Reserve ornithologique

Bonjour

Étant les 17 et 18 mars 2018 à Trincomalee nous avons sollicité une agence de tourisme locale pour une après midi en bateau au sein du "Birds sanctuary" de Kokkilai. (60 km au nord de Trincomalee)

Tout ce qui suit est exact, c'est un ressenti réel et non pas une publicité déguisée en un faux avis .

Vous l'aurez compris ce fut à la fois rustique, très bien et magique.

Rustique car c'était une première à la foi pour nous et pour l'organisateur

Donc le bateau (de pêche) avait été équipé de chaises de jardin en plastique, d’où des embarquement et débarquement un peu rock and roll (Pour info j'ai 67 ans..)

Rustique car pas de toit au bateau (coque ouverte) , le sachant nous avions pris des chapeaux à très large bord.

Très bien car trajet hotel/reserve 1h15 en van climatisé , horaire respecté à la minute près

Très bien car l'organisateur à fait le circuit avec nous

Très bien car l'organisateur avait une glacière avec boissons fraiches, fruits et gâteaux secs plus que nous pouvions absorber.

Très bien car le pilote et son aide sont très compétents, tant en pilotage qu'en détection des oiseaux

Très bien car l'organisateur ne contait pas son temps, nous avons retraversé la lagon alors qu'il faisait nuit (heureusement les filets de pêche ont des balises lumineuses)

Magique car il y a des milliers d'oiseaux, dont de nombreux inconnus en France, par moment on se croit dans un reportage animalier.

Magique car le site est exceptionnel un lagon immense peu profond, très poissonneux, entrée étroite donc les vagues de l'océan ne rentrent pas

Magique car la navigation dans la mangrove, notre seul bateau et la vie sauvage (oiseaux, singes, crocodile ..) à nouveau la réelle impression de tenir la caméra d'un reportage animalier

Magique de par la gentillesse des Sri Lankais .

Très sincèrement je recommande cette agence Sri Lankaise "Cross Country Travels Sri Lanka" (http://www.cctsrilanka.com) et en particulier notre organisateur Anuradha pour cette découverte.

Cordialement

Christian R.