Musées d'histoire – Paris

Musées d'histoire à Paris

Musées d'histoire à Paris

Les revenus influencent le choix des expériences présentées sur cette page : en savoir plus.
  • Favoris des voyageurs
    Activités classées d'après les données Tripadvisor, incluant les avis, les notes, les photos et la popularité.
  • Classement des voyageurs
    Les attractions les mieux notées sur Tripadvisor, d'après les avis de voyageurs.
Types d'activités
Musées
Note de voyageurs
Quartiers
Conseillé pour
16 endroits triés d'après les favoris des voyageurs.
Nous appliquons un processus de vérification des avis
Comment Tripadvisor gère les avis
Avant d'être publié, chaque avis sur Tripadvisor passe par un système de suivi automatisé qui collecte des informations pour répondre aux questions suivantes : comment, quoi, où et quand. Si le système détecte des éléments allant à l'encontre du règlement de notre communauté, l'avis n'est pas mis en ligne.
Quand le système détecte un problème, l'avis peut être rejeté automatiquement, envoyé au contributeur pour validation ou transmis pour examen manuel à notre équipe de spécialistes de contenu, qui travaille 24 h/24 et 7 jours sur 7 pour préserver la qualité des avis sur notre site.
Notre équipe vérifie chaque avis publié sur le site signalé comme allant à l'encontre du règlement de notre communauté.
En savoir plus sur la modération de nos avis
En savoir plus sur ce contenu
Circuits, activités et expériences réservables sur Tripadvisor, classés en fonction des données Tripadvisor exclusives, dont les avis, notes, photos, popularité, préférences des utilisateurs, prix et réservations faites sur Tripadvisor.

Ce qu'en disent les voyageurs

  • NICOLAS
    Paris, France7 contributions
    Un lieu incontournable pour approfondir ses connaissances sur la Shoah.
    Les différentes étapes ayant amené à cet anti-sémitisme génocidaire sont retracées avec clarté, d'une manière très pédagogique, en s'appuyant sur de multiples documents bien présentés.
    Le problème de l'attitude de l'église face aux violences du nazisme est particulièrement développé et sourcé.
    A noter une exposition de Cabu sur ses dessins relatifs à la rafle du Vel d'Hiv.
    On circule facilement, le personnel est très aimable, et des intermèdes audio-visuels permettent de se poser un peu, car pour qui s'intéresse à cette période, il faut compter entre 2 et 3 heures de visite (gratuite).
    Seule (grosse) déception : une librairie (?) minimaliste, dans un petit coin, mal conçue et ne présentant qu'un choix restreint d'ouvrages, ce qui est d'autant plus dommage que le mémorial de la Shoah édite des livres. Cette "librairie" gagnerait à être entièrement revue, déplacée dans un lieu plus vaste et mieux achalandée.
    Une visite émouvante et instructive à ne pas manquer.
    Écrit le 24 août 2022
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • Jean-Louis H
    Nice, France596 contributions
    C'est un lieu exceptionnel et dépaysant... à quelques pas des marchands de "souvenirs" douteux. L'exposition permanente est fort riche et passionnante. L'atelier de Suzanne Valadon est émouvant. L'expostion temporaire "Charles Camoins" très bien présentée.. Une meilleure organisation est cependant nécessaire : une seulepersonne assurant la billetterie et les encaissements de la boutique, buvette fort agréable mais très mal organisée (manque de personnel ? de compétences ? ou les deux ?) Dommage !
    Écrit le 6 septembre 2022
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • Aïssata
    Groslay, France517 contributions
    La visite fut très instructive/ludique pour ma famille et les enfants ont grandement appréciés. Personnel présents durant le parcours et qui n’hésite pas à nous informer lorsqu’un artiste va jouer, que des instruments sont à disposition des enfants… Je recommande ce lieu pour toute cette bienveillance apportée et son intérêt.
