Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.
Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

“Cellier Des Moines” 1 5 étoiles
Avis sur Le Cellier aux Moines

Aucune photo disponible
Vous avez une photo ?
Ajoutez-la.
Impossible de trouver les prix pour cet hébergement
Nos partenaires en ligne ne donnent pas les prix de cet hébergement, mais nous pouvons rechercher d'autres possibilités à Crots
Arrivée jj/mm/aaaa Départ jj/mm/aaaa
Le Cellier aux Moines
Enregistrer
Le Cellier aux Moines a été ajouté à vos Favoris
Boscodon, 05200 Crots, France   |  
Classé n°2 sur 2 chambres d'hôtes à Crots
Auteur confirmé
21 avis 21 avis
3 avis sur les hôtels
Avis dans 12 villes Avis dans 12 villes
31 votes utiles 31 votes utiles
“Cellier Des Moines”
1 5 étoiles Avis écrit le 4 septembre 2011

J'avais noté ces commentaires en août 2011 mais il semble que vous les ayez supprimés ? Les revoici donc suite aux notes de Philippe118, une autre victime de cet hôtelier de pacotille :

Tout restaurateur, digne de ce nom, aurait apprécié la critique cordiale et
constructive que nous avons formulée, après avoir payé l'addition, dans
cette gargote attenante à l'abbaye de Boscodon, ce dimanche 22 août 2010.

Nous y sommes revenus, comme pour un pèlerinage, après 4 ans d'absence, des
saveurs plein la bouche.

Quelle déception!

A notre arrivée, bon signe, malgré aucun accueil cordial, nous avons eu le
plaisir de voir que notre réservation téléphonique avait bien été retenue.
Table dressée avec un billet "réservé".

Cependant, après 20 mn d'attente, et un seul serveur pour les quelques 30
convives en terrasse, il a fallu aller chercher nos menus en salle pour
préparer notre commande. Aucune convivialité de la part du personnel en salle/magasin.

Initiale surprise de ne pas trouver sur cette carte les “nombreuses” spécialités
maison pourtant annoncées sur le site internet de l’établissement:

“L’été, carte et menu vous sont proposés avec de nombreuses spécialités maison élaborées à partir de produits frais :
Beignets de Fleurs de Courgettes cultivées par nos soins,
Entremet à l’Epeautre biologique
Spécialités à l’Ortie fraîche et bien d’autres encore ...”

Encore beaucoup de patience avant que ce même serveur vienne s'enquérir de
notre choix.

Deux tartes aux orties... "Il n'y en a pas à cause de la sécheresse !".
Triste début et ceci n'étant pas un phénomène impromptu, il aurait été
judicieux de supprimer ce plat du menu depuis que la cueillette d'ortie au
Boscodon n'est plus de mise! Pourquoi y laisser cette unique spécialité
maison alors que les “bien d’autres encore” ne sont pas mentionnées?

Pas d'entrée donc vu que la maigre sélection de salades n’était d’aucune
attraction. Pas de beignets de fleurs de courgette alors que les légumes du
potager attenant à la terrasse en étaient bien garnis.

Pour un déjeuner de dimanche, les trois plats du jour basiques n'étaient
pas enthousiasment, mais il fallait bien manger. Nous avons donc commandé
une entrecôte et une andouillette, délaissant la brochette d'agneau qui
semblait bien maigre dans l'assiette d'un hôte à la table voisine.

Nous réservions notre appétit pour la fameuse tarte au citron de Mme Albran.
Le serveur nous ayant confirmé que c'était bien toujours elle qui faisait la
cuisine, nous étions rassurés d'avoir un dessert délectable ; commandé illico
pour être certain de ne pas s'entendre dire, plus tard, qu'il n'y en avait
plus.

La carafe de vin rosé s'est faite attendre, elle aussi, pour accompagner
l'andouillette tiède (mais succulente) et l'entrecôte (normale), chaque
assiette accompagnée d'un excellent gratin de pommes de terre, il faut le
reconnaître.

Pour couronner ce triste repas, la déception finale avec une tarte au citron
et une au noix qui n'avaient absolument rien à voir avec les fameuses
pâtisseries que nous avions tant appréciées dans les années où le cellier
des moines était une maison de qualité. Nous n'avons pas terminé nos
desserts trop sucrés et “estoufaga”, sans que le serveur débordé ne
s'enquière de notre rejet lorsqu’il enleva nos assiettes et servit enfin le
café.

Pain rassis et café quelconque.

Arrivés à 13h10, nous sommes finalement sortis de table à 14h40... 90
minutes bien longues pour une mauvaise prestation.

