Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.
Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

“Nusa Lembongan, endroit a visiter absolument...” 5 5 étoiles
Avis sur World Diving Lembongan

World Diving Lembongan
Jungutbatu | Pondok Baruna Guesthouse, Bali 80228, Indonésie
+62 812-3900-686
Site Web
Améliorer cette Page
barcelona
2 avis
Avis dans 2 villes Avis dans 2 villes
20 votes utiles 20 votes utiles
“Nusa Lembongan, endroit a visiter absolument...”
5 5 étoiles Avis écrit le 10 juillet 2011

Oui, ca valait la peine de visiter cette ile...
Beaucoup de touristes qui voyagent a Bali et a ses alentoursne prennent pas le temps de s arreter ici. Ils preferent des endroits plus connus ou plus trashy comme Kuta ou Legian...

J ai ete consille par une amie qui m a dit que cette ile avait ete son coup de coeur lors de son voyage en indonesie.
Mon Guide stipule que Lembongan repr'esente le Bali que l on imagine, celui que l on idealise lorsque on decide de faire le dernier click sur lastminute et que l on sort 900 euros de son compte.

Oui, Lembongan est bien le lieu dont je revais...et cet endroit ne vaut pas 900 euros, mais tout l or du monde, car ici le temps s arrete, cette ile nous renvoit a des annees lumieres du monde capitaliste que nous connaisons tous.
Ce petit havre de paix a quelquechose de magique, d envoutant, c est un paradis au beau milieur de l ocean et je crois que je n ai jamais ete aussi pris a la gorge et enthousiaste a propos d un endroit.
Je reviens juste un jour en arriere afin de me refeire le film et comprendre pourquoi je suis arrive a une telle conclusion.
Je quitte la ville de Sanur hier matin a 11h, apres 1h30 de voyage en bateau et quelques discussions interessantes avec un couple de krisprolls et une kangourou peu bavarde, je debarque a Lembongan, j avais certe beaucoup de curiosite pour cet endroit enigmatique et c est en arrivant que j ai compris que ces deux jours allaient etre merveilleux...
Des enfants nous attendent a la plage, des hommes et femmes aident les touristes peu degourdis a descendre de leur bateau, leur portent les bagages...
Nous nous sentions importants, mais surtout nous etions les Bienvenus, dans le sens la plus chaleureux du mot.La kangourou voyageaint egalement seule, nous decidames ( :) ) donc de chercher ensemble une petite auberge au bord de mer.
Nous arrivons a un petit havre de paix, 15 euros la chambre, notre hote se montre tres agreable et noud dit qu il n a qu une chambre de sisponible, nous marchons donc le long la la plage avec nos gros sacs lorsque 2 jeunes locaux nous abordent, bien evidemment sans aucune agressivite, ce qui est rare dans un endroit a la fois pauvre et touristique.
Ils nous disent qu ils connaissent un endroit sympa, a 9 euros la nuit, et se proposent de nous y amener en scooter, moyen de locomotion par excellence en ce lieu sacre. Nous nous montrons un peu reticents, reaction legitime car nous etions surs qu ils demanderaient une compensation pour leur geste, cela dit je sors un peu de mon cote mefiant et je dis a l australienne de monter. Nous voila donc embarques, sur deux motos, apres 500 metres de route et qq rires ecahnges avec nos pilotes sporadiques, nous arrivons dans un endroit superbe, qq bungalows surplombent une piscine..."is that it? for 100 000 rupias??Really?"Oui oui...nous n y croyions pas nos yeux.
Ravis d avoir trouve un hotel parfait aussi rapidement, je sors machinalement 2 euros de ma poche pour les remercier pour leur effort mais tout de suite ils m arretent et me disent que c est leur plaisir, qu ils ne veulent ni de mon argent ni de ma gratitude.
Ils nous racontente brievement qu ils ont un bateau et organisent des excursions de snorklling(masque et tuba) tous les jours, et que si ca nous tente nous pourrions y aller avec eux, encore une fois sans aucune pression ressentie.

