Enregistrer cette discussion
Indonesie - Bali - fin avril 2018 : plus d'accès aux temples

Je viens pour la 5éme fois et je n'avais jamais eu de problèmes pour visiter et j'avais été toujours bien accueillie par les balinais. Mauvaise surprise cette fois au Temple de Besakih : comme les autres fois, j'ai payé mon billet et quand j'ai voulu entrer dans le 1ier temple : la porte indiquait "réservé aux personnes qui prient" et idem pour le 2eme temple le plus haut placé sur les flancs du mont Agung : idem - pas d'entrée dans les temples donc pas d'accès aux cérémonies qui ont fait la réputation et qui rendait Bali unique par rapport à d'autres destinations. Donc vous payez un billet en gros pour faire le tour de chaque temple sans pouvoir y entrer. Donc c'est comme à Florence : vous payerez une entrée à la Cathédrale ou au Louvre à Paris pour en faire le tour et contempler les murs. Bref les balinais veulent bien notre argent mais ne veulent pas des touristes dans les temples et c'était ce qui faisait l'intérêt et la magie de Bali depuis des années. J'ai assisté à la sérieuse détérioration des conditions de déplacement à Bali avec de plus en plus de voitures et de motos sur des routes aussi étroites qu'il y a 30 ans - en bref vous passez des heures à respirer des gaz d'échappement dans des bouchons permanents (je parle de toute la zone Sud incluant Ubud - le Nord parait plus calme et moins touristique). Cette fois quand je suis arrivée à Denpasar, il y avait 1H30 de queue pour passer l'immigration, et avec l'heure et demi pour rejoindre mon hotel pourtant proche, c'était pénible mais j'avais la perspective de voir les cérémonies dans les temples hindous. Il parait qu'un australien aurait escaladé un temple il y a 2 semaines ! certes c'est choquant mais il y des imbéciles et des crétins partout et de là à punir tous les touristes, cela me parait très excessif et cela ressemble à un prétexte, un repli identitaire d'un peuple qui a été très accueillant pendant des années. Car aujourd'hui, j'ai tenté de me reporter sur d'autres temples et c'était pareil : pas d'accès aux temples, faites en le tour après être passé à la caisse ! Et cela est arrivé 4 fois dans la journée, y compris dans un obscur petit temple de village où il n'y avait pas de billetterie mais un homme m'a expressément demandé de partir, et le fameux Tanah Lot où les touristes découvraient après avoir payé qu'ils devaient rester en dehors car évidemment rien n'est dit, rien n'est affiché au guichet. Sans intérêt pour moi et si cela ne change pas ce sera mon dernier voyage à Bali. Pour moi l'aspect culturel est le plus important, mais sans la visite de l'intérieur des temples, pour moi Bali ne présente plus aucun intérêt, sans magie comme la célèbre citrouille de Cendrillon après minuit, et se retrouve en compétition avec des destinations moins chères (Thailande, Malaysie, Lombok une autre ile indonésienne etc) sur l'aspect farniente et plages. Sans parler de l'extrême détérioration des conditions (bruit, pollution, temps de transport..) et Bali est très loin d'avoir les plus belles plages. Donc vérifiez ce point précisément avant de réserver (demander si vous accès à l'intérieur des temples car les agences ou hotels peuvent jouer sur les mots en sous-entendants que vous verrez bien le temple, sans préciser que vous ne verrez que les murs extérieurs. Si vous avez en tête les mythiques photos des cérémonies dans les temples : c'est fini pour le moment. Peut être changeront ils la règle ? mais vu l'ampleur et leur coordination après un incident arrivé il y a 2 semaines, j'ai l'impression que c'est une rupture profonde.