Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

Grandiose ... Mouais ! Pas tant que ça ...

Saint-Brieuc, France
Auteur de niveau
1 post
20 avis
Grandiose ... Mouais ! Pas tant que ça ...

1 semaine ! Je suis resté coincé 1 semaine sur phu quoc et franchement cette île, qui pour beaucoup est un must au Vietnam, est surtout totalement surfaite ...

Dès le départ vous vous rendez vite compte que les taxis pataugent dans le semoule et pas une fois ni deux mais bien une grosse dizaine de fois, les chauffeurs étaient incapables de m'emmener à destination sans que je leur indique le chemin ! Surprenant non ?...

Les hôtels ! J'en ai fait deux en 6 jours. Le premier, le cocopalm très accueillants, au petit soin jusqu'à ce qu'on ait donné (sous leurs yeux attentifs) notre avis sur tripadvisor,le restaurant bof ! Ou en tous cas ça dépend des jours, premier jour nickel, après une cata. Portions souvent ridicules au point que même les serveurs en rigolent entre eux !!(je parle un peu Vietnamien)

Quant aux chambres c'est une catastrophe... Car très Humides, l'asthmatique que je suis a déclaré forfait au bout d'une nuit et deux repas !!

Deuxième hôtel le Green bay resort, là c'est impeccable les chambres sont très chères mais luxueuses et le personnel très gentils et terriblement efficace ... GROS BÉMOL le restaurant ! Horriblement cher pour pas grand chose du tout. Petit déjeuner très très bof ! Café sua da parfait par contre.

Que penser de Phu Quoc ! Pas grand chose en fait c'est pour ma part le Djerba du Vietnam ... Cher mais cheap, les plages sont géniales sur photos mais in situ elles sont comme partout au Vietnam ! Dégueulasses et couvertes de détritus plastiques partout. Allez jeter un œil à Starfish beach et vous comprendrez de quoi je parle !! 10cm d'eau, des caisses de gens en train de faire des selfies une étoile de mer à la main (qu'on leur fiche la paix à ces pauvres bêtes à la fin !!) Des restaurants de poissons à 18€ le kilo, 18€ le kilo de poisson au Vietnam !!! Bref du chiqué ... Le Vietnam n'est pas Phu Quoc et Phu Quoc n'est pas le Vietnam.

Quant au restaurant en général alors là je ne sais pas quoi dire ! De hué, à Hoi An en passant par la street food de Saigon ou bien celle de Can tho, je n'ai jamais connu ça ici ! J'ai testé 5 ou 6 restaurants en dehors de celui de l'hôtel et pas un à part le nemo ne m'a servi un repas digne de ce nom ! Le top revient au TinTin pizza (désolé après 5 jours de poissons mal cuits, et de salade de mangue à 7€ dans un boui-boui crasseux !!!) Après 5 jours donc, j'avais juste envie d'une pizza toute simple ! Et là ils ont juste oublié de me la faire ... Ma femme à manger son riz sauté à l'ail et pendant 40mn j'ai attendu pour, ne rien avoir !! Car devant la foule abondante dans le restaurant, nous étions 6 en tout, le chef à dû perdre ses moyens et sa pelle à pizza par la même occasion !

Bref cette île se veut la Mecque du touriste venu chercher des cocotiers au Vietnam mais elle est loin d'avoir les épaules assez larges, elle n'est pas prête pour ça et ses chauffeurs de taxi encore moins.

Les Resorts se multiplient et saccagent tout le bord de mer pour au final une qualité assez minable et un rendu désastreux.

Économisez votre argent et allez jeter un œil à Hoi An vous m'en direz des nouvelles. Hoi An est un endroit archi touristique mais ils savent grave gérer la situation...

2 réponses sur ce sujet
Auteur de niveau
1 post
4 avis
1. Re: Grandiose ... Mouais ! Pas tant que ça ...

Bonjour,

Merci pour ce message qui nous aide car nous allons au Vietnam bientôt et nous voulions finir par quelques jours sur Phu Quoc....mais du coup on hésite !

