Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de Tripadvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

Joy Climbers Expedition

Kilimanjaro National Park, Tanzanie
Plus
Ouvert
Horaires du jour : 00:00 - 23:59
Voir tous les horaires
Billets et visites par Joy Climbers Expedition
Accueil
google
Découvrez ce qu'il faut faire pour gravir le Kilimandjaro lors de cette excursion d'une journée. Vous aurez une vue imprenable sur le plus haut sommet d'Afrique. Joy Climbers est une entreprise locale qui offre aux clients les meilleures connaissances et expériences locales. En 2019, Joy Climbers a reçu le certificat d'excellence de TripAdvisor.
77avis1question(s) et réponse(s)

Avis
Contrôle des avis

Note attribuée
  • 72
  • 3
  • 1
  • 0
  • 1
Type de voyageur
Période de l'année
Langue
Filtres sélectionnés
  • Filtrer
  • français
Bill T a écrit un avis (janv. 2019)
Paris, France5 contributions4 votes utiles
Nous avons réalisé un fantastique voyage grâce à l'entreprise de Jacob : Joy Climbers Expedition. Depuis les premiers contacts tous les échanges ont été clairs et rapides. Une fois sur place nous avons fait connaissance avec tous les membres de l'expédition. Une équipe très attachante et très professionnelle, nous avions 2 guides : Florence et Francis, un cuisinier et une équipe de 10 porteurs. Nous avons passés de très bons moments avec eux, nous garderons pleins de beaux souvenirs de cette semaine. Merci encore pour tout. Vous pouvez voyager avec cette compagnie les yeux fermés, ils sont particulièrement soucieux de la sécurité des voyageurs et vous éviterez grâce à eux les symptômes du mal des montagnes. A bientôt j'espère! We made a fantastic trip thanks to Jacob's company: Joy Climbers Expedition. Since the first contacts all exchanges have been clear and fast. Once there, we met all the members of the expedition. A team very endearing and very professional, we had 2 guides: Florence and Francis, a cook and a team of 10 porters. We had a great time with them, we will keep many beautiful memories of this week. Thanks again for everything. You can travel with this company with eyes closed, they are particularly concerned about the safety of travelers and you will avoid thanks to them the symptoms of mountain sickness. See you soon, I hope! We made a fantastic trip thanks to Jacob's company: Joy Climbers Expedition
Plus
Date de l'expérience : décembre 2018
Utile
Partager
Réponse de jacobt753, Owner de Joy Climbers Expedition
A répondu le 22 janv. 2019
Thank you so much Bill! It was great having you and your group to climb Kilimanjaro. We are so grateful that you enjoyed our services and staff. All of out staff (Guides, Cooks, Porters) work hard to make the best environment and we are glad that you enjoyed your time on Kilimanjaro. Safety of travelers is definitely the top priority and we work to be the best company on Kilimanjaro. Yes, come back and visit us soon! Best Regards,
Plus
Stephane L a écrit un avis (janv. 2019)
Paris, France144 contributions73 votes utiles
C’est sur base des excellents commentaires donnés sur TripAdvisor que nous nous sommes décidés à choisir Joy Climbers. Et franchement aucun regret. Organisation parfaite du début à la fin. Excellente communication. La sécurité des clients est au cœur de leurs priorités et c’est vraiment très important au cœur de la montagne. On vous fait un Check up matin et soir (oxymetrie, examen pulmonaire) afin d’être certain que vous ne vous mettiez pas en danger. Matériel complet : tente, chaises et même table pour manger. On est au petit soin avec vous. Dommage que nous ayons eu des conditions météo très difficiles en cette saison supposée sèche. La dernière montée a été vraiment dure dans la nuit avec un blizzard glacial jusqu’au sommet où nous n’avons été autorisé qu’à rester que 3 minutes en raison des très mauvaises conditions et du risque d’hypothermie. Mais nous l’avons fait...et fiers de cela !... Ali est un vrai chef cuisinier. Il nous a concocté de merveilleux plats en altitude. Un vrai bonheur après les efforts réalisés. Bien prendre en compte que le pourboire à laisser en final est un véritable budget. De l’ordre de 300€ par trekkeur. Mais c’est une règle générale et non spécifique à Joy Climbers. Il faut juste bien en avoir conscience avant de partir. Nous avons également faits un safari de 3 jours avec eux après le trek. Idem, superbe organisation et les lodges choisi étaient juste somptueux !!... En conclusion une recommandation sans aucune hésitation a 200% pour Joy Climbers pour trek et safari. Je repartirai avec eux sans aucun problème.
