Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.
Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

“Magnifique.... el paradiso ....”

Meilleurs prix pour -
Arrivée jj/mm/aaaa Départ jj/mm/aaaa
Prix pour 1 chambre, 2 adultes
Voir les prix
Comparer les meilleurs prix des meilleurs sites de voyage
et 10 autres sites !
Grand Bahia Principe Bavaro
N° 59 sur 111 Hôtels à Punta Cana
Attestation d'Excellence
Rungis, France
Auteur de niveau
7 avis
3 avis sur les hôtels
common_n_hotel_reviews_1bd8 10 votes utiles
“Magnifique.... el paradiso ....”
Avis écrit le 16 juin 2008

Nous revenons d'un séjour à Punta Cana au Gran Bahia principe...... pour tout vous dire oubliez les soucis et autres tracas à l a maison, et ouvrez grand les yeux et profitez car vous allez en prendre plein la tête ;))))....

Hotel magnifique ( mais un poil trop grand).... des chambres spacieuses et propres (merci à Melinda notre femme de chambre) avec tout le confort voulu et souhaité....... un cadre verdoyant et d'une beauté exquise (prévoyez une grande carte mémoire pour les photos)..... un restaurant principal pfffff à vous faire prendre 2 kilos au retour ( nourriture variée, exotique, excellente et fraiche.....)..... le personnel de l'hotel souriant, attentionné , a votre disposition au moindre soucis..... des cocktails hummmm à ne pas boire au soleil sinon bobo à la tête..... Bref un séjour magnifique, inoubliable...... petits "conseils"

1) L'ile de Saona..... il faut y aller c'est énOOOOOOrme , piscine naturelle.... langoustes grillées (moyennant supplément).... un sable blanc des plus purs...... le catamaran c'est la classe et le speed boat c'est renversant et "décoiffant".... bref du pur bonheur... et le temps de trajet est bien de 1h30 au maximum !!!

2) Les boutiques de l'hotel dans le pueblo principe sont très chères avec une mention particulière au marchand de tableaux qui vend ses toiles 3 fois plus cher qu'ailleurs (quel escroc)... et ses souvenirs aussi........ n'hésitez pas à aller au marché aux puces ou acheter à l'aéroport !!!!

Bref n'hésitez pas je me répète c'est du pur bonheur concentré !!!

  • a aimé — le cadre et la playaaaaaaa
  • n'a pas aimé — les travaux..... et le restaurant "LE GOURMET"
  • Séjour du juin 2008 - voyage avec des amis
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Réception
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
    • Services d'affaires (accès Internet, etc.)
Utile ?
Merci bisounours92
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Écrivez un avis

10 247 avis de voyageurs TripAdvisor

Note attribuée
    4 887
    2 936
    1 317
    612
    495
Consultez les avis pour
3 230
3 923
130
47
Résumé des notes
  • Situation
  • Literie
  • Chambres
  • Service
  • Qualité-prix
  • Propreté
Les astuces de voyageurs vous aident à choisir la chambre parfaite.   Astuces pour les chambres (120)
Date | Note
  • Allemand en 1er
  • Anglais en 1er
  • Danois en 1er
  • Espagnol en 1er
  • Français en 1er
  • Hongrois en 1er
  • Italien en 1er
  • Néerlandais en 1er
  • Norvégien en 1er
  • Polonais en 1er
  • Portugais en 1er
  • Russe en 1er
  • Slovaque en 1er
  • Suédois en 1er
  • Tchèque en 1er
  • Turc en 1er
  • Toutes
  • Derniers résultats en français
Français en 1er
Gembloux, Belgique
Auteur de niveau
19 avis
6 avis sur les hôtels
common_n_hotel_reviews_1bd8 19 votes utiles
Avis écrit le 14 juin 2008

Nous sommes allés l'année passée au Gran Bahia Principe Bavaro (club Hacienda/Diamond) et, contents de la première expérience, nous avons réservé un séjour de deux semaines dans ce même hôtel cette année (du 21 mai au 4 juin).

Eh bien les choses ont fort changé... Il faut savoir qu'en une année, un hôtel de la même chaîne a été construit à côté des deux autres, qui étaient déjà de taille respectable. Cet hôtel, le Grand Bahia Principe Ambar, a ajouté un bon 25% de densité de population et... ce n'est pas fini, la même quantité est en cours de construction. Bref, ça devient une usine, c'est immense et, de par ce fait, vous n'êtes vraiment plus qu'un numéro (ou un bracelet, si vous préférez).

Les effets secondaires sont la difficulté de réserver dans les restaurants, puisque l'Ambar peut également les fréquenter (vous avez intérêt à le faire le jour de votre arrivée et si vous restez deux semaines, n'oubliez pas de les réserver également au début de la deuxième semaine) ainsi qu'un nombre plus réduit de places ombragées sur la plage.

Mais bon, dans l'ensemble, cet hôtel reste acceptable, il est loin d'être invivable. Il ne mérite cependant pas (ou plus) ses 5 étoiles.

Par sujet, voici mon opinion :

CHAMBRES

Les chambres sont spacieuses et confortables. Un lit gigantesque vous accueillera fermement mais les oreillers font très mal à la nuque (embarquez sans hésiter les vôtres dans votre valise s'il vous reste de la place !). Vous y trouverez de nombreux espaces de rangement, 2 fauteuils en osier, une petite table, une large banquette avec coussins, une télé (télécommande super casse-pieds), un ventilateur de plafond et une climatisation réglable très efficace et un petit réfrigérateur rempli quotidiennement de quelques soft drinks et de canettes de bière.

