Chiesa di Santa Maria Annunziata in Meschio

Chiesa di Santa Maria Annunziata in Meschio, Vittorio Veneto

Chiesa di Santa Maria Annunziata in Meschio

Chiesa di Santa Maria Annunziata in Meschio
4
Sites religieux • Églises et cathédrales
Plus
Ce qu'en disent les voyageurs

Suggérez des améliorations.
Améliorer cette page
La région
Adresse
Le meilleur dans les environs
Nous classons ces restaurants et attractions en fonction des avis de nos membres par rapport à leur proximité avec cet endroit.
Restaurants
100 dans un rayon de 5 km
Attractions
161 dans un rayon de 10 km

Contrôle des avis
Avant publication, chaque avis passe par notre système de suivi automatisé afin de contrôler s’il correspond à nos critères de publication. Si le système détecte un problème avec un avis, celui-ci est manuellement examiné par notre équipe de spécialistes de contenu, qui contrôle également tous les avis qui nous sont signalés après publication par notre communauté. Les avis sont affichés dans tous les classements chronologiquement.
4.0
8 avis
Excellent
3
Très bon
3
Moyen
2
Médiocre
0
Horrible
0

Pierre G
Toulon, Provence-Alpes-Cote d'Azur, France20 022 contributions
déc. 2014 • Entre amis
Le campanile (1573) et la façade de ce très bel édifice du 16ème siècle se dressent dans le quartier de Ceneda, plus précisément dans l’ancien hameau du Meschio qui est aussi le nom du fleuve qui traverse la ville de Vittorio Veneto. L’église est indifféremment nommée Santa Maria del Meschio ou encore Santa Maria in Silvis.
Elevée au rang de cure en 1844, elle est agrandie par l’ajout de deux nefs latérales, en 1859 et 1867. Restaurée et embellie en 1913, elle est consacrée, le 15 septembre de cette année, par l’archevêque d’Udine, Monseigneur Antonio Anastasio Rossi.
Le chef-d’œuvre incontesté que recèle l’église est le magnifique retable de l’autel majeur, une "Annonciation" d’Andrea Previtali, datée de 1514. Le célèbre Titien, qui passait par Ceneda quand il se rendait dans sa maison de Castello Roganzuolo ou quand il venait vivister sa fille Lavinia qui habitait à Serravalle, ne manquait jamais de s’arrêter ici pour contempler ce tableau qu’il croyait être du Giambellino.
Une image de la Vierge, sur un autel latéral, est invoquée depuis 1813 avec le titre de "Mère de la Divine Providence".
Écrit le 10 novembre 2015
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de TripAdvisor LLC.

Pierre G
Toulon, Provence-Alpes-Cote d'Azur, France20 022 contributions
déc. 2013 • Entre amis
Le campanile (1573) et la façade de ce très bel édifice du 16ème siècle se dressent dans le quartier de Ceneda, plus précisément dans l’ancien hameau du Meschio qui est aussi le nom du fleuve qui traverse la ville de Vittorio Veneto. L’église est indifféremment nommée Santa Maria del Meschio ou encore Santa Maria in Silvis.
Elevée au rang de cure en 1844, elle est agrandie par l’ajout de deux nefs latérales, en 1859 et 1867. Restaurée et embellie en 1913, elle est consacrée, le 15 septembre de cette année, par l’archevêque d’Udine, Monseigneur Antonio Anastasio Rossi.
Le chef-d’œuvre incontesté que recèle l’église est le magnifique retable de l’autel majeur, une "Annonciation" d’Andrea Previtali, datée de 1514. Le célèbre Titien, qui passait par Ceneda quand il se rendait dans sa maison de Castello Roganzuolo ou quand il venait vivister sa fille Lavinia qui habitait à Serravalle, ne manquait jamais de s’arrêter ici pour contempler ce tableau qu’il croyait être du Giambellino.
Une image de la Vierge, sur un autel latéral, est invoquée depuis 1813 avec le titre de "Mère de la Divine Providence".
Écrit le 5 avril 2014
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de TripAdvisor LLC.
Quelque chose est manquant ou inexact ?
Suggérez des améliorations.
Améliorer cette page
Questions fréquentes sur Chiesa di Santa Maria Annunziata in Meschio