Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

Guide Le meilleur de Braine-Le-Chateau

Print this guide 

Toutes les activités » Activités

Aucune photo disponible
L'escargotière Saint Véron SPRL
Type d'activité : Fermes
Voir où manger dans les environs

Autres sorties conseillées dans les environs :

Hallerbos – ‘'The Blue Forest’'
Hallerbos – ‘'The Blue Forest’'(Halle)
Type d'activité : Forêts; Espaces naturels et sauvages
Voir où manger dans les environs
Mémorial 1815
Mémorial 1815(Braine-l'Alleud)
Type d'activité : Musées d'histoire; Sites historiques
Voir où manger dans les environs
Gaasbeek Castle
Gaasbeek Castle(Gaasbeek)
Type d'activité : Châteaux
Voir où manger dans les environs
Musée Wellington
Musée Wellington(Waterloo)
Description fournie par le propriétaire: MUSEE WELLINGTON – Waterloo Une auberge tricentenaire En 1815, Waterloo n’était qu’un petit village à l’orée sud de la forêt de Soignes, traversée par une chaussée pavée au 17e... plus Description fournie par le propriétaire: MUSEE WELLINGTON – Waterloo Une auberge tricentenaire En 1815, Waterloo n’était qu’un petit village à l’orée sud de la forêt de Soignes, traversée par une chaussée pavée au 17e siècle. Entourée de maisons modestes, l’imposante église appelée Chapelle royale fut achevée en 1690 par le marquis de Castanaga, gouverneur des provinces espagnoles des Pays-Bas. Il pensait ainsi attirer la miséricorde divine pour donner un héritier au roi Charles II, valétudinaire. Mais ses espoirs furent déçus. En face de l’église, une grande bâtisse construite vers 1705 par monsieur Humbert Olivet, entrepreneur de pavage, avait été aménagée en auberge. La maison comprenait 12 chambres, laverie, puits, écurie, remise, four, basse-cour, jardin, brasserie. En 1815, elle fut jugée assez vaste pour abriter les services d’un grand état-major, le Duc de Wellington et ses aides de camp. A l’aube de l’Europe Après l’abdication de l’Empereur Napoléon en avril 1814, les chefs d’Etats des nations européennes s’étaient réunis en congrès à Vienne pour discuter de l’avenir de l’Europe. Ce fut une première dans l’Histoire. Apprenant dès le 6 mars 1815 que Napoléon était à nouveau sur le sol de France, le Congrès mit le général Bonaparte hors-la-loi et décida de lui faire la guerre. Avant la bataille A la fin du célèbre Bal de la Duchesse de Richmond, donné à Bruxelles dans la nuit du 15 au 16 juin 1815, le duc de Wellington indiqua à son hôte l’endroit où, peut-être, se livrerait le combat décisif : le hameau de Waterloo. Apeurés par la possibilité d’une bataille à proximité du village, la plupart des habitants s’étaient réfugiés dans la forêt de Soignes. Un musée de guerre… intime Les salles du musée vous replongent dans la bataille. La chambre où le Duc de Wellington passa les nuits des 17 et 18 juin est un lieu d’une grande valeur historique. En effet, c’est ici qu’il rédigea le rapport de victoire adressé au gouvernement britannique et publié dans le Times de Londres le 22 juin 1815. Il commençait ainsi « Waterloo, le 19 juin 1815 ». La petite pièce attenante accueille le lit de Sir Alexandre Gordon, aide de camp de Wellington, qui, blessé et amputé de la jambe, y mourut dans la nuit après avoir appris que la bataille était gagnée. La chambre contient également la prothèse de jambe articulée de Lord Uxbridge, commandant en chef de la cavalerie anglaise. Il fut amputé dans une maison proche du musée actuel et cette prothèse, une des premières du genre, répond aux interrogations que les visiteurs se posent sur les soins de santé et les opérations chirurgicales durant les guerres d’Empire. Chaque salle du musée est dédiée à une des nations ayant participé à la bataille : salles belge, hollandaise, prussienne, française. Les pièces rassemblées au fil des années racontent la campagne de Belgique de 1815. La collection d’armes, dont certaines ont été trouvées sur le champ de bataille, est exceptionnelle mais on y découvre aussi des souvenirs plus personnels : la malle cantine du baron de Constant Rebecque, chef d’état-major de l’armée batave, ou quelques pièces des services de table offerts au duc par les souverains en remerciement pour sa victoire à Waterloo. Un canon français « La Suffisante », confisqué à l’armée française sur le champ de bataille et une fusée à la Congreve britannique, ancêtre du mortier, sont également présentés. Les Waterloo du monde L’annonce de la victoire de Waterloo se répandit dans le monde surtout anglo-saxon. La paix revenue en Europe, nombre de soldats démobilisés émigrèrent de par le monde. Quoi de plus normal que de commémorer la victoire en rebaptisant un lieu ou de donner le nom de Waterloo à une nouvelle fondation ? Il en existe plus de 125 dans les mondes, regroupés dans une association très dynamique. Une salle du musée vous présente cartes, films et témoignages de ces Waterloo du monde. moins
Type d'activité : Musées d'histoire
Voir où manger dans les environs