Une salle de bain décorée de faux marbre vous propose un lavabo, une baignoire jacuzzi (à éviter car le système de désinfection au chlore vous fera perdre votre bronzage en 10 minutes (expérience vécue) ;-)) et une paroi pour la douche dans la baignoire (aux joints rafistolés vite-fait-mal-fait).

Spacieuses mais mal éclairées, elles vieillissent mal. A notre arrivée, nous avons été placés au rez-de-chaussée de la villa 25, à quelques pas de la plage. Une chambre abominable ! Non seulement les carrelages étaient déjà usés jusqu'à l'os et le plafond de la salle de bain à la limite de l'écroulement, mais en plus la machine à glaçon commune située à l'entrée de la villa faisait un boucan de tous les diables ! Ce n'est pas compliqué : je n'ai pas fermé l'œil de la nuit. Nous avons demandé dès l'aube de changer de chambre et nous avons été déplacés à la villa 31, au milieu du complexe, en face du gazebo et de la zone naturelle. Ces bâtiments étant plus récents, la chambre était quasi-nickel. Quasi car un gond de la porte de la salle de bain était cassé, le radio-réveil hors d'usage, la télé offrait une tellement mauvaise réception qu'il était impossible d'y voir quoi que ce soit, les placards ne fermaient plus sans donner un bon coup de pied dedans, l'unique lampadaire dans la partie "salon" ne fonctionnait pas (impossible d'y voir clair une fois le soleil couché) et, cerise sur le gâteau, la porte coulissante donnant sur la terrasse ne fermait plus. Vous allez me dire que tout ceci n'est que broutilles, certes, mais quand on réserve dans un 5 étoiles, on s'attend à voir au minimum leur scintillement. Au Gran Bahia Principe, on en s'en fiche éperdument de ce que vous attendez...

Ah oui, encore un détail : à côté de la porte d’entrée se trouve un disjoncteur à carte coupant l’électricité de la chambre si aucune carte n’y est insérée. Il faut savoir que c’est mal conçu car TOUT est coupé : éclairage, ventilateur et climatisation, mais aussi… frigo et réveil (à reprogrammer à chaque fois, donc). Comprenne qui pourra. Prévoyez une carte au format carte de crédit pour ne pas devoir laisser une des deux cartes d’accès à votre chambre en permanence dedans (notez qu’un bout de carton fait l’affaire également), surtout quand on sait qu’une carte perdue vous est facturée $20...

SERVICE

Il faut savoir qu’un gros millier de personnes travaillent dans ce complexe ! Impressionnant rapport avec le nombre de vacanciers !

Dans son ensemble, le service est assez efficace mais manque parfois de professionnalisme. Personnellement, je trouve cela parfois rigolo mais certains vacanciers (américains et sud-américains surtout) n’appréciaient pas trop. L’exemple type est le « sommelier » dans les restaurants à la carte : ne vous étonnez pas si l’on vous fait sentir le bouchon de la bouteille de vin choisie plutôt que de vous faire goûter son contenu et dans le restaurant d’à côté, si l’on vous chauffe le verre de dégustation à la bougie avant de vous faire goûter un quart de millilitre… Tout dépend en fait de la personne qui vous le servira. Par contre, vous n’aurez jamais une assiette terminée plus de 10 secondes devant vous ni un verre d’eau vide. Vous n’attendrez jamais que l’on vienne prendre la commande (au lobby tout particulièrement), vous n’aurez jamais l’impression d’être abandonné, ni que l’on vous presse à libérer la table. Le personnel est (presque) toujours très souriant, surtout les hommes, et apprécie quand vous les remerciez (chose trop rare, malheureusement) ou lorsque vous faites un effort pour vous exprimer en espagnol.

Côté chambre, tout dépend de la femme d’ouvrage sur laquelle vous tomberez. Malgré que les chambres soient toujours nettoyées impeccablement, l’année passée, nous en avions une qui nous préparait la chambre de manière sympathique, différemment chaque jour (pliages de serviettes en forme de raie, de cygne, et autres), des petites fleurs partout, un frigo toujours bien garni, etc. Cette année, ce fut tout l’inverse : un seul pliage de serviette conservé pendant 2 semaines, un frigo rempli un jour sur deux, des serviettes manquantes, et j’en passe, malgré les multiples pourboires laissés à son attention.

A propos des pourboires, les choses ont apparemment un peu changé : autant l’année passée nous avions l’impression que tous les pourboires étaient redistribués ensuite à tous les serveurs (et une grosse part aux chefs), autant cette année nous avions l’impression que ces pourboires étaient conservés par les personnes à qui nous les avions donnés. Il faut cependant se rendre à l’évidence que certains font la course aux pourboires, tout particulièrement certaines serveuses du lobby. Notez que certaines ont compris qu’un joli sourire est récompensé par un joli pourboire également, et c’est tant mieux.

SERVICE TECHNIQUE

Après une semaine, nous avons enfin pu regarder la télé. Une bonne soixantaine de chaînes sont disponibles, la plupart en espagnol, ainsi que deux chaînes TV5 différentes pour les francophones. Je dirais donc service technique efficace quand ils se décident à bouger...

RECEPTION

Nous n’avons pas fort apprécié la façon dont nos demandes ont été accueillies, malgré le fait qu’une réception séparée « plus personnalisée », dirons-nous, soit disponible pour les clients ayant opté pour le Club Hacienda/Diamond.

