Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

Kazan Cathedral

Ouvert: 08:00 - 20:00
Ouvert aujourd'hui : 08:00 - 20:00
Réserver à l'avance
245
Toutes les photos (245)
Plein écran
Attestation d'Excellence
Avis des voyageurs
  • Excellent44 %
  • Très bon40 %
  • Moyen15 %
  • Médiocre1 %
  • Horrible0 %
Infos pratiques
Ouvert
Horaires du jour : 08:00 - 20:00
Voir tous les horaires
Durée conseillée : Moins d'une heure
Météo locale
Source : Weather Underground
°F°C
-4°
-9°
déc.
-5°
-11°
janv.
-5°
-12°
févr.
Contact
Nikolskaya st., 3, Moscou 109012, Russie
Place Rouge et Kitaï-gorod
Site Web
+7 495 698-19-96
Appeler
Améliorer cette page
Traduit par Google
Façons de découvrir Kazan Cathedral
à partir de 67,00 $US
Plus d'infos
à partir de 115,50 $US
Plus d'infos
à partir de 179,00 $US
Plus d'infos
à partir de 197,00 $US
Plus d'infos
Avis (224)
Contrôle des avis
Filtrer les avis
19 résultats
Note attribuée
5
9
5
0
0
Type de voyageur
Période de l'année
Languefrançais
Plus de langues
5
9
5
0
0
Découvrez ce qu'en pensent les voyageurs :
Affinerfrançais
Mise à jour de la liste...
110 avis sur 19
Avis écrit le 10 avril 2018

Quel mélange de couleurs entre le rose de cette église et le rouge du musée d'à côté. On se croirait à disney. L'église est belle d'extérieur, dedans c'est plus banal quand vous avez vu les principales autres cathédrales de Moscou. A voir quand même pour...Plus

Date de l'expérience : avril 2018
Merci balerina69
Avis écrit le 15 juin 2017

Cette cathédrale change des autres que j'ai vu. Je ne suis pas entrée à l'intérieur. Elle se trouve près du musée historique, et de basile le bienheureux. De nuit, c'est joli à voir. A côté, il y avait des stands sous forme de chalet, qui...Plus

Date de l'expérience : août 2016
Merci Lyra44
Avis écrit le 22 février 2017

L'église de la Vierge-de-Kazan, est située juste à l'entrée nord du grand magasin Goum. Le premier des Romanov la fit construire en 1630 pour célébrer la victoire contre les Polonais. C'est la copie de la cathédrale de Kazan. Elle a été reconstruite dans les années...Plus

Date de l'expérience : janvier 2017
Merci PHILIPPE K
Avis écrit le 19 septembre 2016

Ce n'est pas un incontournable mais néanmoins, cette petite cathédrale offre une relative beauté. Vu qu'elle est sur la place Rouge, prenez quelques instants pour l'admirer.

Date de l'expérience : septembre 2016
Merci Jérémie M
Avis écrit le 8 janvier 2015

une belle petite " cathédrale " d'un rouge vif, située sur une des sorties de la Place Rouge, facile à trouver, vaut le déplacement même si moins impressionnante de l’intérieur.

Date de l'expérience : octobre 2014
Merci GREG M
Avis écrit le 2 octobre 2014

une cathedrale pas mal de l'exterieur mais l'interieur est vraimment tres petite, ça fait étrange, vaut le deplacement.

Date de l'expérience : octobre 2014
Merci GREG M
Ces avis sont traduits automatiquement depuis l'anglais. Afficher les traductions automatiques ?
Avis publié : il y a 3 semaines

Si vous entrez sur la Place Rouge par les portes de la Résurrection, l'église sera visible sur votre gauche. C'est un mélange vif de couleurs et de formes. Il s'agit d'un ancien projet de dôme unique et d'un clocher à gauche, face à l'église. Le...clocher a un toit pointu vert et les deux structures ont des dômes en plaqué or surmontés de croix orthodoxes. L'histoire de l'église est inscrite sur une plaque en or à droite, près du coin de l'édifice. En 1625, une église en bois a été détruite par un incendie. La nouvelle église en pierre a été achevée en 1636. On dit que le maréchal Kutusov a prié ici avant l'invasion française de 1812. L'église a subi une restauration complète entre 1930 - 1933. À l’occasion du 300 e anniversaire de 1936, l’église a été détruite, mais heureusement, les plans de reconstruction ont été entreposés dans un lieu sûr. Les portes de la résurrection et la chapelle ont également été détruites dans les années 1930, laissant la cathédrale de la rue Basil comme unique institution religieuse de la Place Rouge. Des bureaux ont été construits sur le site de l'église puis un café a été ouvert. L’église a la particularité d’être la première église reconstruite après la chute de l’Union soviétique, telle qu’elle a été restaurée entre 1990 et 1993. . Nous avons pensé que c'était un excellent moyen de commencer une visite de la Place Rouge.Plus