    Écrit le 27 février 2022
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • Zanbrezad
    France8 152 contributions
    Du 12 mai au 5 septembre 2022 était exposé pour la première fois aux Archives Nationales le « Décret d’Abolition de l’Esclavage de 1848 ». Sachant que le site de Pierrefitte-sur-Seine en exposait des copies alors sur le site de Paris nous pourrions voir le document originel, nous avons évidemment préféré nous rendre à celui de Paris, en l’occurrence à l’Hôtel de Soubise. Passé le portail, nous entrons dans sa très belle cour d’honneur ouvrant sur un superbe bâtiment doté d’un péristyle de 56 colonnes. La colonnade est aménagée de quelques bancs, et quelques personnes profitent de son ombre pour y déjeuner sur le pouce. En façade du bâtiment, je remarque que les rampants du fronton sont ornés de statues en position semi-couchée avec de part et d’autre de chacune d’elle en arrière-plan un duo de chérubins. La façade au rez-de-chaussée arbore au-dessus de ses fenêtres 8 mascarons tous différents et au premier étage, 4 statues. Une visite guidée était en cours pendant notre parcours au sein du bâtiment, et j’ai entendu le guide dire à ses clients que les statues du fronton sont des allégories de La Gloire et de La Magnificence, et que celles en façade du premier étage représentent les quatre saisons. Nous avons d’abord traversé une première salle d’exposition pour accéder à la « Chambre du Prince » où était présentée celle du « Décret d’Abolition de l’Esclavage de 1848 ». La pièce en elle-même est petite et très belle, mais nous sommes restées un peu sur notre faim en ce qui concerne l’exposition elle-même qui était vraiment très restreinte. Nous pensions que compte tenu du sujet, une scénographie bien plus ample mettrait en exergue les raisons de la promulgation le 27 avril 1848 du « Décret d’Abolition de l’Esclavage ». N’oublions pas que la traite négrière et l’esclavage ont été autorisés dans les colonies françaises en 1642 par le roi Louis XIII, abolis une première fois le 4 février 1794 par la Convention Nationale, et rétablis par Napoléon Bonaparte le 20 mai 1802 avant leur abolition définitive le 27 avril 1848 par le gouvernement provisoire de la deuxième république ! Ce simple document rédigé par Victor Schoelcher dont la première phrase commence ainsi « Considérant que l’esclavage est un attentat contre la dignité humaine » porte en lui plus d’un siècle de souffrance de millions d’individus réduits en esclavage, assimilés à des meubles insaisissables dans les colonies par l’ordonnance royale de mars 1685 de Louis XIV connue sous le nom de « Code Noir ». Deux pages du décret d’abolition, un cahier de recensement des esclaves de la plantation des Panon-Desbassayns sur l’Île de La Réunion, des entraves d’esclaves, le plan d’une plantation de Saint-Domingue, 3 panneaux d’affichage parlant succinctement de l’esclavage et de ses deux décrets d’abolition, un petit reportage vidéo sur le procès intenté par l’esclave réunionnais Joseph Furcy et sur l’affaire de l’esclave guadeloupéenne Jeannette dite Cotier et un livre d’or à la disposition des visiteurs, c’était, bien que très intéressant, beaucoup trop succinct comme exposition. En à peine 30 minutes, nous avions vu tout ce qu’il y avait à voir. Nous avons donc visité les pièces attenantes, dont celle ayant pour nom « Le Salon du Prince », puis sommes revenues dans la première salle que nous avions traversée, présentant plusieurs thèmes tels que les différents types d’écritures, le document original de la constitution de la 5ème République, une maquette de La Bastille, des pièces à conviction de grands procès criminels (notamment la Machine Infernale de Fieschi). Passage obligé par le hall d’accueil pour aller à l’étage, mais nous y avons finalement provisoirement renoncé du fait qu’il n’est accessible que par un majestueux mais grand escalier, en remettant cette escalade compliquée pour moi à une prochaine visite. En regardant le plan du bâtiment, nous avons constaté qu’il était constitué non seulement de l’Hôtel de Soubise, mais également de l’Hôtel de Rohan qui lui, n’est pas en permanence ouvert au public, et que plusieurs jardins communicants agrémentaient la propriété. De belles découvertes en perpective !! L’accès aux Archives Nationales étant gratuit, ce serait dommage de se priver de cette mine de documents historiques qui ne demandent qu’à être consultés, et de la découverte des trésors architecturaux du lieu. Alors, n’hésitez pas à y aller !