Déjà, il faut savoir que le coffre-fort n’est pas compris dans le prix. Non non non, il vous en coûtera +/- $65 pour deux semaines. C’est connu : les gens qui vont dans des 5 étoiles viennent sans aucun objet de valeur, même pas un GSM ni un appareil photo, alors à quoi bon avoir un coffre-fort ? Et pour rappel, la porte coulissante de la terrasse ne fermait plus… Bref, coffre-fort obligatoire. Notez que vous pouvez enfin le payer par carte de crédit (l’année passée c’était cash).

Ensuite, arrivés en soirée, la chambre ne nous satisfaisant absolument pas, nous nous sommes rendus à la réception pour en avoir une autre. Mon dieu que c’était compliqué !!! Vous comprenez, c’est délicat, c’est difficile, toutes les chambres sont occupées (mon œil !), il va falloir investiguer, etc. etc. etc. « Profitez du soleil, allez à la plage et téléphonez », nous dira-t-on. Choses que nous avons faites. Deuxième épisode : « c’est difficile, peut-être qu’une chambre sera disponible, mais ce n’est pas certain,… profitez plutôt du soleil, allez à la plage et téléphonez ». Troisième épisode (8 heures plus tard, déjà) : enfin on nous trouve LA seule chambre libre sur les 1700 de l’hôtel. Ben tiens. Mais ça leur a coûté un œil. Cependant, elle n’est pas prête. Il faut attendre. « Profitez du soleil, allez à la plage et téléphonez ». Enfin, après s’être pris quelques coups de soleil et téléphoné, nous avons pu changer de chambre. Ouf. Quelle aventure.

Pour les réservations dans les restaurants (qui se font à la réception également), rebelote : l’employée ne savait visiblement pas utiliser l’ordinateur : après 2 clics et une touche elle nous dit (et c’est pas des blagues) : « je ne peux pas réserver les restaurants mais… profitez du soleil, allez à la plage et téléphonez ! »... Cette phrase, je ne l’oublierai jamais !
24 heures avant notre départ, nous demandons de pouvoir garder la chambre 3 heures de plus, notre avion partant tard. Problème ! Encore une fois, après 2 clics et une touche (je n’exagère pas), la (même) dame nous dit que ce n’est pas possible, notre chambre est déjà réservée pour les guests suivants. Mais (air connu) : « profitez encore une dernière fois de la plage et téléphonez », laissant tomber le « profitez du soleil », ce dernier n’ayant pas fait surface depuis quelques jours. En définitive, nous n’avons pu garder la chambre qu’une petite heure de plus… mais en payant $12, bien entendu.

Bref, un service franchement médiocre, de mauvaise volonté, surtout, et certainement pas digne d’un 5 étoiles. En tout cas à la réception privée des clients « Club Hacienda/Diamond ».

COMPLEXE & ENVIRONNEMENT

Le domaine est vaste. Très vaste. Surtout depuis la construction de l’Ambar. Pour les personnes qui n’aiment pas marcher, 2 lignes de mini-bus desservent le complexe dans le sens de la longueur. Ils vous permettent de rejoindre rapidement la plage, les villas et la partie arrière regroupant les réceptions, certains restaurants, le lobby, la terrasse, l’amphithéâtre et, plus à l’arrière encore, le « Pueblo Principe », lieu où l’on trouve snack, magasins, terrasse, discothèque et autres vendeurs d’objets soi-disant locaux. Ce complexe est assez bien organisé, je dois dire : les parties bruyantes sont regroupées et la quiétude est de mise vers 22/23 h. Nickel.

Les jardins sont splendides et jamais vous ne trouverez un déchet ou un mégot par terre. Un nombre incroyable de jardiniers et de personnes en charge de l’entretien ou du nettoyage est omniprésent et assurent aux vacanciers un environnement toujours impeccable.

Au milieu de l’hôtel se trouve également une zone naturelle où la végétation n’est pas maîtrisée. Intéressant pour la faune, vous y entendrez plein de bruits exotiques et aurez la chance, parfois, de voir l’un ou l’autre oiseau local.

Vous trouverez également dans le complexe 3 piscines, dont une très grande près de la plage. Au milieu du complexe, les 2 autres piscines, moins fréquentées, sont, à mon avis, plus agréables et tout aussi bien équipée (bar dans l’eau, jacuzzi, partie enfants sécurisée, etc.). Il faut savoir cependant que l’une des deux est réservée aux clients du Club Hacienda/Diamond (et est donc fort peu fréquentée : paix royale).

PLAGE

Magnifique plage. Pour avoir parcouru les plages de tous les hôtels en amont sur 3 kms et 10 kms en aval, celle du complexe Bahia Principe est, honnêtement, l’une des plus belles et des mieux organisées. En effet, à droite se trouve le centre nautique, au milieu la piscine et à gauche vous êtes face à l’Ambar. Si vous aimez le bruit, être l’un sur l’autre et ne pas à avoir vous déplacer beaucoup pour boire un coup, optez pour la zone située entre le centre nautique et la piscine. Par contre, si vous aimez, comme nous, avoir la paix, optez plutôt pour la zone située entre la piscine et l’Ambar. Dans cette zone-là, vous trouverez sans problème un transat, un cocotier qui vous fera de l’ombre ou encore une paillote en retrait. Vous préférez avoir les pieds quasi dans l’eau ? Tractez un transat jusqu’au bord de l’eau, personne ne vous en empêchera. Vraiment chouette.
Par contre, il faut savoir que la plage est commune à TOUS les hôtels du Bahia Principe, que ce soit le Punta Cana, le Bavaro ou l’Ambar. Seul un petit bout, en retrait, est « privé » pour l’Ambar. Mais personne n’y va. Cependant, apparemment les choses sont mal expliquées aux personnes logées à l’Ambar et celles-ci pensent que toute la plage devant leur hôtel leur est réservée. Ils sont donc offusqués de voir des bracelets autres que rouge sur LEUR plage. Pire encore quand les palmiers offrant un ombre bienfaitrice commencent à se faire plus rares. Il faudra vous y faire, ignorez-les.