Si pas Phu Quoc, quel autre endroit vraiment joli nous conseilleriez vous ?

Hanoi
Expert
pour Vietnam
Auteur de niveau
1 193 posts
80 avis
2. Re: Grandiose ... Mouais ! Pas tant que ça ...

N'hésitez PAS ! Ce n'est pas parce qu'un grincheux crache sur cette belle ile que c'est infréquentable. Pour mal manger dans l'ile, il faut le faire, entre les restos du marché de nuit, le Bistrot à Duong Dong, et des produits de la mer grillés tout le long des plages. Quant aux hotels, c'est comme partout, des bons et des mauvais ! . Tenez, voilà mes notes de DEUX séjours d'une semaine et, croyez-moi, je ne séjourne pas longtemps dans les endroits nuls !!!!

 Une belle preuve qu’il ne faut pas écouter les médisances du genre « trop touristique, cher ». Disons-le tout de suite, j’ai trouvé ça super. Belle ile, locaux très sympas pas bruyants sans gêne, propreté très acceptable, (plages d’hôtels immaculées) et, pour ceux qui croient au « trop touristique », des dizaines de kilomètres de plages désertes sorti de celle de la « capitale » Duong Dang, et au « cher », des hôtels de toutes sortes du dortoir à 5$ le lit au petit bungalow sympa à 100m d’une plage à 20$ au duplex avec piscine privée à … 665$.

En plus des produits de la mer et du ngoc mam, réputé le meilleur du Vietnam (vous pouvez visiter une fabrique, la Khai Hoan, dans Duong Dang au 11 rue Hung Vuong), Phu Quoc est un grand centre de production de poivre, réputé le meilleur du monde (certains disent que c’est celui du cambodgien Kampot ; à mon humble avis, celui de PQ a plus de saveur) ; donc petites plantations de poivriers partout ; le français Eric et sa femme Le Ho (tel 01 28 58 46 413) en vendent en sachets (leur poivre rouge est exceptionnel).

Belles plongées MAIS bien vérifier la bonne saison car la visibilité peut être nulle. Le français Pascal tient l’excellent centre Rainbow Divers, 11 Tran Hung Dao.

Il y a un choix fondamental à faire : loger dans le bourg de Duong Dang ou à l’extérieur. Avantage du premier : tout à portée de la main, ou plutôt du pied : restos, bars, loueurs de motos, agences de plongée, de voyage, etc. ; inconvénient : plages toutes occupées par des resorts et autres établissements. Le deuxième choix offre les éléments contraires : isolation sur de belles plages souvent privées – ou tout près - mais souvent rien autour donc on est plutôt « coincés » question restaurants. Pour les deux, la question est réglée si on loue une moto : on va sur une page différente chaque jour si on est à Dong Dang, et à Dong Dang pour se changer les idées si on loge en dehors.

 J’ai choisi Duong Dang et la moto et ai donc logé au très sympa THANH HAI GH, au 118 Trung Han Dao à Duong Dang, 20$ sans pt déj pour un petit bungalow impec avec petite terrasse et hamac dans jardin à 5 mn à pied de la plage (15$ pour une chambre dans petit bâtiment en rez–de-chaussée) et avec Le Bistrot, un des meilleurs restos de l'ile (et, pour le pt déj, les excellents croissants et viennoiseries du grand professionnel de la pâtisserie Christophe du TOP BAKERY à 100 m, mangés chaque matin a la terrasse sur plage de l’hôtel de sa femme, le Phu Quoc Kim) ; la GH loue des motos.

J’ai mis les pieds 2 fois une heure sur une plage en 8 jours ; je préfère explorer en moto et j’ai donc sillonné l’ile, au demeurant fort belle. Dong Dang n’a rien d’extra sauf le port de pèche, le marché de jour et celui de nuit. A noter un intéressant musée privé, le Coi Nguong, rempli de vaisselles et amphores de toutes provenances, récupérées des nombreuses épaves (y compris un bateau chinois du 18e).