Oui, cette ile etait chaleureuse...une chaleur a laquelle nous ne somme plus habitues.
Une fois les affaires laissees dans la chambre, je decide de louer un VTT pour faire lile entiere, je ne voulais rien perdre de ce petit bout de terre de 7000 habitants, a peine plus grand que porquerolles, et j allais meme en explorer les enttrailles...
Je pars donc sur mon velo, le sourire scotche au visage, et je decide d aller vers le nord pour explorer la foret de mangrove.
Sur le chemin, je m arrete pour regler ma scellequand je tombe sur une allemande plutot bien urbaine qui venait de louer un velo et qui apparemment voyageait seule.
"Are you travelling on your own?
- sorry?
(oui je sais j ai un accent ameliorable...)
- i say are you travelling on your own?
- yes. and you?
- me too. I m going up north now, if you wana join me it would be a pleasure
- oh.. why not...yeah!"
Des fois la vie ne tient a rien, et une rencontre peut changer un destin, cette allemande aurait pu par la suite devenir la femme de ma vie, et des annees apres lors d un repas entre amis j aurais dit :
" Heureusement que ma scelle etait dereglee...je remercierai jamais assez le mec qui m a loue ce velo..."
Ce ne sera pas le cas, mais j ai pu partage un apres midi et une soiree extremement agreable avec cette inconnue, qui aura egalement eu un compagnon d extase face aux merveilles qui vont suivre...car comme le dit tres bien le livre into the wild, le bonheur n a aucun sens si il n est pas partage...
En route vers l aventure!sans Oasis certe mais avec un vrai jus de fruits naturels bien frais!
Apres 20 minutes de route, nous etions deja bouches bees. Tous les autoctones nous saluaient, femmes, enfants, vieillards, c etait un truman show version reelle, ce qui a facilite notre approche. Nous nous arretions tous les 30 metres pour prendre une photo d un enfant jouant avec son cerf volant fabrique a la main, une femme portant tout type de chose sur la tete, d une vieille dame atypique de l endroit qui represente une carte postage a elle seule... J avais la sensations d etre un reporter de national geographic dans une tribu vivant en paix, en harmonie avec son ile, un endroit sans centre commercial, sans telephone portable, sans ipod, ipad, ipid ou ipud...Un lieu ou il n y a pratiquement pass de voiture, pas de banque, les gens gardent l argent en cash chez eux, en laissant leur toile de bois ouvertes car le mot vol n existe pas ici. Une vie sans crainte, sans mechancete, sans violence, bref un pur bonheur pour nous mefiants par necessite.
Donc apres 20 minutes nous etions affames, il y a qq restaurants touristiques mais nous decidons de nous arreter dans une petite maison familiale, une petite caseta face a la mer, avec deux tables et un parasol, ou nous recoivent la mere et ses trois enfants.
Nous optons pour la specialite culinaire locale, le satay de thon, et voila qu elle file dans ce qui lui fait office de cuisine pour nous preparer notre collation.
Apres une heure d attente agreable, voila qu arrive le festin!Du riz en abondance, une sauce exquise, des legumes a volontes et surtout des brochettes de thon frais, peches le matin meme par son homme, le trailleur de l ombre.
Il est impossible d expliquer reellement ce que le palais ressent, mais le cadre, l accueil chaleureux et sincere, le feu de bois prepare par la fille de 7 ans, et surtout le gout de ces grillades de thon rendent ce lunch inoubliable.
Arrive l addition...6 euros!!je lui donne l equilavent de 10 euros et lui dit de garder la monnaie, je ressens une joir immense sur son visage qui me comble de bonheur, je lui ai certyainement avance une semaine de salaire, mais ella a grave dans ma memoire un moment unique, que j aurais plaisir a raconter, et ca aurait coute 100 euros ca ne m aurait meme pas ecorche!
Elle nous recommande une route pour acceder a un couche de soleil magnifique, nous suivons ses conseils et nous voiala partis pour faire le tour dui cote est de l ile, une heure et demie de route tres difficile et plus longue que prevue. Mais l effort fut amplement recompense, car nous avons assiste a un de ces couches de soleil ou subitement notre cerveau se met a filosopher. C est peut etre la beaute du moment, on a tous ete spectateur de plusieurs beaux sunsets, et je sais pas pourquoi mais souvent cela nous fait penser... " mon dieu que la vie est belle, qu est ce que j aimerais partager ce moment avec intel ou intel etc etc...
Ce sont peut etre les trois coktails sulfureux que nous avons bu qui ont entraine egalement par la suite une conversation tres enrichissante sur la vie en general...
Le soir nous somme alles au restau au bord de mer, du poisson frais cuit devant nous, excellent mais pas comparable a celui que nous a prepare notre "maman indonesienne d un jour".
Nous echangeaons en fin de soiree email, elle me remercie pour ces tres bons moments, je lui remnvoie le compliment, oui bien evidemment j aurais bien aime gouter sa "specialite locale" mais ce n etais pas le moment de devenir obsessif, elle partait tres tot le lendemain et de toutes facons vu le tres bon feeling je pense qu on restera en contact par la suite...