Quel dommage que le patron aigri n'ait eu que des répliques acerbes et
insultantes à notre remarque amicale sur la baisse de qualité de son
établissement.

Un monsieur que nous avions connu lorsqu'il était moniteur de ski aux Orres
dans les années 80 et que nous avions honoré de notre clientèle des années
durant.

D'après lui, nous ne serions revenus, comme tous les saoulards de clients,
qu'en espérant payer des clopinettes...?

Puis, nous a t'il craché à la figure, ces temps sont révolus et ont causé la
maladie de son épouse qui s'est ruinée la santé au fourneau pour satisfaire
des gens comme nous! A 40 ans, ajouta t'il, sa femme ne peut plus
travailler. Donc maintenant il pratique la même politique et les mêmes tarifs
que tous les restaurants de la région. Cette remarque désobligeante envers
ses confrères étant, comme le reste de ses propos, totalement déplacée.

Le pauvre homme a même insinué que nos vœux de rétablissement pour son
épouse n'étaient pas sincères et n’en avait nul besoin.

Après coup, nous sommes stupéfiés que le serveur nous ait affirmé, pendant
le service, que c'était bien Mme Albran qui officiait toujours en cuisine?

N'ayant absolument pas revendiqué l'exorbitance des tarifs durant
l’agression verbale de M. Albran, je me permets donc d'en dire trois mots
dans ce compte rendu.

Nous avons payé 46€ pour deux repas quelconques, sans hors d'œuvres, sans
fromage (non proposés par le serveur submergé), un pichet 50 cl rosé, deux
tartes lamentables, deux cafés.

Pour comparaison et en contradiction des affirmations de l’aubergiste déchu,
nous avons superbement déjeuné, vendredi 13 août, à l'auberge du château,
Les Tancs, près de Tallard, pour 35€ avec deux assiettes de hors d'œuvres
copieux et bons, deux plats MAISON bien mijotés (ragoût d'agneau et pintade
rôtie), un pichet 25 cl rosé, un pain tendre et croustillant, une assiette
trois fromages du terroir et une faisselle au coulis de fraise suivis de
deux très bons cafés. Le tout servi avec amabilité, dans les normes, par un
personnel compétent.

Monsieur Albran devrait un peu sortir de sa tanière, revoir ses maths et
prendre des cours d’hospitalité et de management.

Nous n'avons pas été surpris par la suite de constater que nos voisins de
table, également habitués de la maison, déploraient aussi la pauvreté du
service et de la qualité des mets. Puis d'apprendre par les amis de la
boutique de l'abbaye qu'ils recevaient quotidiennement les doléances de
consommateurs mécontents.

Nous continuerons à venir en pèlerinage à l’Abbaye de Boscodon avec le plus
grand plaisir mais nous ferons abstinence dorénavant de notre pose repas au
Cellier des Moines.

Posséder un établissement si bien placé sur un site aussi prestigieux et ne pas
profiter d'en faire un établissement de renom démontre peut-être qu'il est
temps, pour un piètre commerçant, de changer de métier.

  • Séjour du octobre 2010 - voyage en famille
    • 1 5 étoiles Rapport qualité / prix
    • 1 5 étoiles Service
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 9
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Écrire un avis

3 avis de voyageurs TripAdvisor

Note attribuée
    0
    1
    0
    0
    2
Consultez les avis pour
1
1
Voyage solo
0
Professionnel
0
Résumé des notes
  • Situation
    5 5 étoiles
  • Literie
    4 5 étoiles
  • Chambres
    4 5 étoiles
  • Service
    2 5 étoiles
  • Qualité-prix
    2,5 5 étoiles
  • Propreté
    4 5 étoiles
Date | Note
  • Français en 1er
  • Toutes
  • Derniers résultats en français
Français en 1er
Paris, France
1 avis
12 votes utiles 12 votes utiles
1 5 étoiles Avis écrit le 27 août 2011

ACCUEIL:
En vacances dans la région en août 2011, nous avions choisi le gîte de Boscodon (commune des Crots, 05) en référence à l'abbaye du même nom pour y passer quelques jours.
Accueil lamantable dès l'arrivée: "il est 21h30 ! c'est bien des parisiens ça !" Un régionalisme d'un goût douteux, voire d'un autre temps ... (pour la petite histoire je suis d'origine haut-alpine, fréquente la région depuis 40 ans et y reviens chaque année).