Date de l'expérience : août 2018
Avis écrit le 10 octobre 2018 par mobile

La cathédrale de Kazan est située sur la Place Rouge, dans le centre de Moscou, principale ville de la Fédération de Russie. Ici vous pouvez voir quelques-uns des endroits les plus importants de la ville comme le mausolée Lénine, la cathédrale de la rue Basile,...le grand magasin GUM. Le Kremlin, le complexe le plus important de la ville, est également proche de la place. La cathédrale de Kazan est un édifice religieux, pas trop grand, où vous pouvez toujours voir beaucoup de gens prier et beaucoup de très belles images sur les murs de l’édifice. Un endroit très intéressant à visiter, quand vous venez à la Place Rouge.  (Voir aussi Place Rouge, Kremlin, Remparts et Tours du Kremlin, Cathédrale de la rue. Basilic, grand magasin GUM et mausolée de Lénine)Plus

Date de l'expérience : novembre 2017
Avis écrit le 11 juin 2018

Regardez le tableau de couleurs à l'extérieur et ensuite entrez. Il y a des icônes sur les murs mais mon préféré était les architraves autour des arcades. Cinq couches ou frises de motifs floraux de différentes couleurs. Oui, c'est une reproduction ou une réplique et...elle est éclipsée par les autres attractions de la Place Rouge mais elle est vivante et belle. L'œuvre autour des arches est magnifique et me rappelle les designs de William Morris. Je suis allé deux fois pour m'assurer que je me souvenais des dessins.Plus

