Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

Circuit d'une semaine avec enfants en Transylvanie

San Francisco...
Auteur de niveau
27 posts
Enregistrer cette discussion
Circuit d'une semaine avec enfants en Transylvanie

Bonjour

Nous attaquons un séjour d'une semaine en Transylvanie à 2 familles avec nos enfants que je me propose de vous raconter brièvement jour après jour.

Jour 1 :

Arrivée à l'aéroport de Budapest. Nous louons une voiture et mettons le cap sur la Roumanie qu'on atteint après près de 2h. L'autoroute est moderne, sans grande originalité. La 2ème partie de la route nous amène en revanche à traverser de nombreux villages pittoresques très fleuris. J'ai un coup de cœur pour les châteaux d'eau qui ressemblent à des ballons de foire gonflés à l'hélium. Le passage de la frontière se fait presque sans s'en apercevoir. Merci l'Europe!

On poursuit notre route vers le nord de la Roumanie et la frontière de l'Ukraine. La route est très belle. Les paysages changent très rapidement et traversent de nombreux villages surprenants :

On assiste à un concours de toitures. On ne compte pas le nombre de pans. Il y en a dans tous les sens, des droits, des courbes, des en tuiles, des en tôles.... Les couvreurs roumains sont des artistes.

Arrivée dans une pension à côté de Sighetu Marmatiei où nous attend un repas surprise à base de soupe aux boules de viandes, d'un plat de bœuf accompagné de pommes de terre et d'un gâteau au chocolat et à la fraise. Le tout accompagné de l'alcool du village, une gnole de pomme servie dans une bouteille dans laquelle est entrée par magie une espèce de totem en bois. On s'est régalé.

le journal illustré des vacances ici :

http://gaetanepasseron.over-blog.com/

dans la rubrique voyage

San Francisco...
Auteur de niveau
27 posts
Enregistrez cette réponse
1. Re: Circuit d'une semaine avec enfants en Transylvanie

Jour 2

Aujourd'hui nous accomplissons le circuit des églises. Cette région semble extrêmement pratiquante. Il y a des églises partout et de tous les âges. Nous nous intéressons aux plus anciennes, classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. Leur base est faite d'énormes rondins de bois, assemblés à la manière de ce que font nos enfants avec leurs jeux de construction, tout en tenons, mortaises et chevilles. La toiture, qui couvre une grande partie des bâtiments, est faite de milliers de planchettes de bois, de la forme d'une spatule à crêpes. Et les clochers ont des airs de donjon. Le tout est assez effilé et se dresse vers le ciel avec beaucoup d'allure.

Inutile de dire qu'au bout de 3 ou 4 églises les enfants en ont eu assez. On a donc mis le cap vers Bistrita, ville apparemment sans intérêt qui a le mérite d'être à mi chemin entre les visites d'aujourd'hui et celles de demain. La vitesse moyenne sur la route à du être de 50 km/h. Il va falloir revoir notre trajet de demain pour le raccourcir un peu si on ne veut pas passer trop de temps en voiture. Heureusement qu'on trouve des jeux intéressants en route : chercher des commerces, des écoles ou encore des bâtiments administratifs. C'est étonnant comme il y a peu de tout ça en dépit d'un grand nombre de maisons.

le journal illustré des vacances ici :

http://gaetanepasseron.over-blog.com/

dans la rubrique voyage

San Francisco...
Auteur de niveau
27 posts
Enregistrez cette réponse
2. Re: Circuit d'une semaine avec enfants en Transylvanie

Jour 3

Premier arrêt aujourd'hui dans la ville de Sovata. On a subitement changé de dimension. Alors que la route alternait depuis un bon moment campagne et petits villages, on entre d'un coup dans une ville touristique (du jamais vu jusque là) faite d'hôtels, de restaurants et de boutiques de cochonneries. Les gens marchent dans la rue avec des bouées autour du coup et des serviettes à la main. Bizarre... Serait-ce en prévision de l'orage qui approche? On tombe au bout de la rue sur le lac Ursus, ou lac de l'ours, dans lequel flotte une ribambelle de petits vieux. Ils font si bien la planche qu'on en déduit que l'eau est salée. Nous sommes donc dans une station thermale.

