A savoir sur les vols commerciaux !

L’Europe serait-elle en avance ? Selon une décision de la Cour de justice de l’Union européenne, les compagnies aériennes devront désormais indemniser les passagers en cas de retard supérieur à 3 heures, même lors de vols avec correspondance. Un dédommagement qui pourrait aller jusqu’à 600 € en fonction de la durée du vol. Mais bien sûr qu’il y a un « sauf »… si la compagnie prouve des circonstances extraordinaires comme les grèves qui sont plutôt ordinaires dans notre pays ! D’où ce petit supplément de loi : les compagnies sont tenues de rembourser les passagers victimes de refus d’embarquement en cas de grève. Ouf !