Date de l'expérience : juin 2018
Avis écrit le 5 juin 2018

Je déteste le dire, mais c'est une réplique, l'année 1993. La bonne nouvelle, c’est que c’est une très bonne réplique, par tous les moyens, par rapport à la cathédrale du Sauveur et aux portes ibériques (de la résurrection) voisines - peut-être parce que c’était la...première. Nos remerciements vont à l'historien et architecte légendaire Petr Baranovsky, vous pouvez apporter quelques fleurs à sa plaque commémorative au couvent de Novodievitchi. Cette petite église a une longue histoire. Il y a une légende disant que le prince Pozharsky - celui qui est assis maintenant comme un monument à côté de la rue. La cathédrale de Basil - avait laissé la toute première église de bois de Kazan construite en 1625, peu après la fin des Dark Times en Russie. L'icône de Kazan était très chère pour lui; l’icône a suivi la milice du peuple à Moscou pour combattre les envahisseurs en 1612. La cathédrale de pierre a été contractée par le premier de la dynastie des Romanov, le tsar Mikhail en 1636. Au XIX e siècle, la cathédrale de Kazansky fut reconstruite au goût «classique» contemporain et perdit tout son charme, ressemblant à des centaines et des milliers d’églises de rangs. En 1925-1930, Petr Baranovsky, après une reconstruction fondamentale, lui rendit son apparence si belle et unique au XVII e siècle. Mais pas pour longtemps… Le plan de reconstruction de Moscou en 1930 ne fut pas un désordre total, comme beaucoup de gens tentent de le faire valoir, en fait, il avait anticipé toutes les tendances de la «ville intelligente» du 21ème siècle. Le seul problème était de se débarrasser des anciens bâtiments; beaucoup d'entre eux étaient en effet sales et obsolètes, mais très peu de véritables chefs-d'œuvre ont également souffert. Ce que Petr Baranovsky a fait, quand il s'est rendu compte qu'il ne pouvait pas sauver la cathédrale de Kazan, était très sage. Il a fait des dessins élaborés avec des mesures, chaque détail était là. Après la perestroïka et la résurrection de l'Église orthodoxe russe, ces plans ont été utilisés pour reconstruire la cathédrale de Kazan. Il faut mentionner que la paroisse avait rendu la vie de l’architecte, l’un des élèves de Baranovsky, très difficile, par des exigences insensées et carrément ignorantes. Cependant, cette fois-ci, la Société du patrimoine russe a réussi à se maintenir. On ne peut pas en dire autant des reconstructions ultérieures de Moscou. Si vous avez le temps, entrez. Les artistes Palekh, ceux avec les fameuses boîtes en laques, étaient à l'origine des peintres d'icônes, ils ont décoré les intérieurs. Il suffit de s'en tenir à une tenue correcte et à un comportement approprié - pas de bruyant, pas de photos. Je déteste le dire, mais c'est une réplique, l'année 1993. La bonne nouvelle, c’est que c’est une très bonne réplique, par tous les moyens, par rapport à la cathédrale du Sauveur et aux portes ibériques (de la résurrection) voisines - peut-être parce que c’était la première. Nos remerciements vont à l'historien et architecte légendaire Petr Baranovsky, vous pouvez apporter quelques fleurs à sa plaque commémorative au couvent de Novodievitchi. Cette petite église a une longue histoire. Il y a une légende disant que le prince Pozharsky - celui qui est assis maintenant comme un monument à côté de la rue. La cathédrale de Basil - avait laissé la toute première église de bois de Kazan construite en 1625, peu après la fin des Dark Times en Russie. L'icône de Kazan était très chère pour lui; l’icône a suivi la milice du peuple à Moscou pour combattre les envahisseurs en 1612. La cathédrale de pierre a été contractée par le premier de la dynastie des Romanov, le tsar Mikhail en 1636. Au XIX e siècle, la cathédrale de Kazansky fut reconstruite au goût «classique» contemporain et perdit tout son charme, ressemblant à des centaines et des milliers d’églises de rangs. En 1925-1930, Petr Baranovsky, après une reconstruction fondamentale, lui rendit son apparence si belle et unique au XVII e siècle. Mais pas pour longtemps… Le plan de reconstruction de Moscou en 1930 ne fut pas un désordre total, comme beaucoup de gens tentent de le faire valoir, en fait, il avait anticipé toutes les tendances de la «ville intelligente» du 21ème siècle. Le seul problème était de se débarrasser des anciens bâtiments; beaucoup d'entre eux étaient en effet sales et obsolètes, mais très peu de véritables chefs-d'œuvre ont également souffert. Ce que Petr Baranovsky a fait, quand il s'est rendu compte qu'il ne pouvait pas sauver la cathédrale de Kazan, était très sage. Il a fait des dessins élaborés avec des mesures, chaque détail était là. Après la perestroïka et la résurrection de l'Église orthodoxe russe, ces plans ont été utilisés pour reconstruire la cathédrale de Kazan. Il faut mentionner que la paroisse avait rendu la vie de l’architecte, l’un des élèves de Baranovsky, très difficile, par des exigences insensées et carrément ignorantes. Cependant, cette fois-ci, la Société du patrimoine russe a réussi à se maintenir. On ne peut pas en dire autant des reconstructions ultérieures de Moscou. Si vous avez le temps, entrez. Les artistes Palekh, ceux avec les fameuses boîtes en laques, étaient à l'origine des peintres d'icônes, ils ont décoré les intérieurs. Il suffit de s'en tenir à une tenue correcte et à un comportement approprié - pas de bruyant, pas de photos.Plus

Date de l'expérience : avril 2018
Voir plus d'avis
À proximité
Hôtels prochesVoir les 390 hôtels à proximité
Hotel Metropol Moscow
3 771 avis
À 0,27 km
Four Seasons Hotel Moscow
613 avis
À 0,3 km
Moskva Hotel
15 avis
À 0,32 km
The St. Regis Moscow Nikolskaya
659 avis
À 0,42 km
Restaurants prochesVoir les 15 936 restaurants à proximité
Staraya Bashnya
226 avis
À 0,11 km
Krispy Kreme Doughnuts
186 avis
À 0,03 km
Ciderella
38 avis
À 0,11 km
Varenichnaya №1
438 avis
À 0,07 km
Attractions prochesVoir les 4 833 attractions à proximité
GUM Department Store
5 107 avis
À 0,18 km
Revolution Square (Ploshchad Revolutsii)
218 avis
À 0,18 km
War of 1812 Museum
152 avis
À 0,19 km
Questions et réponses
Obtenez des réponses rapides du personnel et personnes ayant visité le Kazan Cathedral.
Remarque : votre question sera affichée publiquement sur la page des Questions et réponses.
Envoyer
Consignes de publication