Sur la plage vous trouverez également des tas de vendeurs ambulants. Ou de gens vous proposant telle ou telle activité. Si ceux de l’hôtel vous rappellent que des activités nautiques existent, d’autres, ne faisant absolument pas partie du personnel de l’hôtel, essayeront de vous faire croire le contraire (« Je travaille pour la même chaîne ») et tenteront de vous convaincre de monter sur leur bateau, sous la forme d’une excursion gratuite, et d’aller jusqu’à un autre hôtel afin de vous offrir une remise de prix sur un séjour futur. Evitez-les comme la peste, malgré qu’ils parlent toutes les langues du monde et qu’ils sont extrêmement sympathiques avec vous. Tout ça n’est qu’arnaque (les excursions gratuites, ça n’existe pas) et vous devrez vous débrouiller ensuite pour revenir dans votre hôtel. D’ailleurs ces personnes font tout pour éviter les gardes qui patrouillent sur la plage. Étonnant pour des « collègues », non ?.. Faites comme nous s’ils vous accostent : dites-leur que vous partez ce soir, ça leur coupera l’herbe sous le pied et vous pourrez continuer à vous dorer au soleil en paix.

ALL-INCLUSIVE

La formule all-inclusive du Gran Bahia Principe Bavaro est très intéressante : tous les repas « buffets », 3 diners à la carte par semaine dans l’un des 7 restaurants, les boissons alcoolisées locales (cocktails, rhum, liqueurs, bière, vin, etc.), le fitness, l’aérobic et autres cours de danse, le mini-golf, planche à voile, tennis, VTT, kayak, snorkling, catamaran, pédalo, et j’en passe. Par contre spa, golf, banana boat ou tout autre activité nautique motorisée sont payantes. Sont payants également les massages et les tatouages non-permanent.

En fait, sauf si vous fumez, que vous aimez le bon vin (pas l’infâme piquette « all-inclusive » que l’on vous sert partout) ou les bons vieux whiskies, vous pouvez passer un séjour sans sortir un seul billet, si ce n’est pour les pourboires ou une bricole au magasin de l’hôtel.

RESTAURANTS & BARS

Il y en a partout. Vous ne mourrez pas de soif ni de faim. Le plus grand est celui qui propose la formule buffet, fermé et climatisé. Et bruyant. Vous y trouverez de tout, tous les jours. Ouvert matin, midi et soir, ce restaurant couvre tous les services. De qualité moyenne, la nourriture est cependant toujours tiède. Mais vous pouvez également opter pour les grillades ou les pâtes-minute. Tout le monde y trouve son compte. Seul bémol : les desserts. Fabriqués sur mesure pour les américains, tout est extrêmement sucré. Caries garanties et criminel pour les diabétiques. Préférez les fruits frais.

Aussi, chaque jour, le thème change (soirée américaine, soirée espagnole, etc.). Mais ne vous attendez pas découvrir des saveurs spéciales pour autant : à part quelques plats, tous les jours vous y trouverez la même chose.

Rabattez-vous plutôt sur les restaurants à la carte. 3 par semaine, c’est déjà pas mal. 4, même, si vous optez pour le club Hacienda/Diamond. Et pour ceux-là, grands et fins gourmets que nous sommes, voici nos différents avis :

Le Café de Paris / Le Gourmet (restaurant français) :

Pas trop mal, en fait. Le cadre est franchement kitch (pour un client européen) mais on y mange bien. Même si l’on va trouver à la carte des plats qui n’ont rien de français (genre « crevettes sauce provençale aux pêches »), d’autres sont vraiment bien ficelés (tel que le filet de bœuf sur galette de polenta sauce grand veneur). Évitez les grandes crevettes en verrine (avec du ketchup !!! ARGH !) et les escargots en croûte (ça n’a pas de goût), ainsi que le carpaccio de langouste, ce n’est pas très bon. Dans ce restaurant, optez pour une bouteille de vin à la carte : le sommelier vous fera un show tel que l’on ne les trouve que dans les très grands restaurants parisiens. A ce propos, optez sans hésiter pour les vins espagnols (Rioja surtout), ils sont excellents et vraiment pas chers (+/- $20) car les vins français… Comment dire ?.. Vous aimez le vieux Beaujolais nouveau ?.. C’est tout ce que vous y trouverez ainsi qu’un Bordeaux sans âme.

Petit truc pour les restaurants à la carte : NE JAMAIS RESERVER EN FIN DE SOIREE !!! Les derniers services sont pi-to-ya-bles de mauvaise qualité ! Les plats seront bâclés, voire incomplets ou préparés avec d’autres ingrédients, les services trainent, tout le monde regarde sa montre et se demande quand vous allez dégager, etc etc etc. A éviter absolument : mauvaise soirée garantie !

Le Capriccio (italien) :

A éviter. Pâtes infectes, plats d’une banalité affligeante, pizzas cuites au four électrique et j’en passe. En fait, vous n’y trouverez pas grand-chose de plus que ce que l’on vous sert au buffet du restaurant principal tous les jours.

