répond pas ici Madame, il faut aller au comptoir 10. Puis, comptoir 10, m'a répondu, comptoir 09. Et le comptoir 09 m'a dit, on vient de fermer l'enregistrement, de me référer au 0323900565. Appel fait à ce numéro, 0 réponse, le répondeur me dit d'appeler à 09 :00 puisqu'il s'agit d'un téléphone mobile. Donc, j'ai attendu à l'aéroport jusqu'à 09:00 pour faire une autre réservation. Entre temps, après que le guichet fût fermer, on voyait afficher aux écrans indicatifs, Air transat, porte B, guichet 10. Je n'avais pas le choix de payer un autre billet pour rentrer à Montréal

Le 9 octobre 2001, l'histoire se répète. cette fois-ci, je me suis présentée à l'aéroport à 05:45 am. Tandis que le vol était à 09H45. Je me suis plantée devant les écrans indicatifs jusqu'à 06:15 avant qu'on affiche, Air Transat port B et guichet 10. Enfin, j'ai pu m'enregistrer, mais porte B, c'est le contrôle, où est donc le numéro d'embarquement???... Puis, je suis retournée voir l'agent à l'enregistrement pour savoir où embarquer, elle m'a dit d'attendre jusqu'à 08:25, car elle ne sait pas où. J'ai attendu jusqu'à 07:30, Entre temps, j'ai fait le va-et-vient entre les écrans et le comptoir d'enregistrement pour savoir où prendre l'avion. À la fin, je suis allée voir un autre agent qui m'a dit, passe au contrôle et surveiller les écrans. Ensuite, j'ai fait ce qu'il m'a dit. On a dit la même chose à tous les autres passagers. On sentait la confusion. Je suis allée voir un autre comptoir où on enregistrait des vols pour l'Afrique, là j'a appris que l'embarquement se fera à la porte B91. C'est moi qui donnais les informations aux gens.

Il était 08:50, on affiche, Air Transat B91. À mon retour à Montréal, j'ai fait mes recommandations à Air Transat, ils ont banalisé la situation. En conséquence, je conseille aux passagers, la mise en garde au sujet de l'organisation d'Air Transat sur le vol Bruxeles/Montréal, au risque d'expérience fâcheuse.

Mes voeux que vous publieriez ce email.

Bien à vous!

Marie Lucie Samuel

marielucie2@msn.com