Apres une nuit tres courte, je me leve a 6h pour aller petit dejeuner sur la plage et partir en excursion snorkkling pour pouvoir observer des raies mantas, l aigle gracieux des oceans.
Je me retrouve avec l australienne peu causante et un autre couple d australien a la cool, dont le mec est fotographe sous marin et tient avec lui une machine dont cousteau aurait reve!
Apres une heure de bateau, nous arrivons a crystal baie, l endroit ou on observe habituellement ces bestioles, maus auj le soleil n etais pas au rdv, ce qui rendait difficile leur localisation. apres une heure de recher, on decide qd meme de plonger.
le corrail est intacte, d une couleur exageree, les poissons sont multicolores, bref un superbe festin visuel. Mais pas de raies mantas...
le capitaine Okolu sembre decul pour nous, c est pas de sa faute, nous rebroussons chemin, satisfait mais sur notre fin qd meme.
Apres 20 min de bateau, le voila qui crie..."Dolphins, dolphins!!"
Ouah, une trentaine de dauphins a 50 metres de nous!Ce n est ni l endroit ni la saison pour les observer, mais ca on s en fout, ils sont la, et bien la!!
J en avais deja vu de loin, mais j avais jamais nage avec eux, nous avons donc saute aussi sec et s en est suivi un documentaire animalier filme par mes yeux, on les a suivi pendant une trentaine de minute, ils etaient tout tranquille,mere et leurs petites miniatures. nous etions a deuxmettre d eux, ce qui etait completement inespere vu la tournure des evenement!
Nous remontons sur le bateau, l artiste tient sa preuve en photo...parfait! On croise un autre bateau...vous avez vu des raies manta nous demandent ils...des raies mantas??c est quoi ca?? nous on a nage avec des dophins...ah ah ils etaient deg!
Nous arriverons a l hotel a 14h, merci capitaine merveille pour cet autre moment incroyable, tu auras toi aussi une petite place dans mes memoires qd je serai sur mon lit de mort et que je me referai le film de ma vie...

Completement creve, je decide qd meme de marcher une heure pour voir la seule partie inexploree de l ile, oui oui cherie je veux tout savoir sur toi je te l ai deja dit! apres un petit trekking agreable, je me pose sur le port et voila maintenant 4h que je suis sur le meme transat, a observer la vie quotidienne locale.