Tous les endroits où manger » Endroits où manger

Bistro Racine
Bistro Racine
Classé n° 1 sur 9 Restaurants à Braine-Le-Chateau
Cuisines : Française
Conseillé pour : Grandes occasions, Réunions d'affaires
Options : Déjeuner, Dîner, Réservations, Places assises, Sert de l'alcool, Accès personnes handicapées
Le Van Kim
Le Van Kim
Classé n° 2 sur 9 Restaurants à Braine-Le-Chateau
Cuisines : Vietnamienne
Conseillé pour : Enfants, Familles avec enfants
Options : Déjeuner, Dîner, Réservations, Plats à emporter
Le Syrtaki
Le Syrtaki
Classé n° 3 sur 9 Restaurants à Braine-Le-Chateau
Conseillé pour : Familles avec enfants
Options : Déjeuner, Dîner, Accès personnes handicapées
Comme Chez Maman's
Comme Chez Maman's
Classé n° 4 sur 9 Restaurants à Braine-Le-Chateau
Aucune photo disponible
Samschichis
Classé n° 7 sur 9 Restaurants à Braine-Le-Chateau
Cuisines : Française
Options : Déjeuner

Tous les hébergements » Trouver un hébergement - À bas prix

Hébergements conseillés dans les environs :

Martin's Red
4.0 sur 5
Martin's Red
92 $US - 168 $US
N° 1 sur 1 Hôtels à Tubize
Voir les prix
MEININGER Hotel Brussels City Center
3.0 sur 5
MEININGER Hotel Brussels City Center
58 $US - 139 $US
Voir les prix
Vintage Hotel Bruxelles
3.0 sur 5
Vintage Hotel Bruxelles
81 $US - 303 $US
Voir les prix

Tous les hébergements » Trouver un hébergement - Milieu de gamme

Au Roman Pais
Au Roman Pais
104 $US - 116 $US
Voir les prix

Autres hébergements conseillés dans les environs :

Ibis Styles Nivelles
3.0 sur 5
Ibis Styles Nivelles
80 $US - 124 $US
N° 1 sur 2 Hôtels à Nivelles
Voir les prix
Hotel de Fierlant
3.0 sur 5
Hotel de Fierlant
81 $US - 180 $US (66 € - 147 €)
N° 1 sur 1 Hôtels à Vorst
Voir les prix

Tous les hébergements » Trouver un hébergement - Luxueux

Hébergements conseillés dans les environs :

Martin's Grand Hotel
4.0 sur 5
Martin's Grand Hotel
130 $US - 215 $US (106 € - 176 €)
N° 1 sur 5 Hôtels à Waterloo
Voir les prix
Hotel Le Cote Vert
4.0 sur 5
Hotel Le Cote Vert
167 $US - 362 $US (137 € - 296 €)
N° 2 sur 5 Hôtels à Waterloo
Voir les prix
Hotel BLOOM!
4.0 sur 5
Hotel BLOOM!
86 $US - 161 $US (70 € - 132 €)
Voir les prix

Remarque : Ces renseignements étaient exacts au moment de leur publication, mais peuvent être modifiés sans préavis. Assurez-vous de vérifier les prix et les détails directement auprès des compagnies aériennes en question avant de planifier votre voyage.