REPAS DU SOIR:
Nous n'en avons pris qu'un seul, celui du premier soir.
Deux salades et deux omelettes nous sont servies en soirée, au motif très délicats du patron, nous l'apprendrons ultérieurement, "parce que nous étions dans la [--] ! " (sic). Etonnement de ma parts, car connaissant la région très bien, je sais où manger à 21h30, et rien ne l'obligeait à nous servir, nous pouvions repartir sans aucune difficulté.

PETIT DEJEUNER:
Pain sec et grillé, rassi, froid, probablement celui de la veille au soir ou plus, café médiocre et jus d'orange de grande surface. Cela, si vous êtes dans le crénau horaire 7h-9h, sinon le petit déjeuner vous est carrément refusé. Sur 6 jours passés, seuls 3 petits déjeuners nous auront été servis, et encore incomplet vers la fin car des éléments manquent (un jour c'est un jus de fruit parce que le patron interdit à la serveuse de nous le servir car nous n'avons pas réservé la veille le petit déjeuner du lendemain). Nous suspectons une autre raison qui se révèlera vraie par la suite: nous ne sommes pas assez rentable ! Autres signes allant dans ce sens: eau chaude coupée le soir et une déclaration du patron nous informant d'une récente restauration lui ayant coûtée chère ! En effet, nos randonnées montagneuses ne nous permettent pas d'être présents dans les crénaux horaires des heures de repas et donc de consommer.
Autre point négatif: le petit déjeuner en terrasse n'est pas d'office si on ne le demande pas avec insistance. Beaucoup de clients nous voyant dehors font grise mine car pour eux c'est service obligatoire en intérieur alors qu'un soleil radieux brille le matin ! Mais la majorité des clients (souvent non francophone) n'ose rien dire. En revanche nous entendons les observations d'un jeune couple sortant et déclarer en nous voyant: "tu vois qu'ils servent en terrasse au soleil !"

LE GITE
Notre chambre est correcte, hormis la moisissures dans la douche et quelques odeurs de canalisation. Le décor est exclusivement au goût du patron, un amateur de cyclisme. Des objets de collections sont exposés fermés à clé dans une armoire vitrée de la chambre. Pour les non amateurs, il faudra vous mettre au cyclisme.

Cerise sur le gâteau: le patron mentira sur son engagement oral relatif au tarif du séjour à nous facturer, et tentera de nous escroquer en nous menançant d'une plainte. Par chance quelques témoignages de clients, et une preuve nous protègent de ces pratiques mafieuses que je souhaite dénoncer. Elles visent à intimider le client, sinon lui faire peur afin qu'il soit rentable, sinon c'est service minimum. En effet, l'avant dernier jour le patron déboulera hors de lui dans notre chambre pour nous assurer qu'il nous facturera le maximum au moment de notre départ. La violence verbale est telle que par mesure de sécurité pour nous et notre voiture nous devons nous réfugier dans un autre endroit, en prenant soin d'acter notre départ à ce motif auprès de la gendarmerie locale.
Le patron tentera de nous intimider à nouveau en nous poursuivant jusqu'au village le plus proche.
J'oublie probablement d'autres faits, dont une altercation violente entre le patron et un personnel féminin (serveuse, famille ?), qui a appelée à l'aide en criant s'il ne cessait pas sa violence !
A ce titre, je suis preneur d'autres témoignages à l'adresse suivante: [--]

Tout cela est regrettable, car l'endroit est proche du paradis, avec malheureusement ce petit coin d'enfer qui pourrait être tellement plus agréable si le maître des lieux changeait de métier.
ps: le gîte n'entretien aucun lien avec l'abbaye et la communauté de moines, favorablement du moins.

  • Séjour du octobre 2010
    • 2 5 étoiles Rapport qualité / prix
    • 1 5 étoiles Service
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 12
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Vous aimerez peut-être aussi ces hôtels...
jj/mm/aaaa jj/mm/aaaa
Prix de votre séjour

Vous connaissez Le Cellier aux Moines ? Partagez vos expériences !

Écrire un avis Ajouter des photos

Informations supplémentaires concernant Le Cellier aux Moines

Adresse: Boscodon, 05200 Crots, France
Location : France > Provence-Alpes-Côte d'Azur > Hautes-Alpes > Crots
Style d'hôtel :
Classé n°2 sur 2 chambres d'hôtes à Crots

Propriétaires, prenez la parole !

Si vous êtes le propriétaire ou le gérant de Le Cellier aux Moines, inscrivez-vous dès maintenant pour bénéficier des outils gratuits qui vous permettront d'améliorer votre Page Établissement, d'attirer plus d'avis et de répondre à leurs auteurs.