Le Mikado (japonais) :

Autant le cadre est sympa, autant les plats n’ont rien de japonais. C’est plutôt chinois. Installés par groupe de 12 autour d’un plan de cuisson, le chef vous demandera si vous voulez du bœuf, du poisson, des crevettes et/ou du poulet, découpera et fera tout cuire devant vous pendant que vous mangez l’entrée (sushis de qualité moyenne) et dégusterez le potage sans âme. Même si ce n’est pas mauvais, ne vous attendez pas à manger autre chose que ce vous mangez chez le chinois du coin. Par contre, tout est extrêmement salé ! Il faut savoir aussi que, vu le nombre de réservations dans ce resto, vous allez manger… très vite. Entrée, potage et plat sont engloutis en 40 minutes, montre en main. Pour le dessert, on vous placera dans la salle, c’est qu’il faut dégager la table au plus vite !

Le mexicain (dont j’ai oublié le nom) :

Pas mal du tout. Le service y est extrêmement désordonné mais on y mange bien. Entrée et dessert au buffet, grosse pièce à la carte. Les classiques de la nourriture mexicaine, bien maîtrisés. Bonnes grillades également. Ne vous étonnez pas si l’on vous regarde d’un drôle d’air si vous demandez la carte des vins, apparemment ce n’est pas la coutume d’en prendre dans ce restaurant.

Le Steak House :

Vous pouvez y aller les yeux fermés. Je ne sais pas où ils achètent leur viande, mais elle y est excellente, surtout le filet de bœuf (filete de res). Tendre et savoureuse, comme par chez nous. Par contre les portions ont diminué depuis l’année passée, dommage. Là aussi entrées et desserts sont choisies au buffet.

Le Pescador (poissons & crustacés) :

Ce fut notre préféré. L’entrée se choisi au buffet et c’est là que vous trouverez des choses étonnantes tel qu’un carpaccio de calamar ou de poulpe, une bisque de langouste (un peu trop salée, mais soit), des salades de poissons et j’en passe. A la carte, vous trouverez des poissons extrêmement bien préparés, avec de très bonnes sauces ainsi que de la langouste grillée en suggestion. Pour les amateurs de poisson uniquement.

N’hésitez pas à accompagner votre repas d’une bonne petite bouteille de vin blanc plutôt que l’infect vin de table, tel le qu’un Marques de Caceres blanc (+/- $25 si je me souviens bien).

Le restaurant méditerranéen :

C’est le seul que nous n’avons jamais fréquenté. A vrai dire, sa carte ne nous a même pas été présentée à la réception et nous nous demandons toujours où il se trouve. Un vrai mystère.

Enfin, si vous voulez manger dans une ambiance plus « caraïbes », plutôt que d’aller au grand restaurant buffet près du lobby, allez faire un tour aux restaurants ouverts côté plage (le midi au Las Olas et le soir au Piscis). Quel plaisir de manger à l’extérieur et d’entendre les vagues pendant votre repas. Vous y aurez moins de choix mais l’ambiance est vraiment sympa.

Les bars :

Outre les wet-bars des piscines, vous en trouverez également à la plage, au Pueblo Principe et, bien entendu, au lobby, qui offre un espace couvert + terrasse très agréable. Tout au moins en journée car, dès 19h, le musicien débarque avec son synthé et il sera temps pour vous de vous éloigner si vous désirez continuer une quelconque conversation.

Petit truc concernant les cocktails : au lobby, il faut savoir qu’ils sont par défaut sans alcool. Demandez « con alcohol por favor » si vous désirez autre chose que du jus de fruit plein de sucre. Nous ne l’avions pas capté l’année passée, nous n’avons donc bu que des cocktails sans alcool. Nous nous disions aussi qu’ils n’étaient pas bien méchants ;-). Il faut savoir également que les alcooliques doivent se tourner plutôt vers le bar de la plage (Las Olas) car les doses d’alcool dans les cocktails y sont bien supérieures à celles du lobby ;-).

CLUB HACIENDA/DIAMOND

Ici, je vais me défouler. L’année passée, nous avions opté pour le Club Hacienda car il offrait, pour un léger supplément de prix (100 euros par semaine par personne, si je me souviens bien) les services suivants : réception séparée et personnalisée, 4 restos à la carte par semaine au lieu de 3, piscine privée pour les membres du club, accès gratuit aux PC internet, bouteille de rhum offerte le jour du départ, serviettes de plage changées quotidiennement en chambre, journaux à disposition, percolateur en chambre (mais je pense que ce n’est pas propre au club Hacienda), petits-déjeuners et déjeuners dans le restaurant italien (loin de la foule mais vous n’y trouverez pas un choix aussi vaste), villas situées au milieu du complexe, dans l’endroit le plus calme et même un cocktail de bienvenue (mais ça, on s’en fiche).

Cette année, nous avons opté pour la même formule. Mais… Mais sans en être avertis au préalable, l’hôtel a décidé de faire l’impasse sur les services additionnels tels que les serviettes de plage en chambre (allez les chercher vous-même, maintenant, comme tout le monde), la bouteille de rhum (de toute façon, vous en avez trop bu) et le cocktail de bienvenue (à quoi bon, en formule all-in ?). A cela ajoutez un personnel prétentieux et peu volontaire à cette réception « VIP » séparée (le comble !) et… et le fait que cette année, presque toutes les villas sont potentiellement « club Hacienda/Diamond », finie la situation au calme.

Bref, une arnaque. Si c’est pour avoir 20 minutes d’internet gratuit par jour, un resto de plus et une piscine semi-privée (moi je préfère la plage), ça fait cher le supplément !

Évidemment, si c’est pour le plaisir d’avoir un bracelet violet plutôt que jaune, n’hésitez pas ! ;-)

EXCURSIONS

Sauf si vous êtes aventurier dans l’âme, évitez de louer une voiture pour visiter le pays. Là-bas code de la route et assurance sont des mots inconnus. A ça vous ajoutez des véhicules en fin de vie, des routes qui n’en sont pas vraiment, une absence totale de feux rouges ou de panneaux de circulation, des téméraires qui roulent en état d’ébriété avancé à 3 sur une mobylette, et vous comprendrez qu’il faille plutôt opter pour une excursion organisée.