Et c est la cerise sur le gateau, l instant qui conclut ce petit sejour sur cette ile.
Je suis face a un tableau de la vie, une oeuvre d art humaine qui me touche par sa simplicite.
Oui, j envie d un certain sens bonheur des gens qui vivent ici...
Les enfants jouent par centaines avec leurs cerfs volants, c est un divertissement mais dans la culture indou c est une facon de se rapprocher et d etre en contact avec leur dieu, et il me semble qu ils s observent pour savoir qui saura le mieux deployer le bout de toile, qui arrivera le plus haut... C est beau de voir des enfants rire, s amuser avec la chose la plus simple qui soit, je n arrete pas de les prendre en photo car chaque prise et un moment de joir immortalise.
J observe le va et vient des femmes, les patronnes de la vie ici plus qu ailleurs encore, qui se dirigent vers les bateaux acostes afin de transporter leurt interminable marchandise :
roseaux, bambous, pierres, nourriture, tout y passe...cela fait 3 h qu elles n arretent pas de porter des charges tres lourdes, elles s organisent a la chaine, et malgre la difficulte de la tache leur joie de vivre est intacte.
Ce lourd effort servira peut etre a loger des gens comme moi, des touristes, des etrangers qui les mitraillent de photos comme des betes de cirque, je ne sais pas mais je ne suis pas loin du vrai, une chose est sure par contre c est que les gouttes de sueur qui sont tombes de leurs visages fatigues auraient pu remplir bien plus que les deux bouteilles de cola cola que j ai sirotees en les observant souffrir.
Les hommes prennent le relais apres la plage, les objets les plus lourds sont transportes par les plus robustes, les autres, plus habiles de leur main, font le reste.
Le soleil commence a descendre progressivement, dans 30 minutes il sera au lit, borde par sa planete mere, et l electricite commencera a fonctionner a Lambongan.

Oui, cette ile m a hypnothyse, elle m a touche au plus profond de moi et m a donne envie d ecrire sur elle. Ce n est qu un echantillon, car je crois que de l encre coulera sur ce paradis sur terre, un lieu ideal pour s evader, oublier la dure realite que nous affrontons chaque jour, un endroit pour dire sans prononcer, admirer la simplicite, parler avec la nature, regarder la nuit, ecouter le silence...Un endroit pour renaitre.

Visité en juin 2011
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 17
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Écrire un avis

227 avis de voyageurs TripAdvisor

Évaluation de visiteur
    202
    21
    2
    2
    0
Date | Note
  • Allemand en 1er
  • Anglais en 1er
  • Français en 1er
  • Italien en 1er
  • Néerlandais en 1er
  • Portugais en 1er
  • Russe en 1er
  • Suédois en 1er
  • Toutes
  • Derniers résultats en français
Français en 1er
Strasbourg, France
Contributeur
5 avis 5 avis
Avis dans 5 villes Avis dans 5 villes
5 votes utiles 5 votes utiles
“"Charme et compétence"”
5 5 étoiles Avis écrit le 21 février 2011

Ce Centre de Plongée offre un encadrement extrêmement sympathique et très professionnel. Aucune dérogation aux consignes de sécurité. Le matériel est en très bon état. Et que dires des spots proposés ? Très variés, offrant des fonds coraliens intacts et somptueux, avec une grande diversité de plongées, Certes, à certains endroits le courant est fort, mais l'encadrement rassurant permet de s'initier à la plongée dérivante. Pour terminer j'ajouterai que l'île de Nusa Lembongan a su préserver son authenticité, la vie y est délicieuse. Le Centre de Plongéz World Diving offre un hébergement un peu spartiate, mais dont le rapport qualité-prix est excellent.

Visité en novembre 2010
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 1
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
nellypom
Contributeur confirmé
10 avis 10 avis
Avis dans 6 villes Avis dans 6 villes
10 votes utiles 10 votes utiles
“un petit coin de paradis”
5 5 étoiles Avis écrit le 22 février 2011

Je suis allé au Wordl Diving plusieurs fois. Le personnel est excellent. Les sites de plongée sont extraordinaires. Je recommanderais World Diving à tous ceux qui veulent passer des vacances sous l'eau agréables.

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Envoyé initialement en anglais sur www.tripadvisor.com. Voir l'original

Les voyageurs ayant consulté World Diving Lembongan ont aussi consulté

Nusa Lembongan, Bali
 
Nusa Lembongan, Bali
 

Vous connaissez World Diving Lembongan ? Partagez vos expériences !

Écrire un avis Ajouter des photos

Propriétaires, prenez la parole !

Si vous êtes le propriétaire ou le gérant de World Diving Lembongan, inscrivez-vous dès maintenant pour bénéficier des outils gratuits qui vous permettront d'améliorer votre Page Établissement, d'attirer plus d'avis et de répondre à leurs auteurs.