Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.
Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

Sophie part à la rencontre du Morne Brabant

West
1 post
1 avis
Enregistrer cette discussion
Sophie part à la rencontre du Morne Brabant

Apres les Gorges de la Rivière Noire, me voila repartant avec Yan pour l’escalade du Morne…

Je me suis donnée un petit moment de réflexion avant de m’aventurer, me demandant si je n’allais pas déclarer forfait à ce forfait de randonnées… car le Morne c’est une autre paire de manches. 500 m de dénivelé, dont 250 m facile, mais les autres 250 m demandent tout de même une bonne condition physique. Mais c’est aussi des vues grandioses sur un lagon qui se décline en une palette de bleus infinis, contrastant avec les parois rocheuses de la montagne, bref un paysage à couper le souffle… (et aussi parfois les jambes, si on est sujet au vertige !!!)

La première partie du sentier monte lentement en contournant le rocher du Morne, par un chemin praticable en 4X4. C’est une bonne mise en jambes graduelle, avec des échappées de plus en plus prometteuses sur le lagon à travers les arbres, elle permet de prendre le rythme avant de passer à la vraie escalade. Yan nous explique sa passion pour cet endroit et nous commençons à comprendre son engouement pour le Morne… Du haut des premiers 250 m la vue est déjà magnifique et panoramique.

C’est à ce moment là, avant d’attaquer les prochains 250 m , que je décide de jouer mon joker : Je déballe un minuscule chocolat, source d’énergie indispensable afin de me booster, et m’apprête à l’avaler quand je m’aperçois que 5 paires d’yeux me regardent avec envie… Timidement, je propose à la ronde une malheureuse petite bouchée, mais tout le monde refuse en me fusillant du regard, il y en a même un qui s’écrie dans sa langue un truc du genre « Ho la tricheuse ! »… Confuse, je l’engloutis tout de même, sure de son effet…du moins placebo !

Et là les choses sérieuses commencent. Au début, j’évite de regarder derrière moi et scotche mon regard face à la paroi. Des cordes très utiles sont placées à certains endroits difficiles et petit à petit je prends confiance et m’autorise quelques petits coups d’œil au spectacle grandiose dans mon dos. Le contraste de la paroi rocailleuse et blanchâtre avec le turquoise du lagon est époustouflant, j’arrive même a faire quelques photos tellement c’est beau. Nous faisons des petites pauses à un rythme régulier que notre guide contrôle bien et surtout il nous interdit de nous asseoir afin de ne pas avoir les jambes coupées. Hélas, c’est ce qui se passe quand un de nos compagnons ne se sentant pas très à l’aise, et que l’œil aguerri de Yan a repéré, décide d’un commun accord de s’arrêter là et d’attendre notre retour. Ces trop longues minutes de conciliabule m’ont ankylosée les jambes et j’ai un peu de mal à me remettre en route, mais je ne veux pas abandonner et y vais quand même en préférant ne pas penser à la redescente.

Nous escaladons le dernier tronçon avant d’atteindre « la croix » et nous voilà enfin arrivés: nous sommes estomaqués par la vue! Cela valait vraiment la peine, le site est magnifique, c’est encore plus beau qu’on l’espérait. Après une pause « Je te prends en photo, tu me prends en photo » pour immortaliser l’instant, nous apprécions ce moment, la mer à perte de vue, la houle bien visible aujourd’hui, le bleu de l’océan, du lagon, du ciel et restons bien ancrés sur notre rocher.

 A contre cœur nous devons bientôt redescendre, tristes de quitter cet endroit mythique riche d’histoire et moi anxieuse de faire face au vide. Mais contre toute attente, la descente est beaucoup plus facile que prévue, sans doute je me suis habituée à côtoyer le vide. Ce n’est pas le cas de M. qui préfère descendre à reculons et nous prenons beaucoup de temps à rejoindre son ami plus bas. Elle est soulagée de le retrouver et je les entends discuter sur le chemin du retour, je crois comprendre que la randonnée n’a pas été de tout repos pour eux et même qu’ils râlaient un peu, mais ce moment est vite oublié quand arrivés au bas, ils peuvent contempler la minuscule croix et se dire fièrement qu’ils l’ont fait!

Yan dit que c’est sa sortie préférée et aujourd’hui je le comprends, moi qui sur le moment pensais que je n’étais pas près de la refaire, j’ai changé d’avis car cet endroit a vraiment quelque chose de magique et d’envoûtant qui vous attire encore et encore…

Londres, Royaume-Uni
Auteur de niveau
8 180 posts
4 avis
Équipe TripAdvisor
Enregistrez cette réponse
1. Re: Sophie part à la rencontre du Morne Brabant

Bonjour Sophie,

Merci beaucoup pour ton témoignage, quel périple ! Ca devait être magnifique à voir en tout cas ! Si tu as des photos à nous faire partager n'hésite pas.

A bientôt !

Margaux

Île Maurice
3 posts
Enregistrez cette réponse
2. Re: Sophie part à la rencontre du Morne Brabant

Bonjour Sophie !

Ca a l'air vraiment magnifique...Si tu as aimé, la prochaine fois que tu as l'occasion je te conseille le Pouce qui est une randonnée relativement facile mais avec une vue magnifique sur Port Louis ou encore la Tourelle de Tamarin qui offre à mon avis la meilleure vue de l'île !

A bientôt pour de nouvelles aventures ! ;)

3. Re: Sophie part à la rencontre du Morne Brabant

-:- Message de l'équipe de TripAdvisor -:-

Cette discussion a été fermée en raison de son inactivité. Vous pouvez créer une nouvelle discussion ou poster un message dans une discussion existante.

Vous pouvez consulter nos règles d'utilisation des forums en cliquant sur ce lien : http://www.tripadvisor.fr/pages/forums_posting_guidelines.html

Nous supprimons les messages qui ne respectent pas les règles d'utilisation et nous nous réservons le droit de supprimer tout message quelle qu'en soit la raison.

Supprimé le : 13 avril 2016, 14:17
Réponses aux questions fréquentes sur Le Morne