Vu les prix demandés, nous nous sommes limités à l’excursion nommée « Saona Deluxe », à $310 (oui oui) où le « deluxe » signifie que vous ne serez pas à 200 sur le bateau mais maximum à 40 (nous étions 20). Je dois dire que cette excursion est vraiment sympa et que nous en avons un très bon souvenir. Voyez plutôt : vous partez à 7h30 en bus (une bonne heure et demie de route) vers Bayahibe où vous attend un joli bateau de type catamaran express à moteur (je suis nul pour nommer les navires) assez confortable et où l’on vous servira cocktails, rhum, champagne, sandwiches garnis et autres snacks durant toute la traversée. Un petit arrêt dans une zone où les poissons exotiques grouillent vous permettra de les voir de plus près grâce aux masques et tubas que l’on vous proposera. Ensuite, direction Saona (une heure de voyage). Et là, vos yeux n’en reviennent pas : c’est tellement beeeaaauuu !.. Pour qui est déjà allé aux Maldives, cela n’a rien d’extraordinaire, mais pour les autres, vous allez en prendre plein les yeux. Espérez cependant qu’il fasse ensoleillé ce jour-là car cela change tout au niveau des couleurs.

Après avoir débarqué sur l’île (qui est sauvage et inhabitée, donc), on vous proposera de… boire… encore… et de vous restaurer. Quelques banquettes et tables en bois vous permettrons de déguster salades et, surtout, langoustes à volonté. Ici, gros warning : l’île est infestée de moustiques et de taons ! Tout particulièrement aux endroits où vous mangerez. Résultat : une trentaine de piqures en 30 minutes. Et des inflammations inhabituelles. N’oubliez surtout pas un anti-moustique et une crème pour calmer les piqûres. In-dis-pen-sa-ble !

Ensuite vous aurez le loisir de vous promener sur l’île pendant environ 2 heures et d’admirer les TONNES de magnifiques coquillages que les vagues charrient sur la plage. A un tel point qu’il est difficile d’entrer dans l’eau, ces coquillages vous fracassant les tibias à chaque vague. Vous pouvez également opter pour un transat sauvage (comprendre : installé là depuis belle lurette) mais à quoi bon ?

Ensuite retour sur le bateau, petit verre de rhum et direction vers une piscine naturelle où vous pouvez aller sans masque ni tuba : vous y avez pieds. Là, quelques étoiles de mer attendent que vous les preniez dans les mains, mais bon… je me demande sincèrement si elles sont vivantes.

Et enfin retour au port (et énième rhum), puis le bus. Une journée pas fatigante où vous aurez le loisir de faire des rencontres sympas sur le bateau et un appareil photo full.

A titre d’information, voici les prix que l’on nous a donnés pour les excursions :

Safari dominicain en truck : $95 par personne ; Saona : $85, ou $155 pour la version Deluxe ; piloter votre speedboat + snorckling) : $70 ; l’île aux dauphins : $110 ; tour en hélico : $110 pour 20 minutes ; Marinarium (snorckling parmi les requins et les raies) : $85 ; les grottes de « Los Haïtises » : $115 ; trip vers San Pedro de Macoris : $100 ; visite à Santo Domingo : $70 ; Samana (en avion) : $250. Bien entendu ces prix varient selon l’agence qui les met en vente. Et comme vous pouvez le constater, ce n’est pas vraiment donné, malgré l’avantage du change entre le dollar et l’euro pour les européens.

DIVERS

Méfiez-vous des paiements avec carte de crédit. On a piraté la mienne alors que je ne l’ai utilisée qu’à l’hôtel (réception) et à l’aéroport (free tax shop). Je suis curieux de savoir où mènera l’enquête…

N’échangez pas vos Euros sur place, vous allez y perdre votre pantalon. Échangez-les avant de partir en bon vieux dollars américains et n’utilisez que cette monnaie dans l’hôtel (ou éventuellement les pesos dominicains pour les pourboires). A l’aéroport, sachez également que les magasins et snacks imposent leur taux de change scandaleux : 1 euro = 1 us dollar !.. Quand on sait qu’actuellement 2 euros = 3 us dollar, il y a de quoi en perdre son latin !

Les cigarettes vous coûteront $5 le paquet de 20 à l’hôtel. Faites votre stock dans l’avion, cela revient moins cher. Aussi, en partant, achetez-en au tax-free de l’aéroport. A +/- $2.50 le paquet, c’est imbattable ! Pareil pour les parfums : pour les européens, les payer en dollar vous permettra de faire une sérieuse économie.

Les souvenirs sont chers partout (hôtel et aéroport) et de mauvaise qualité en général. Ils vous couteront cependant un peu moins cher à l’aéroport. Aussi, si vous décidez de ramener une bouteille de rhum local, sachez que les bouteilles vendues à l’aéroport sont plus chères que les très bonnes bouteilles de rhum agricole martiniquais que vous trouvez en Europe. $25 pour 75cl de rhum sans prétention est le prix affiché.

N’oubliez pas d’embarquer dans vos valises des produits tels que de la crème solaire car ils sont réellement hors de prix sur place !

Prévoyez un produit anti-moustiques car autant vous ne trouverez que rarement un de ces insectes dans votre chambre, autant ils pullulent au lobby ou sur les terrasses. Les petites mouches des plages sont également très casse-pieds.
Et si vous désirez garder votre chambre quelques heures de plus le jour de votre départ, avertissez l’hôtel le jour de votre arrivée. Au Bahia Principe Bavaro, on n’aime pas les changements de planning.