Étape suivante dans la mine de sel de Praid. Après avoir acheté notre billet on monte dans un bus qui pénètre dans la montagne et s'enfonce sous terre dans le noir. Il nous dépose devant une porte qui, une fois franchie, nous laisse dans une pièce immense, haute de plusieurs dizaines de mètres, dont sol, murs et plafond sont faits de sel. La roche est grise, marbrée de blanc et le sol est poli par nos pas. Magnifique. Dans cet immense intérieur les gens s'amusent, jouent au badminton, au Ping pong voire travaillent sur leur ordinateur connecté en wifi!! Le roumain est étonnant. Il vient passer sa journée sous terre pour faire tout ce qu'on fait normalement en plein air : de l'acrobranche (oui oui, ils ont monté toute une installation sur de vrais troncs d'arbre), des jeux gonflables et même prier (dans une chapelle taillée dans le sel). L'explication tient en fait à la qualité de l'air dont les personnes souffrant de problèmes respiratoires viennent faire une cure. Vu le nombre de marches à gravir pour sortir ils ne doivent pas être trop malades.

Jour 4

Nous avons changé de région hier en descendant dans le sud de la Transylvanie et le changement est frappant : les roumains s'habillent à présent comme nous (adieu chapeaux et foulards), le hongrois fait son apparition sur les panneaux comme dans la bouche des gens qui nous parlent (notre voiture étant immatriculée en Hongrie ils nous prennent pour des hongrois, nombreux à venir faire du tourisme historique dans cette région leur ayant jadis appartenue) mais au repas c'est toujours de la soupe.

La ville de Sighisoara abrite une citée fortifiée très bien préservée. C'est aussi la ville d'origine de Drakul, alias Dracula, dont on aurait pu visiter la chambre dans laquelle il est né. Heureusement que le merchandising n'est pas très élaboré, les enfants ne réclament ni tasse sanguinolente, ni tee shirt I lake Dracula, ni épée en sapin.

Le journal illustré des vacances ici

http://gaetanepasseron.over-blog.com/

dans la rubrique voyage

Gaetane

San Francisco...
Auteur de niveau
27 posts
Enregistrez cette réponse
3. Re: Circuit d'une semaine avec enfants en Transylvanie

Jour 5

On commence la journée par une pause dans un marché artisanal du côté de Korond. Nous restons tous bouche bée devant des sacs à main et des chapeaux faits en champignon. Pas ceux qu'on mange mais ceux qui poussent sur les arbres. Leur matière élastique peut être travaillée comme du cuir. Mais de là à se mettre un champignon sur la tête...

La halte suivante se fait dans un festival de folklore hongrois. Une fois à l'intérieur on se retrouve dans un rassemblement d'extrémistes souhaitant le rattachement de la Transylvanie à la Hongrie. On a beau chercher, le seul folklore se trouve dans une petite fille qui s'amuse à faire claquer son fouet au milieu des passants. Sympa dans un cirque, mais un peu flippant ici. N'étant plus à un étonnement près, on écoute un moment un nationaliste breton venu expliquer aux nationalistes hongrois de Transylvanie l'histoire de la cause bretonne en anglais. Complètement surréaliste.

La suite se passe au lac rouge, très joli petit lac de montagne au milieu duquel émergent des troncs d'arbre, tels des poteaux d'amarrage usés par les flots. Je n'ai pas encore bien compris quel phénomène géologique a pu boucher la vallée et inonder ainsi la forêt, nous amenant aujourd'hui à naviguer entre les cimes des sapins, mais les enfants s'amusent terriblement à mener leur barque entre les bouts de bois émergés..

le journal illustré des vacances ici :

http://gaetanepasseron.over-blog.com/

dans la rubrique voyage

San Francisco...
Auteur de niveau
27 posts
Enregistrez cette réponse
4. Re: Circuit d'une semaine avec enfants en Transylvanie

