Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

Insulte

Auteur de niveau
4 posts
4 avis
Insulte

Incroyable !

Je suis propriétaire d’un établissement. Je recois un avis (justifié ou pas, là n’est pas la question) où la personne nous insulte ouvertement en nous traitant de « plouc ».

J’avise Tripadvisor et après une recherche approfondie de leur part, ils répondent que l’avis respecte leur charte et leurs règles. Soit ils n’ont rien vérifié, soit on se moque des propriétaires en ne passant qu’au 20$ que rapporte chaque avis. Avez vous été confronté au même problème ? Merci

12 réponses sur ce sujet
Paris, France
Auteur de niveau
578 posts
2 280 avis
1. Re: Insulte

Bonjour, il faut que vous sachiez que les équipes de Tripadvisor qui corrigent les avis français se trouvent dans un pays d'Europe et les personnels sont des locaux. S'ils effectuent une recherche sur Goggle sur la signification exacte du mot "Plouc", il vont découvrir "Plouc est un terme péjoratif pour désigner, à l'origine, les paysans bretons ou les gens d'origine bretonne. De nos jours, ce terme est surtout employé de manière péjorative pour décrire le stéréotype d'un campagnard simple et/ou rustre ....". Au vu de cette explication, je pense qu'ils ont décidé de ne pas considérer ce mot comme une "insulte"... C'est sûrement un problème de compréhension du à la différence des langues...

Belgique
Auteur de niveau
4 260 posts
110 avis
2. Re: Insulte

D'après le Robert, " Plouc" est un terme familier et péjoratif pour désigner un paysan.

Mais pas un terme insultant !

A moins évidemment que pour vous le terme " paysan" est lui-même une insulte !

Venir chercher querelle pour l'utilisation d'un mot à caractère péjoratif mais non insultant, ça fait vraiment ... plouc !

Eckbolsheim, France
Auteur de niveau
180 posts
211 avis
3. Re: Insulte

Par conséquent, selon vous traiter quelqu'un de péquenot ne serait pas non plus davantage qu'une intention péjorative, ce qui est déjà moralement condamnable, sans être pour autant insultante.

Or, dans la bouche d'un citadin, et ainsi que vous semblez également l'interpréter, considérer une personne comme un plouc, un paysan, un péquenot, un bouseux, bref un manant qui pourtant le fait bouffer, n'est pas une insulte.

Donc, user par exemple du vocable de nèg.re pour qualifier un Africain ne serait blâmable qu'à concurrence d'un terme péjoratif, mais aucunement comme une insulte... ce qui serait pourtant un cas punissable par la loi.

Vous semblez négliger totalement l'esprit dans lequel certains mots sont employés, et il n'est jamais superflu de les replacer dans le contexte dans lequel ils ont été placés.

Belgique
Auteur de niveau
4 260 posts
110 avis
4. Re: Insulte

Péjoratif est considéré par les dictionnaires comme quasi synonyme de " défavorable" mais en aucun cas comme présentant un caractère insultant. C'est la seule susceptibilité d'un individu qui lui fera considérer un terme comme étant insultant ou pas. Tout comme certains considèrent que toute expression d'un avis contraire au leur est une agression. On pourrait disserter longtemps sur la perception de certains mots en fonction de l'état d'esprit d'une personne. Mais ne confondez pas "insulte" avec " terme péjoratif" qui n'est pas une insulte.

Eckbolsheim, France
Auteur de niveau
180 posts
211 avis
5. Re: Insulte

Vous avez raison sur ce point : c'est la façon dont une personne ressent un terme qui le lui fait interpréter comme une insulte ou non.

Cependant, pour habiter à la campagne, je n'ai jamais vecu de situations dans lesquels le vocable de paysan, ou pire, de péquenot, était lancé autrement que dans une intention injurieuse. Il est vrai que l'intensité de l'injure n'est pas équivalente à d'autres, à l'instar de celles à caractère sexuel ou racial.

Mais l'intention de blesser est équivalente, et dans le cas qui nous intéresse ici, un désaccord avec un hôtelier ou un restaurateur ponctué par le terme de plouc, terme plus dévalorisant encore que paysan sous son acception injurieuse, n'a pas d'autre fonction que d'humilier.