Plus
Date de l'expérience : janvier 2019
Utile
Partager
Ces avis sont traduits automatiquement depuis l'anglais. Afficher les traductions automatiques ?
Maria a écrit un avis (juil. 2019)
1 contribution7 votes utiles
En tant que jeune voyageuse solitaire, dans n'importe quel pays, sans parler de la Tanzanie, il peut être intimidant de voyager seul. Quelques choses me mettaient extrêmement mal à l'aise et me mettaient franchement mal à l'aise. Dès mon arrivée en Tanzanie, les membres du personnel ont immédiatement souligné l’importance des pourboires et ont indiqué très clairement que le montant minimum auquel ils s’attendaient était celui qui était indiqué sur le site Web. En tant qu'étudiant ne payant que pour mes études, je suis venu en Afrique avec une bourse pour faire de la recherche et j'ai pris une semaine pour atteindre mon objectif d'escalader le Kilimandjaro. Le personnel insiste beaucoup sur l’importance de donner un pourboire dès le deuxième jour. Lorsque j’ai expliqué que je ne voulais pas emporter d’argent sur la montagne, il a dit qu’ils prendraient les dispositions nécessaires pour que je me rende dans une banque à mon retour. Une des raisons pour lesquelles ma randonnée a pris fin tôt était que je pouvais être de retour un vendredi pour aller dans une banque, au cas où nous ne serions pas arrivés pour obtenir de l'argent à temps le samedi. Tout au long de la randonnée, mon guide m'a constamment posé des questions qui me mettaient mal à l'aise face à ma richesse. Par exemple, il a demandé combien de domestiques je devais me préparer à dîner chez moi (aucun) et si je conduisais des voitures de sport voyantes. Je n’y pensais pas beaucoup à l’époque, mais au cours du voyage, j’ai eu l’impression que ces questions étaient posées pour tenter de mesurer le montant de mes revenus. Les deux derniers jours du voyage, le guide m'a mis extrêmement mal à l'aise de donner des pourboires devant le reste de l'équipage. Il m'a demandé de dire spécifiquement à chaque personne combien elle recevrait de moi le lendemain. Il a également souligné chaque petite chose qu'un membre de l'équipe avait faite pour moi; par exemple, il m'a dit que le lave-vaisselle devait être ajouté au minimum requis sur le site Web, que le porteur qui marchait à notre rencontre à la fin de notre sommet méritait davantage, que le porteur qui aidait les légumes coupés à hacher exigeait également plus au-dessus du minimum. Pour moi, immédiatement, tout semblait extrêmement dégoûté, et j’ai eu l’impression que tous les liens que j’avais noués avec l’équipage ne constituaient tout simplement qu’une façade pour un bout plus large. J'ai dit au guide que je donnerais un pourboire sur le site Web, et il m'a dit qu'il était extrêmement important de garder à l'esprit tout ce que des personnes supplémentaires faisaient pour moi et que je devais l'inclure dans un conseil pour eux. En outre, l’équipage était composé d’un guide, d’un cuisinier et de six porteurs. Six porteurs pour une personne lors d'une randonnée de six jours sont presque inconnus; mes amis et collègues qui sont allés avec d'autres entreprises ont été choqués. Je ne me sentais pas à l’aise de dire quoi que ce soit, car cela ne me permettait pas d’avoir moins de porteurs. Cependant, j'ai eu un gros sac à dos porté par eux qui pesait <8 kg; chaque porteur peut porter 20 kg. Évidemment, plus il y a de gens, plus il faut apporter de nourriture et de fournitures. Par conséquent, le fait d’ajouter inutilement plus de personnes ne fait que hausser les coûts que j’aurais à payer à la fin. Le dernier jour m'a malheureusement fait me sentir extrêmement mal à l'aise et dangereux. Lorsque j'ai terminé la randonnée et que je suis rentré dans le bus pour rentrer à Arusha, le guide m'a informé que nous allions nous arrêter à la ville la plus proche pour pouvoir aller à la banque et retirer de l'argent. J'ai demandé si je pouvais envoyer un transfert électronique ou paypal, mais il a dit non. Il a demandé au chauffeur de s’arrêter à la première banque, quand il nous resterait plus de deux heures avant Arusha. Il a ensuite insisté