Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de Tripadvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.
Désolé, il n'y a aucun circuit ni aucune activité disponible à la réservation en ligne à la date que vous avez sélectionnée. Choisissez une autre date.
Désolé, il n'y a aucun circuit ni aucune activité disponible à la réservation en ligne à la date que vous avez sélectionnée. Choisissez une autre date.
9avis2question(s) et réponse(s)

Avis
Contrôle des avis

Note attribuée
  • 9
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Type de voyageur
Période de l'année
Langue
Filtres sélectionnés
  • Filtrer
  • français
andrepardoen a écrit un avis (juin 2019)
Saint-Pierre3 contributions1 vote utile
Située à 10 minutes de bateau cette petite Ile est chargée d’un passé lié à la pêche et respire encore l’atmosphère des pêcheurs de morues dans les années qui ont suivi la dernière guerre mondiale . Dépaysement garanti! A noter la maison Jézèquel et son petit resto avec notamment les délicieuses galettes de Géraldine. A ne pas manquer pendant la visite
Plus
Date de l'expérience : mai 2019
Utile
Partager
Christine V a écrit un avis (juin 2018)
46 contributions14 votes utiles
Une vite très intéressante Un retour dans le passé Malgré le vent nous avons pu apprécier les lieux où tous les bâtiments rénovés possèdent des pancartes explicatives Seul bémol l'obligation de payer 5 euros pour visiter l'école Le lavoir est magnifique
Plus
Date de l'expérience : mai 2018
Utile
Partager
Bib2016 a écrit un avis (mars 2018)
Montréal, Canada70 contributions40 votes utiles
Il y a parfois des rencontres inattendues, celles qui vous marquent indiciblement, avec l’intuition, pleine et certaine, d’avoir découvert un vrai trésor. J’ai survolé un archipel, une terre de France en Amérique du Nord, d’une beauté naturelle fière, à la roche brune, d’une matière (parfois) inconnue, au milieu des eaux d’un bleu profond. Vue du ciel, sa silhouette évoque des notes de musique, accrochées à la surface du globe au fond du temps. A bord d’un oiseau à hélices (ATR 42-500 à 6 pales), j’ai plongé dans l’air pur de l’île de Saint-Pierre en observant sa voisine, la presqu’île de Langlade-Miquelon et son sublime Isthme de sable. A Saint-Pierre et Miquelon, j’ai trouvé simplicité, authenticité, et prévenance. L’expression « hâvre de paix » y prend tout son sens. Quelque 6000 habitants continuent de défier le temps, et de vivre normalement, confortablement, juste à côté du monde, un peu éloigné, mais pas coupé...Bien au contraire! Les hôtes sont accueillants, discrets et prévenants. La vie est paisible (J’ai oublié mon porte-documents par totale insouciance...et il a été conservé et retrouvé sans le moindre doute). Dans une atmosphère française décontractée, vous pouvez déguster quelques noix de Saint-Jacques (spécialité locale), servies chaudes au poivre de vanille, et froide en gelée de plate-bière -ou plaque-bière- (baie polaire, sorte de mûre) accompagnée de la Mi’quale (boisson locale) en imaginant les péripéties de l’époque de la prohibition pendant laquelle SPM était une plaque tournante de l'alcool en Amérique. Cet autre héritage de Jacques Cartier (explorateur breton du XVI ième siècle) est riche d’histoires de corsaires, de nature sauvage, boréale -aux contours francs et aux couleurs intenses- d’un plancher océanique garni de trésors, de faune, de flore et d’épaves mystérieuses et dune « île aux Marins » en voie d’inscription au patrimoine de l’UNESCO. Ce « P’tit gravier » présente une singularité géographique (25km de traversée et 45 minutes de vol relient les deux pays, des côtes de SPM à celles de Terre-Neuve). Cependant, le spectacle n’est complet que lorsque les véritables maîtres des lieux vous surprennent de leur présence fugace. Un phoque imposant, et d’une agilité surprenante, règne au sol pendant qu’un aigle dominant, à tête blanche, s’envole un peu plus haut, au dessus de ces îles d’exception...
Plus
Date de l'expérience : mars 2018
4 votes utiles
Utile
Partager
Ces avis sont traduits automatiquement depuis l'anglais. Afficher les traductions automatiques ?
chrsms a écrit un avis (juil. 2019)
ontario, canada594 contributions176 votes utiles
Nous avons pris le petit bateau pour 6 EU par personne et avons exploré nous-mêmes. Une visite et des récits de la terre auraient été agréables, mais nous avons vraiment adoré flâner, explorer et faire quelques recherches sur nos questions plus tard dans la journée. La seule chose que nous aurions faite différemment, c’est que nous aurions prévu de rester pour le déjeuner et de revenir un peu plus tard. Cela nous a beaucoup plu - en particulier le cimetière des marins. Tellement d'histoire dans un petit endroit.
Plus
Date de l'expérience : juin 2019
Google
2 votes utiles
Utile
Partager
CatharineB a écrit un avis (oct. 2018)
Ottawa, Canada483 contributions150 votes utiles
+1
J'ai trouvé le nom quelque peu déroutant car cette petite île est appelée "Le - aux - Marins"; "l 'île des marins"; ainsi que le-aux-chiens, "l'île des chiens". Vous prenez le petit ferry depuis le quai près du terminal des ferries pour l'île et la traversée dure environ 15 minutes. Le ferry coûte 2 euros et fait la navette entre Saint-Pierre et l'Ile aux Marins plusieurs fois par jour. Nous traversions un jour où toutes les entrées des musées étaient gratuites et la traversée était gratuite. Il a été établi pour la première fois en 1604 et comptait autrefois une population d'environ 700 habitants. Nous avons appris que maintenant, il n'y a pas de population permanente. Les dernières familles sont parties dans la rue. Pierre en 1965, bien qu'un petit nombre de personnes y vivent de façon saisonnière de mai à novembre. Ces maisons ont l'énergie éolienne et des générateurs Du quai, nous avons suivi un sentier bien balisé qui commençait à la Maison Jezequel - la grande maison grise près du quai. C'est en grande partie une ville fantôme et plusieurs bâtiments uniques subsistent, tels que l'église, la maison J z quel, le cimetière, plusieurs maisons de pêcheurs et le musée Archip litude situé dans l'unique école de la ville. Au cours de notre visite, ils étaient tous ouverts et libres de visiter - la plupart avaient également des activités et des documents à portée de main pour répondre à leurs questions. C'est une île préservée comme elle l'était à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, lorsque les pêcheurs traditionnels y vivaient, avant que la technologie moderne ne les rende obsolètes. L'île aux Marins est l'âme de SPM et raconte l'histoire de son patrimoine et de son histoire en tant que centre animé de l'industrie de la pêche française. Il y avait aussi beaucoup de panneaux d'interprétation bien faits le long du sentier. Nous avons suivi le sentier jusqu'au fort et avons également visité la partie avant du naufrage du navire Transpacific. Un conseil - apportez de l’eau car il n’ya pas d’endroit pour en acheter sur l’île.
Plus
Date de l'expérience : septembre 2018
Google
1 vote utile
Utile
Partager
Précédent
12