CONCLUSION

Malgré toutes les critiques émises, cet hôtel conserve un bon rapport qualité-prix et a également pas mal de points positifs (plage, quiétude en soirée, formule all-inclusive), mais il est dommage que son développement prenne tellement d’ampleur… et que ce n’est pas fini.

  • a aimé — Propreté/hygiène, plage, quiétude en soirée, organisation du complexe, formule all-inclusive complète
  • n'a pas aimé — Nombre trop élevé de chambres et croissance démesurée, service à la réception du Club Hacienda, ne mérite plus ses 5 étoiles
  • Séjour du mai 2008 - voyage en amoureux
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Réception
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
Utile ?
1 Merci Loufiii
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Bruxelles
Auteur de niveau
8 avis
7 avis sur les hôtels
common_n_hotel_reviews_1bd8 23 votes utiles
Avis écrit le 14 juin 2008

Aux futurs veinards,

Nous voici fraîchement rentrés de ce "Paradise on Earth". Si nous ne savions pas à quoi il ressemble , cette fois c'est chose faite, on a vu et vécu dans les jardins d'Eden !
Que pourrais-je rajouter aux nombreux commentaires élogieux de cet endroit admirable de beauté? Alors je donnerais quelques "tips" aux futurs chanceux.

1/ Si vous cherchez le calme de la plage, dirigez-vous vers la droite (face à la mer) vers les locations de kayaks, de catamarans, il y a beaucoup de place + paillottes, c'est nettement moins bruyant.
Et c'est à 25 m du bar à cocktails donc... no panic ;o)

2/ Pas besoin de prendre son petit déjeuner au grand restaurant (+ navette), il y en a un à côté de la piscine (plage) , il est plus petit mais affiche un très grand choix lui aussi.

3/ Il y a un super nouveau shopping "Palma Real". Hard Rock Café + magasins très sympas à prix réduits évidemment exemple: des montres Nautica au tiers du prix !
Demandez à la réception de l'hôtel de vous commander un taxi. Le chauffeur demandera 18 $ mais on lui laisse 20$. Ils vous affichent un sourire incroyable. Pour le retour il y a de nombreux taxi officiels devant le shopping. Ne prenez surtout pas les taxis locaux.

4/ Excursion Saona: tout le monde a été déçu ! un monde incroyable sur la plage et vraiment la plage de bavarro est magnifique elle aussi. Pour pas mal de touristes c'était le piège à con. Par contre la ballade en Quad est géniale, ils se sont arrêtés sur la plage de Macao et là c'est vraiment Bounty !!! et l'excursion est 10 fois moins chère.
En plus pour Saona, si ils vous disent 1h30 de bus c'est faux ! C'est clairement 3h00 aller et 3h00 retour.

5/ Nous avions pris l'avantage Gold member et vraiment cela n'en vaut pas la peine. Ok, la chambre n'est pas loin de la plage mais de toute façon il y a les navettes toutes les 3 minutes. Le réveil matin, on n'en n'a pas besoin, le jacuzzi dans la salle de bain, quasi tout le monde l'a et en plus le bouchon de notre baignoire était foutu ;o) et le peignoire dans la chambre pas besoin. Vous verrez comme le personnel est fantastique ! Un Bonheur (avec un grand "B")

6/ Nous ne sommes pas allés dans les restaurants de l'hôtel tant les buffets étaient faramineux! Presque tous les jours une soirée à thème: Oriental, Américain, Italien etc..

7/ Evitez à tout prix d'acheter au magasin de l'hotel (à côté du grandiose lobby) c'est 5 fois le prix ! Pour ceux qui aiment avoir des ships & chocolats et autre dans la chambre, il vaut mieux aller en début de séjour au shopping en taxi et acheter là-bas. Il y a une sorte de pharmacie qui vend toutes sortes de trucs à grignotter .

Je pense que c'est tout pour le moment. Profitez de cet endroit magnifique, le séjour est si court. Nous avons vécu 12 jours de rêve.
Mais voilà la réalité de Bruxelles nous a rattrapés bien vite puisque dès le lundi nous reprenions le chemin du bureau au milieu des embouteillages mais avec dans le coeur et dans les yeux un voyage inoubliable au pays de la bonne humeur et de la gentillesse...

Vincent et Isabelle

  • a aimé — Propreté, entretiens des jardins, buffets, plage, gentillesse, chambre luxe.
  • n'a pas aimé — le resto-snack de la piscine (attention propreté en fin d'après-midi)
  • Séjour du mai 2008 - voyage en amoureux
    • Emplacement
    • Réception
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
    • Services d'affaires (accès Internet, etc.)
Utile ?
1 Merci Zazou68
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Les HOUCHES
1 avis
Avis écrit le 1 mai 2008

Messieurs,

Nous revenons de notre séjour de République Dominicaine.
Séjour du 12 avril au 26 avril 2008;