Et je suis d'avis qu'il ne faudrait pas tolérer ce début de dérive, au risque qu'un jour les avis sur TA tiennent plus du Cloaca Maxima que de l'Agora.

Nice, France
Auteur de niveau
737 posts
79 avis
6. Re: Insulte

@Stephane,

comment voulez-vous que l'on vous réponde si vs ne donnez pas le lien de l'avis en question.

"en ne passant qu’au 20$ que rapporte chaque avis." <----qu'est-ce que cela signifie ?

"Plouc" est un terme que chacun peut comprendre et qui décrit une personne de mauvaise qualité, peu urbaine, ne sachant pas agir suivant les us et coutumes de la bonne société.

Si je lis un avis comprenant ce terme, je penserai en premier lieu, que la personne qui le prononce est justement ce qu'elle évoque pour l'hôte.

Pour autant si je suis traité d'un tel "terme" je me poserai quand même des questions sur le sens de ce terme, avez-vous dit ou fait qq chose incitant une telle déclaration publique.

Au final, si vous estimez un préjudice moral, financier, etc... il serait alors utile de porter l'affaire devant un tribunal comptétent en signifiant le caractère diffamatoire.

Donc à vous de voir où vous vous situez réellement.

Car il faut bien comprendre que le terme "plouc" n'est pas agréable mais si l'avis comportait "une personne de mauvaise qualité, peu urbaine, ne sachant pas agir suivant les us et coutumes de la bonne société." ce qui reviendrait au même. Le fond ou la forme.

TA vous a répondu, je vais relire les critères d'un avis pour donner mon avis sur ce qu'il convient ou pas de mettre dans un avis.

Si "plouc" n'est pas une insulte et reste compatible avec un avis sur TA, on peut considérer que l'on est à la marge de l'admissible, donc dans les limites permises, c'est ce que TA semble vs dire. A vs de le considérer comme un cas particulier issu d'un "malotru" "plouc" "faible d'esprit", les autres avis pouvant vs rassurer sur votre bonne orientation à l'égard de vos clients. Ne réagissez pas à chaque terme négatif sous peine de réagir lus souvent que vous ne le souhaiteriez.

Nice, France
Auteur de niveau
737 posts
79 avis
7. Re: Insulte

@stephane,

"Afin de garder un environnement tout public, nous ne tolérons pas les avis grossiers ou insultants."

Un avis non, mais si un terme" limite" est environné par un avis bien construit avec des arguments d'un membre ayant rédigé plusieurs avis sur plusieurs rubriques, cela pourrait passer et tout cela semble à l'approbation inique de TA.

Nice, France
Auteur de niveau
737 posts
79 avis
8. Re: Insulte

Pour un peu d'humour décalé :

https://www.youtube.com/watch?v=e_RFdLe_KUY

Auteur de niveau
4 posts
4 avis
9. Re: Insulte

Merci pour ce retour,

"Au final, si vous estimez un préjudice moral, financier, etc... il serait alors utile de porter l'affaire devant un tribunal comptétent en signifiant le caractère diffamatoire.é <= ne serait ce pas plus simple de supprimer cet avis ou de la faire modifier.

Je n'imaginais pas que le débat porterait sur une définition personnelle ou légale du mot "plouc" quand j'ai ouvert ce poste.

Mais plutôt sur ce que TA peut laisser apparaître comme commentaire, soit par "laxisme" chose que je n'imagine pas, par méconnaissance de la langue lors du contrôle ou par un caractère financier que rapporte chaque avis publiés.

Si j'avais le choix, monsieur, je fermerai ma page (chose que refuse TA) et ainsi éviter ce déferlement de mépris injustifiés, gratuits et incompréhensibles que nous pouvons trouver dans certain commentaire.

Cela nous blesse plus qu'autre chose. Il n'y a aucun arguments qui nous permettent une amélioration ou une remise en question.

Demandez lui tout simplement de ré-exprimer plus élégamment son mécontentement, cela sera plus simple et bien plus digeste pour nous.

Bien à vous,

Auteur de niveau
4 posts
4 avis
10. Re: Insulte

@philippeguibal6806

Rigolo le lien :)

Répondre à : Insulte
Recevez une notification par e-mail lorsqu'une réponse est publiée