pour aller à la banque avec moi, et s'est assis et a regardé comme je suis allé à la caissière. Je me suis senti extrêmement mal à l'aise et sous pression. Il s'est avéré que ma carte bancaire était limitée pendant que j'étais en Afrique. Le maximum que je pouvais retirer était de 300 $ CAN par jour. Je lui ai dit, et il était immédiatement visiblement énervé. Il m'a demandé si j'avais de l'argent sur moi, ce que je n'ai pas fait. Il a immédiatement commencé à appeler le patron au téléphone et était visiblement énervé. Bien que je ne comprenne pas le swahili, c’était évident quand ils ont continué à parler de ma «limite en Afrique» et de «payer par Visa» (ce que j’ai suggéré) que la conversation était animée et qu’elle était centrée sur moi. À environ 10 minutes de la route, il a demandé au chauffeur de s’immobiliser dans le parking d’une station-service. Il est sorti et m'a dit que je devais sortir et lui parler en privé. Je suis sorti et il m'a d'abord dit qu'il avait besoin de savoir immédiatement combien d'argent je verserais à chaque membre de l'équipage. Je me suis senti extrêmement mal à l'aise et sous la pression de donner un pourboire supérieur à mon budget; J'avais prévu de verser 400 $ CAN au total, et le montant qu'ils demandaient était bien supérieur à cela (20 $ US / guide / jour, 15 $ US / cuisinier / jour, 10 $ US / porteur / jour x 6 jours). J'avais peur de lui dire ce que je pouvais me permettre, ce qui aurait été dans les limites du budget si le nombre suffisant de porteurs avait été utilisé. En raison de mon stress extrême, j'ai accepté de donner un pourboire conformément aux recommandations du site Web pour chaque individu. Il a fait pression sur moi pour que je donne un pourboire pendant 7 jours au lieu de six, et après chaque individu, il m'a demandé si je pouvais donner un pourboire supplémentaire. Je lui ai dit non, je donnerais un pourboire aux recommandations du site et rien de plus. Il n'était clairement pas satisfait du montant que j'avais accepté (20 USD / guide / jour, 15 USD / cuisinier / jour, 10 USD / porteur / jour x 6 jours = 570 USD). Il a ensuite dit que je devais parler à l'équipage et, devant tout le monde, dire à chaque individu combien d'argent je lui donnerais. En tant que jeune femme de 24 ans devant un groupe de 9 hommes, je reviendrais à Arusha avec les deux ou trois prochaines heures d'autobus, sans téléphone portable ni moyen de contacter qui que ce soit si les choses se passaient bien. mal, et le désaccord clair avec le montant que j'ai accepté de donner un pourboire, je me suis senti extrêmement dangereux. J'ai été obligé de me tenir devant tout le groupe et de dire à tous les hommes à quel point je leur donnerais un pourboire. Certes, ils l'ont bien reçu. Le guide est ensuite passé derrière la camionnette et a fait les cent pas. Nous avons tous attendu 20 minutes de plus dans la voiture pendant qu'il prenait des dispositions pour que je paie un pourboire de Visa. Je me sentais extrêmement mal à l'aise, mal à l'aise et le fait que la différence de puissance extrême dans la situation m'obligeait à donner un pourboire supérieur à mes moyens, car j'étais vraiment soucieux de rentrer chez moi en toute sécurité. Au moment de donner un pourboire, le montant convenu était de 570 $, mais ils m'ont facturé 590 $ US. On m'a poussé à payer des centaines de dollars de plus que je pouvais me permettre; à votre connaissance, l'argent devait provenir directement d'un emprunt bancaire que je devais payer pour mes études. J'ai payé une somme extrêmement importante pour gravir cette montagne (plus que ce que j'ai jamais payé dans ma vie), alors ça me rend malade que j'ai été obligé de payer une somme bien supérieure à celle que j'avais l'intention de faire. De plus, j'ai été considérablement surchargé et obligé de louer du matériel dont je n'avais pas besoin. Non seulement le guide ne m'a pas rencontré le premier jour pour vérifier mon équipement, mais celui-ci a insisté sur le fait que j'avais besoin de beaucoup d'équipement supplémentaire, ce que je n'ai pas fait. En tant que Canadien, je savais très bien