    Écrit le 11 septembre 2022
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • nibolcalabria
    Montceau-les-Mines, France532 contributions
    Une exposition sur le célèbre photographe Erwin Blumenfeld. Basé sur sa période la plus prolifique de 1930 à 1950, certains des clichés sont superbes. De sa période pendant l’occupation a celle new yorkaise en passant par ses fameuses couvertures de magazine
    Écrit le 26 octobre 2022
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • Zenesprit
    Centre-Val de Loire, France8 891 contributions
    De 1832 à 1848, Victor HUGO Vécut au 6 Place des Vosges, 2ème Etage.
    L'Appartement est Semi-Reconstitué ! Car, il y avait la Présence de Couloirs, et de Balcons. Au 1er Etage, des Salles, dédiées, pour Expositions Temporaires et des Salles pour Présenter, les Dessins de Victor HUGO, où, circulent, par Rotations Régulières, 600 Dessins
    Même, si la Reconstitution, de L'Appartement, n'est pas Trop Fidèle, bien que, de Nombreux Meubles, provenant, des Différents Domiciles de Victor HUGO ;
    Jersey, Guernesey, Rue d'Eylau à Paris, furent Rassemblés, Ici, au Début, des Années 1902-1930, Cela donne une Bonne Vision, de ce que Fut, Ce Logis de Victor HUGO, à PARIS. Surtout, grâce, à la Donation de Paul Meurice (1818-1905), à La Ville de PARIS.
    à Conseiller, Tout de Même !
    P.S. : Le Salon de Thé, Café, Snack, Pâtisserie, est Très Bien ! de Qualité, Avec des Prix Raisonnables, et un Joli Décor ! De surcroît, Présence d'un Patio, permettant de S'Installer sur Une Terrasse, et de consommer, dans La Petite Cour.
    Ambiance élégante et sereine.
    Écrit le 23 avril 2022
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • deux4six
    Tremblay-en-France, France996 contributions
    Installé dans un édifice moderne construit au dessus du QG du Colonel Rol-Tanguy et situé en face de l'accès aux catacombes place Denfert-Rochereau ce musée gratuit offre un voyage instructif et didactique au coeur de l'histoire d'un Paris Occupé puis Libéré en s'appuyant sur les deux principaux héros de la résistance face à l'ennemi Nazi, le Général Leclerc et le Préfet Moulin. L'exposition est parfaitement documentée(objet d'époque, affiches, contributions filmées). La visite guidée du QG, toutes les 30 minutes, vous permettra de descendre une centaine de marches qu'il vous faudra remonter.
    A conseiller à un public de lycéens encadrés en ces temps dangereux où il est de bon ton de vilipender l'histoire de notre pays
    Écrit le 4 septembre 2022
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • Ericb
    2 contributions
    Un très chouette musée, assez peu connu mais qui mérite vraiment d'être visité. Des informations historiques intéressantes, plein de documents et de pièces curieuses (par exemple un ordre d'arrestation de Beaumarchais, un authentique couperet de guillotine utilisé pendant la Révolution, un rapport de police sur Verlaine et Rimbaud, etc.), des évocations d'affaires célèbres (Landru, Stavisky, Petiot, Violette Nozière, assassinats de Jaurès, de Paul Doumer...), une salle récemment aménagée sur la police technique et scientifique... Parmi les curiosités, un coin hommage à Louis Amade, haut fonctionnaire de police et... parolier de Gilbert Bécaud (ne pas manquer la lettre d'Edith Piaf à Amade, écrite de New York en 1949 peu après la mort de Cerdan, où elle se dit "anéantie"). Bref, il y a beaucoup de choses à voir ! Et puis, disons-le, ça fait du bien de visiter de temps en temps un musée où l'on n'est pas sollicité tous les 2 mètres par des vidéos ou des écrans tactiles ! Le site du musée suggère modestement 1 heure de visite, mais il faut à mon avis prévoir au minimum le double si on veut prendre le temps de regarder un peu en détail. La visite est gratuite (il suffit de réserver sur internet). L'accueil sur place est en outre particulièrement sympathique, ce qui vaut d'être signalé.
