Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.
Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

balade urbaine des vieux faubourg et villa cité jardin

Paris, Texas
Messages : 4
Avis : 1
balade urbaine des vieux faubourg et villa cité jardin

surprenante découverte des faubourg 1800 entre villa, véritable campagne a Paris, cité art deco et architecture faubourg

2 réponses sur ce sujet
Londres, Royaume-Uni
Messages : 7 508
1. Re: balade urbaine des vieux faubourg et villa cité jardin

Bonjour giorgione7 et bienvenu sur les forums de Tripadvisor!

Merci de venir partager ton expérience de voyage avec la communauté Tripadvisor.

Si tu souhaites en savoir plus sur cette ville http://www.villedupre.fr/article/archive/14/

A bientôt sur les forums

Fabienne - Communauté TripAdvisor

Paris, Texas
Messages : 4
Avis : 1
2. Re: balade urbaine des vieux faubourg et villa cité jardin

Plusieurs sources dont quatre regards sur l'aqueduc construit au XIIIe siècle par la Léproserie de Saint-Lazare (située à la place de l'ancienne Prison Saint-Lazare à Paris) pour acheminer les eaux du Pré vers leurs établissements. Ils sont classés monuments historiques depuis 1899 dont la fontaine (place de la mairie) est le plus important. Le Regard du Trou-Morin, sans doute d'origine médiévale et restauré au XVIe siècle ainsi qu'en 2004, drainait les eaux des coteaux de Romainville et des Lilas.

La cité-jardin du Pré-Saint-Gervais - Pantin - Les Lilas (1927-1933 puis 1947-1952) : elle fait partie de la quinzaine de cités-jardins construite par l'Office HBM de la Seine alors dirigée par Henri Sellier. Conçue par l'architecte Félix Dumail, elle est constituée de 1 200 logements collectifs et de 56 pavillons individuels (contre 243 prévus à l'origine), essentiellement situés sur les communes de Pantin et du Pré-Saint-Gervais. Une partie de la cité est construite à Pantin après la Seconde Guerre mondiale mais dans un style très différent, partie appelée de nos jours "cité des auteurs" (228 logements). La cité comporte comme équipements collectifs des boutiques, une école (actuel groupe scolaire Jean Jaurès-Pierre Brossolette) et un stade. Mais le projet d'édifier en plus une maison des services sociaux, un dispensaire et un théâtre de plein air ne sera pas réalisé. La cité est partiellement protégée au titre des sites.

L'ancienne usine Guitel, situé rue Carnot, dans le quartier des 7 Arpents, est implantée sur près d'un hectare. D'abord propriété d'Auguste Rateau en 1904, l'usine fournira différentes pièces pour l'aviation militaire et comptera vers 1930 jusqu'à 2000 ouvriers. En 1947, les terrains et les bâtiments sont revendus pour la partie ouest à la manufacture de quincaillerie F.Guitel et Etienne Frères Réunis, et pour la partie est à la Société de construction métallique Mobilor. Ces deux sociétés finiront par fusionner en 1962 et se spécialisent dans la fabrication des roulettes (Caddie) et des chariots (SNCF). D'un point de vue architectural, l'ensemble constitue un exemple unique d'usine-rue. « Les constructions de 1916 et 1917 – l’essentiel de l’usine – sont de deux types. De part et d’autre de la rue Carnot, du côté de la rue Franklin, les façades des bâtiments se répondent [...] l’oculus percé dans le pan coupé de l’atelier, ouvrant sur la rue Franklin, portait l’horloge de l’usine »8,9.

"Les Villas du Pré", ruelles bordée de jolie maisons xixe siècle sont une ville dans la ville et un exellente exemple du mode de vie de la classe moyenne et petit bourgeois sous Napoléon 3.

L’église Saint-Gervais-Saint-Protais. A l'entré du hameau bucolique de la rue du 14 juillet L’architecte Barbier dessine les plans de la nouvelle église, Placé sous la protection de la Sainte-Famille, le bâtiment est construit en moellons de granit. Son aspect robuste et sobre s’inspire des formes romanes Art déco. La nef se compose de quatre travées éclairées par les vitraux du maître verrier Barillet. Le trésor : une « Pieta » du XVIe siècle, un « Saint-Sébastien » et une « Sainte-Anne et la Vierge » datée des XVe-XVIe siècles. Une toile du XVIIe siècle.

Répondre à : balade urbaine des vieux faubourg et villa cité jardin
Recevez une notification par e-mail lorsqu'une réponse est publiée
Réponses aux questions fréquentes sur Le Pré Saint Gervais