L'Ile Maurice et sa culture.

A SAVOIR :

Nom officiel : Republic of Mauritius

Superficie : 1 865 km2 (65 km sur 48 km), 330 Kilomètres de côtes

Dépendances : île Rodrigues, Agaléga et Saint Brandon

Capitale : Port Louis

Régime : Parlementaire

Chef de l'Etat : Anerood Jugnauth

Chef du gouvernement : Navim Ramgoolam

Population : 1,2 millions d'habitants (600 hab./km2)

Population urbaine : 43 %

Taux d'alphabétisation : 82,9 %

Espérance de vie : 74 ans pour les femmes, 67 ans pour les hommes

Devise : "Etoile et Clé de l'océan Indien"

Langues : anglais (officiel), français (parlé couramment), créole (usuel), bhojpuri, tamoul, hindi

Religions : hindouisme, christianisme, islam, bouddhisme

Monnaie : roupie mauricienne (Rs)

Taux de change : 1 Euro = 35 - 40 Rs (fluctuation importante)

Productions agricoles : canne à sucre, thé, maïs, pommes de terre, bananes, légumineuses, bovins

Industries principales : tourisme, sucre, textiles, produits métalliques, services

Salaires : 7 000 Rs (150 Euros) pour un ouvrier, 9 000 Rs (280 Euros) pour un instituteur, 125 000 Rs (3 800 Euros) pour le président de la République.

La culture mauricienne

Créole mauricien

Malgré les différences, une chose est commune à tout les mauriciens, leur langue, le créole. Le créole mauricien dérive du français mais il a évolué pour devenir une langue à part entière. Il est devenu au fil du temps la langue la plus parlée à Maurice avant même le bhojpuri, créole à base d'hindi.

Le plus enrichissant, c'est encore de découvrir l'évolution de cette langue au cours du temps avec des expressions anglaises et françaises au milieu du créole "traditionnel".

Néanmoins, rassurez-vous, on parle français dans tous les lieux publics, hôtels, restaurants, magasins...

En savoir plus sur la culture mauricienne :

Religions et Fêtes

L'île est vraiment petite et il est surprenant de découvrir une si grande diversité sur le plan religieux. Dans certains quartiers, on retrouve côte à côte, temples hindous, mosquées et églises sans que cela provoque de tensions du moins en apparence, la rubrique histoire évoque les rares émeutes que le pays a connues.

Il y a des autels pour le recueillement un peu partout dans l'île souvent au bord des routes, on s'arrête pour prier en couple ou tout seul à n'importe quel moment de la journée (et des fois dans les virages).

Les hindous forment bien sûr la majorité, plus de 50%, il y a environ 150 temples dans l'île, leurs croyances ont su s'adapter à différentes époques en intégrant certaines images du christianisme.

La religion influence encore les mauriciens par un côté traditionnel très fort lors des mariages et des grandes fêtes, des fêtes hautes en couleurs qui peuvent renforcer votre choix dans les dates de votre séjour.

Le système des castes indiennes est présent mais influence de moins en moins les nouvelles générations.

L'islam concerne les indiens venus du sud de l'Inde, environ 17 %, les mosquées sont nombreuses, les musulmans sont assidus à la prière donc ici comme ailleurs, l'appel à la prière est toujours dépaysant. La plus grande mosquée se trouve à Port Louis.

Les chrétiens représentent un peu moins de 30 % de la population, on retrouve les afro-mauriciens, les blancs-mauriciens et les sino-mauriciens.

Le plus surprenant est leur assiduité à la messe du samedi après-midi, des églises bondées qui obligent certains à suivre l'office à l'extérieur du bâtiment.

L'histoire raconte que Désiré Laval, missionnaire français (1803-1864) convertis 70 000 personnes en 23 ans, il est toujours l'objet d'attentions particulières.

La chapelle du père Laval à Sainte Croix Port Louis est un haut lieu de culte pour l'ensemble des chrétiens.

Il y a quelques bouddhistes principalement des sino-mauriciens qui se retrouvent aux temples de Port Louis.