Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.
Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

“Alliance du spirituel et de l’intellectuel” 5 5 étoiles
Avis sur Eglise des Dominicains Strasbourg

Eglise des Dominicains Strasbourg
41, Boulevard de la Victoire | 67 000, Strasbourg, France
Améliorer cette Page
Classé n° 66 sur 111 choses à voir/à faire à Strasbourg
Strasbourg
Auteur chevronné
173 avis 173 avis
79 avis sur les attractions
Avis dans 61 villes Avis dans 61 villes
3 329 votes utiles 3 329 votes utiles
“Alliance du spirituel et de l’intellectuel”
5 5 étoiles Avis écrit le 4 juillet 2013

Véritable petit havre de paix, à coté des universités, cette petite église catholique a un cachet certain ! Les dimanches matins (10h30) elle accueille aussi le service anglican.

En vous approchant du chœur, sur le coté droit, se trouve, sur du bois peint, une représentation datant du XVIIème siècle : la Vierge du Rosaire offrant un chapelet à saint Dominique, le fondateur de l'ordre et un chapelet à Sainte Catherine de Sienne, la plus célèbre des dominicaines. La dévotion de la prière du rosaire , déjà en usage chez les moines Cisterciens depuis le XIIe siècle , s'est développée au XIIIe siècle sous l'influence des dominicains.

Quelques dates clé pour situer le Sitz im Leben de cette communauté religieuse à Strasbourg :

1224 : Strasbourg voit arriver des religieux d’un nouveau genre, appartenant à l’Ordre dominicain, fondé par Saint-Dominique au début du XIIIe siècle (1216).

1254 : Les Frères dominicains édifient leur couvent à l’emplacement même où se situe aujourd’hui l’église du Temple-Neuf. Ce couvent était, au Moyen-âge (spécialement au XIVe siècle), un des hauts-lieux de la mystique rhénane. Maître Eckhart (1260-1328) y enseigna un temps, relayé par son disciple strasbourgeois Jean Tauler (1300-1361), célèbre prédicateur populaire et théologien qui eut aussi le courage de soigner les victimes de la peste. La pierre tombale de Jean Tauler se trouve au fond de l'église actuelle.

1530 : Strasbourg devient un grand centre de la Réforme.

Ayant quitté Strasbourg en 1531, les Dominicains ne reviennent qu’en 1927, construisant leur nouveau couvent, ici, au 41 Boulevard de la Victoire. En 1969, les Frères du Couvent ont aussi créé le Centre Mounier qui propose des cycles de conférences, des rencontres, des ateliers et des groupes de lecture.

Cet endroit est très prisé des étudiants, qui viennent aussi au « Domino », l’aumônerie du lieu. Avec les Couvents de Cotonou (au Bénin) et Mossoul (en Irak), le Couvent de Strasbourg abrite aujourd'hui un des trois noviciats de la Province de France.

Visité en juin 2013
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 25
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Écrire un avis

3 avis de voyageurs TripAdvisor

Évaluation de visiteur
    2
    1
    0
    0
    0
Date | Note
  • Anglais en 1er
  • Français en 1er
  • Toutes
  • Derniers résultats en français
Français en 1er

Les voyageurs ayant consulté Eglise des Dominicains Strasbourg ont aussi consulté

Strasbourg, Bas-Rhin
 
Strasbourg, Bas-Rhin
 

Vous connaissez Eglise des Dominicains Strasbourg ? Partagez vos expériences !

Écrire un avis Ajouter des photos

Propriétaires, prenez la parole !

Si vous êtes le propriétaire ou le gérant de Eglise des Dominicains Strasbourg, inscrivez-vous dès maintenant pour bénéficier des outils gratuits qui vous permettront d'améliorer votre Page Établissement, d'attirer plus d'avis et de répondre à leurs auteurs.