    Écrit le 17 août 2022
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • Pierre C
    Gouvieux, France36 contributions
    La nouvelle muséographie est trop froide et standardisée à mon goût. Je n'y retrouve pas l'esprit de la Poste historique. Évidemment c'est nickel, et les collections riches. Tout le personnel est chaleureux ce qui compense un.peu mon impression froide.
    Écrit le 7 septembre 2022
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • Frédéric L
    Mareil-sur-Mauldre, France70 contributions
    Nous avons passé un bon moment dans ce beau musée.
    On apprend des choses et on en prend plein les yeux.
    Idéal en attendant le musée d'Orsay.
    Écrit le 6 février 2022
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • gerald e
    Barcelone, Espagne758 contributions
    Ce musée permet de prendre la mesure des horreurs engendrées par les conflits sur les soldats et de la grandeur de la médecine qui lutte pour pallier et réparer de telles horreurs sans jamais fléchir ni renoncer face aux nouvelles armes et aux dégâts qu’elles provoquent sur les corps et les esprits des malheureuses victimes.
    De jeunes médecins étrangers ont fait la visite en même temps que nous et ne cachaient pas leur étonnement et leur admiration pour les solutions proposées il y a plus d’un siècle
    Écrit le 19 novembre 2021
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • BABAR
    1 contribution
    manque un peu de lumière par endroit
    dans l'ensemble très intéressant
    a voir au moins une fois dans sa vie
    Écrit le 8 janvier 2020
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • PierreBriere
    Saint-Joachim, France7 272 contributions
    Entrée = 8 €. Né à Tours le 20 mai 1799, Balzac vit dans cette maison du quartier de Passy entre 1840 et 1847 (il décède le 18 août 1850). C'est la dernière des demeures parisiennes qui subsistent aujourd'hui. Le quartier est calme et la maison dispose d'un jardin agréable bénéficiant d'une magnifique vue sur la Tour Eiffel. Dans la salle bleue (sa chambre autrefois) sont exposées des citations le concernant [dont une de Gustave Flaubert : "Honoré de Balzac ne sait pas écrire" (sic)]. Dans la salle Bleue (salon) se trouvent des copies de ses manuscrits. Balzac avait une bibliothèque de 5 000 livres (dont 29 de Jean-Jacques Rousseau). Outre les différents statues, ne pas manquer de voir les personnages de La Comédie Humaine (environ 2 500) dessinés par Charles HUARD et gravés sur bois par Pierre GUSMAN pour l'édition parue entre 1914 et 1940. Possibilité de restauration rapide dans le jardin qui dispose de bancs et de tables ["Rose Bakery" : quiche (6,50 €), tarte sucrée (5,50 €), café Expresso (3 €)].
    Écrit le 20 novembre 2020
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
  • vandekerkhove b
    36 contributions
    Appartement meublé simplement mais tout, meubles,documents objets a absolument appartenu à auguste comte. Nous y sommes allées le mercredi après-midi qui est en visite libre et nous étions seules dans l'appartement. Nous aurions pu nous croire les invitées d'un petit bourgeois du 19ème siècle attendant le maître de maison.
    Écrit le 26 septembre 2019
    Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de Tripadvisor et non l'avis de Tripadvisor LLC. Les avis sont soumis à des vérifications de la part de Tripadvisor.
Questions fréquentes sur Paris