Jour 6

Retour à Sovata la thermale aujourd'hui pour voir la ville sans pluie ni coups de tonnerre. On a bien fait de revenir, la ville grouille de monde. Comme les enfants tiennent à se baigner on file directement vers le lac Ursus, le plus gros et le plus accessible des lacs de la ville. On y trouve des centaines de personnes sur les pontons et plages en bois mais personne dans l'eau. Pour quelle raison les accès aux lacs sont ils barrés? Mystère. Comme on est venu pour aller dans l'eau on file vers les autres lacs. Dans le suivant les gens se baignent bel et bien mais on file vers celui d'après pour être sur d'aller dans le meilleur / le plus beau / le plus grand. Et bien nous en a pris. A l'approche du dernier lac on voit des gens s'enduire d'une boue si noire qu'on dirait de l'encre de seiche. Une fois tout noir ils sortent de l'eau pour se faire sécher au soleil, les bras un peu levés, tels des cormorans. Sans réfléchir les enfants (et nous) enfilent leurs maillots et filent à l'eau. Celle-ci s'avère tellement salée qu'il est presque impossible de se tenir dressé. On est naturellement amené à l'horizontale, dans la position du mort (ou de la planche, question de vocabulaire) et on se dirige du bout des mains pour flotter gentiment aux 4 coins du marigot.

Une fois la boue ôtée, il reste sur la peau un nappage de sel qui pique la peau jusqu'à la douche du soir. C'est gênant mais qu'est ce que c'était drôle

Le journal illustré des vacances ici

http://gaetanepasseron.over-blog.com/

Rubrique Voyages

Constanta
Auteur de niveau
1 704 posts
55 avis
Enregistrez cette réponse
5. Re: Circuit d'une semaine avec enfants en Transylvanie

Très utile. Merci

San Francisco...
Auteur de niveau
27 posts
Enregistrez cette réponse
6. Re: Circuit d'une semaine avec enfants en Transylvanie

Jour 7 et dernier jour

Nous avons dormi chez l'habitant dans un village de montagne proche de Turda. Le décor est magnifique. Pris entre un piton rocheux dont les flancs servent de pâture aux moutons et de hautes collines boisées, le village s'étale au fond d'une vallée traversée par une large riviere. De loin on se croirait dans les alpes il y a un siècle. Chaque maison possède son potager et ses animaux. C'est ainsi que les enfants ont tantôt joué avec les poules, se sont amusés de voir bondir les veaux ou ont été surpris de voir le vacher le soir ramener les vaches (qui vont d'elles même vers leur enclos). De près on s'aperçoit que de très nombreuses maisons ont aménagé des espaces pour des chambres d'hôte. Ce village semble en effet très connu des hongrois qui viennent ici seuls ou en groupes. Il est connu pour ses mines de fer très anciennes, tapies dans des grottes transformées en labyrinthes au fil des siècles. Les enfants ont également trouvé dans le cimetière un carré russe. C'est la première fois qu'on voit des tombes frappées de l'étoile rouge. Du coup je suis harcelé de questions sur l'histoire du dernier siècle de la Roumanie, des relations entre ce pays et l'URSS,son appartenance au bloc de l'Est.... Difficile de masquer mon ignorance. A l'aide Wikipedia.

L'architecture un peu différente des maisons, toutes blanches, ainsi que la lumière qui inonde ce village, incitent à la promenade. Ce sera notre dernière déambulation roumaine avant une journée de voiture pour rejoindre Budapest et mettre fin à ces vacances.

Le journal illustré des vacances ici

http://gaetanepasseron.over-blog.com

Rubrique Voyages

7. Re: Circuit d'une semaine avec enfants en Transylvanie

-:- Message de l'équipe de TripAdvisor -:-

Cette discussion a été fermée en raison de son inactivité. Vous pouvez créer une nouvelle discussion ou poster un message dans une discussion existante.

Vous pouvez consulter nos règles d'utilisation des forums en cliquant sur ce lien : http://www.tripadvisor.fr/pages/forums_posting_guidelines.html

Nous supprimons les messages qui ne respectent pas les règles d'utilisation et nous nous réservons le droit de supprimer tout message quelle qu'en soit la raison.

Supprimé le : 08 avril 2016, 18:16
Réponses aux questions fréquentes sur Transylvanie