quoi préparer pour les températures. Il a insisté pour que je prenne plusieurs couches supplémentaires dont je n'avais pas besoin, et j'ai dû payer pour la majorité d'entre elles. Il a menti et a déclaré que les phares coûtaient 150 USD (donc 15 USD pour le temps, piles NON fournies), quand je les ai regardés et qu'ils coûtent 5 USD sur Amazon. Ils m'ont fait payer 85 dollars US pour du matériel que je devais apporter sur la montagne (on m'a dit que je ne pouvais pas aller sur la montagne sans elle), et puis je n'ai jamais utilisé la grande majorité de celui-ci (car je savais que je ne le ferais pas) . Enfin, il y a eu quelques cas de comportement non professionnel de la part du guide que je voulais transmettre. Bien que je tiens à souligner que le guide était gentil la plupart du temps, j’ai pensé qu’il fallait communiquer trois cas en particulier:  1 . Le premier jour, le guide n'est pas venu me chercher à l'hôtel; nous nous sommes rencontrés juste avant la montagne le deuxième jour, car il ne voulait pas venir la nuit précédente. Les guides sont censés rencontrer leurs clients la nuit précédente pour examiner le matériel, la sécurité ainsi que les objectifs généraux et les directives du voyage.  2 Quand nous sommes arrivés au sommet, dans les 5 minutes, il a voulu descendre. Il y avait juste assez de temps pour qu'un autre guide prenne une photo de moi au panneau du sommet (car mon guide ne retirerait pas ses gants, donc sur un iPhone, les images seraient floues), puis il a insisté pour que nous descendions immédiatement. Je lui ai dit que j'aimerais rester et prendre quelques photos (il ne faisait pas froid - 8 degrés Celsius et il n'y avait pas de vent; les températures étaient incroyables), alors que nous étions au sommet du lever du soleil et que la vue était fantastique. Il m'a dit non, je pourrais prendre des photos en descendant. Il ne se retourna pas alors et commença à descendre. Je me tenais seul sur le sommet et prenais des photos, puis devais courir pour me rattraper. Il était en avance de plus de 100 m sur moi et je lui ai répété plusieurs fois que je devais m'arrêter pour chercher de l'eau. Je portais des espadrilles et je n’avais donc pas la même adhérence que ses chaussures de randonnée et je n’ai pas pu descendre aussi vite. C’était frustrant de perdre tout son temps, surtout si on considère que la plupart du temps, il me disait de ralentir pour lui.  3 Comme je voyageais seul, je dînais souvent là où le cuisinier préparait les repas. J'ai préféré manger avec l'équipage, seul dans ma tente. À plusieurs reprises, le guide a dit aux porteurs de me servir dans ma tente et que je mangerais seul (en particulier pour les petits-déjeuners, alors que je disais les deuxième et troisième jours, je préférerais venir manger à l'extérieur). Encore une fois, je tiens à souligner que je ne pensais pas qu’il y ait eu de mauvaises intentions, mais cela m’a fait me sentir isolé. En résumé, bien que la majorité de l’équipage soit fantastique, la question du comportement non professionnel, des pourboires et de la location forcée de matériel m’a fait me sentir incroyablement mal à l'aise, en danger, et me laisse maintenant beaucoup plus endetté qu'auparavant. Je ne recommanderais pas de réserver via cette société.
Plus
Date de l'expérience : juillet 2019
Google
6 votes utiles
Utile
Partager
David a écrit un avis (juin 2016)
New York, État de New York34 contributions44 votes utiles
Si vous voulez surtout faire monter Mt. Kilimanjaro. Je recommande vivement climbingkilimanjaro.com. Les réservations doivent être faites au bureau d'Afrique du Sud et de l'est de Hidden Valley safaris en Tanzanie. Les prix sont raisonnables et le service est super, les représentants sont très gentils et arrangeants. J'ai passé un excellent moment grimper! Pour un guide. Je recommande vivement David et son équipe. » David est un excellent guide. Il a suivi la progression durant la montée, offre des conseils, et c'était très bien. La nourriture est délicieuse ! Un merveilleux séjour!
Plus
Date de l'expérience : juin 2016
Language Weaver
2 votes utiles
Utile
Partager