Le sud de l’ile, direction le petit port de pèche de An Thoi, est le moins intéressant. A visiter avant d’y arriver, l’infâme Coconut Prison créée par les français et « récupérée » par les Sud-vietnamiens, qui l’ont transformée en un camp immense de hangars tout en tôle ondulée (des fours … volontairement !) et de containers « Made in USA » comme cachots, où ont été enfermés jusqu’à 40 000 prisonniers ; petit musée où, comme d’habitude, on ne parle pas des milliers de prisonniers sud-vietnamiens enfermés par les « libérateurs » nordistes à la fin de la guerre du Vietnam ; en face, un grand monument honore tous les Viêt-Cong qui y sont restés. À An Thoi, un nouveau téléférique, le plus long du monde, vous emmène dans les petites iles au large ; hors de prix ! Allez-y en bateau pour déjeuner, ce’st bien moins cher et plus sympa ! On revient à Duong Dang par une route côtière en terre longeant une plage sur des kilomètres, bordées de gigantesques resorts en construction (projets lancés du temps où les Russes commençaient à envahir l’ile et il était prévu des vols directs Moscou-Phu Quoc, mais comme ils sont maintenant fauchés, les promoteurs doivent pleurer !).

Le Nord est beaucoup plus beau ; route côtière direction Ong Lang et Ganh Dau ; on commence par arriver à Ong Lang, avec de multiples établissements allant de l’ultra-chic ultra-cher Chen Sea à de petit hôtels en jardin pas loin de la plage à 15-20$ comme le Gecko. C’est ensuite la plage de Vung Bao, avec d’autres resorts, et enfin la plage de Bai Dai, avec un gigantesque Disneyworld (en fait, il y a une copie en béton comme tout le reste du château symbole de Disney) hotel/parc d’attraction/Safari Park. Sur Bai Vung Bau, rien de transcendant : le Bamboo Cottages n’a de bambou que le nom, c’est du béton ! Vous continuez la route pour arriver au bourg de Ganh Dau ; à la sortie du bourg, tourner à gauche au grand panneau vert « Cai Dua 754 » et vous arrivez sur une chouette crique avec un petit hôtel de plage, le Cua Dua 754 (bungalows 20$), et un resto en terrasse servant de l’excellente cuisine viet (poissons grillés, etc.). Vous continuez la route et touner à gauche pour arriver dans une belle réussite de Mme Kim du Phu Quoic Kim de Duong Dong : le Phu Quoc Kim 2 Beach Resort, avec un petit bâtiment de chambres normales et de jolis bungalows de plage, celle-ci immaculée.

La route est ensuite devient en latérite et traverse une grande forêt primaire (sans animaux, tous mangés ainsi que les chiens et les chats, invisibles dans toute l’ile !) pour arriver sur Bai Rach Vem, plage sympa avec grande resort en construction, mais à la pointe nord de la plage. Retour par la route intérieure.

Je suis allé également par la route intérieure à la pointe nord-est, plage de Bain Thom, sans aucun intérêt (quelques maisons éparses et 2 restos lambda).

COMMENT Y ALLER

En avion

Vols journaliers de Saigon, Can Tho et meme Rach Gia,un des 2 ports d’embraquement des bateaux rapides allant dans l’ile.

En bateau rapide

2 par jour de Ha Tien à la frontière cambodgienne (environ 1h30 de traversée) et 3 de Rach Gia (2 heures de trajet). Il y a un tas de combinaisons bus + bateau au départ ou le contraire de Saigon, Can Tho, Vinh Long (port de Rach Gia) et Cambodge (Kep, Kampot, Phnom Penh, Sihanoukville et Siem Reap (port de Ha Tien).

Répondre à : Grandiose ... Mouais ! Pas tant que ça ...
Recevez une notification par e-mail lorsqu'une réponse est publiée
Réponses aux questions fréquentes sur Île de Phu Quoc