Notre séjour que nous espérions de rêve s'est transformé en un
véritable cauchemar.
Nous avions réservé deux adultes et une enfant de douze ans.
A notre arrivée, nous avons eu comme accueil, un appel téléphonique
De l'agence locale afin de nous signaler que l'hôtel dans lequel nous
Avions réservé était surbooké et ne pouvait nous accueillir. Nous avons
été transféré dans un hôtel, certes très agréable " Le paradisus". A notre arrivée, la réception de cet hôtel nous réclamait de payer une somme de 600 dollars pour Notre enfant qui n'était pas répertorié sur sa liste. En raison de notre mécontentement, un attaché commercial de l'hôtel Bahia a rétabli La situation. Il nous a remis une enveloppe de 150 dollars pour ce changement De programme. L'argent ne nous intéressait pas !!!! 3ème jour, Checking out de l'hôtel et transfert vers notre hôtel. Un checking in De plus de 2 heures avant de nous trouver dans une partie de l'hôtel appelée Section " Ambar". Superbe suite, mais qui était réservée uniquement aux adultes.
Nous sommes restés deux nuits avec des blocages et des rejets de tous les restaurants à La vue de notre fille.
4ème jour, déménagement vers une chambre où le ménage était en cours. La chambre Sentait le salpêtre, la baignoire rouillée au niveau de la robinetterie,, la literie sentait Mauvais, les oreillers idem.
Bref, mon mari s'est adressé auprès d'un attaché commercial( qui lui au surplus était Vraiment charmant et d'une efficacité exemplaire ).
Cette personne ainsi que mon mari ont effectué un autre déménagement dans une Chambre similaire mais de qualité médiocre.
La tenue de ce complexe est irréprochable mais les chambres de qualité d'un trois étoiles.
Ma fille s'est enfoncé une aiguille du seringue sur la plage de l'hôtel, nécessitant Une assistance médicale.
Notre séjour n'en reste pas à cet épisode, mais je passerai sur d'autres détails.

C'est un hôtel qui est réservé à une clientèle qui souhaite boire, de la chair fraîche parquée dans un complexe hôtelier où vous n'êtes qu'un numéro et une couleur dont Vous ne connaissez pas la signification car personne de vous l'explique.

Néanmoins, les restaurants sont de bonne qualité, la qualité du service excellente Et les personnes extrêmement gentilles.

Mais ce complexe ne s'adresse pas à une famille.
Il faut parler couramment anglais, Espagnol, mais le français est quasi inexistant.

Nous avons perdu 10 jours sur un voyage de 14 jours.

C'est la première fois que nous sommes déçus et fatiqués et choqués par ce qui nous Est arrivé, car pour en finir, notre fille a été hospitalisée....

Un paradis ou un enfer .......



Nous allons nous relever tout doucement de cette mauvaise expérience et nous repartirons
Ailleurs, peut-être.



Sincères salutations

mssquin

  • Séjour du avril 2008 - voyage en famille
    • Réception
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
Utile ?
Merci mssquin
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Trois-Rivières
Auteur de niveau
3 avis
3 avis sur les hôtels
common_n_hotel_reviews_1bd8 8 votes utiles
Avis écrit le 19 avril 2008

J'ai beaucoup apprécié mon séjour au Bahia Principe Punta Cana. L'hôtel est absolument magnifique, les gens sont sympathiques, le service est très bien, la nourriture est très variée et très bonne dans les buffets et très bonne aussi dans les restaurants à la carte. Par contre, pour ces restaurants, nous avions droit à 3 réservations durant notre séjour d'une semaine et nous avons dû réserver à des heures impossibles (ex.21h30), car c'étaient les seules places qu'il restait. L'hôtel et la chambre sont très propres. Petit bémol, si vous voulez allez vous reposer, vous êtes mieux de choisir un autre hôtel, car le Bahia Principe est grouillant d'animation et qui dit animation, dit musique plutôt forte autant à la plage qu'à la piscine.

  • a aimé — La beauté du site
  • n'a pas aimé — Le manque de places dans les restos à la carte
  • Séjour du avril 2008 - voyage en famille
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Réception
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
    • Services d'affaires (accès Internet, etc.)
Utile ?
Merci heimlich
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Strasbourg, Alsace
Auteur de niveau
27 avis
17 avis sur les hôtels
common_n_hotel_reviews_1bd8 26 votes utiles
Avis écrit le 19 avril 2008

nous avons eu nous aussi une très bonne expérience dans cet hôtel.
Les jardins sont très soignés, les chambres impeccables, les femmes de ménage comme les serveurs au restaurant toujours disponibles et souriants. En ce qui concerne les repas avons trouvé le buffet très bon et varié. Avons moins aimé les restaurants à la carte (en plus climatisation trop fraiche dans ces restaurants)
Dans l'ensemble avons passé un très bon séjour,
petit bemol quand même :
Au départ 4 heures de retard de l'avion, est sommes arrivés en pleine nuit à l'hôtel.
l'excurcion à Samana est géniale mais par contre pour accéder à la cascade de eL Limon c'est uniquement à cheval, et contrairement aux dires du représentant marsans c'est plutôt sportif !!!
La sortie Manati Park sans plus. Plutot à conseiller à des familles avec des enfants en bas age. Etions 4 adultes.
La sortie Quad pas mal.

  • a aimé — le parc magnifique
  • n'a pas aimé — rien
  • Séjour du avril 2008 - voyage en famille
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Réception
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
    • Services d'affaires (accès Internet, etc.)
Utile ?
Merci nat67
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
colmar haut rhin
1 avis
Avis écrit le 17 avril 2008

Nous sommes rentré ce matin de ce petit coin de paradis. Le complexe hotelier est très agréable, le service impeccable et très chaleureux. C'est un très grand complexe, mais on s'y sent presque seul. Nous y avons serjourné une semaine avec nos 2 enfants, c'était super ! plage magnifique, restauration variée et de qualité. A recommander

Séjour du avril 2008
Utile ?
Merci turquoise0607
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Vous aimerez peut-être aussi ces hôtels...
Voir également ces hébergements à Punta Cana ou ses environs
À 35.9 km
Alsol Del Mar
Alsol Del Mar
N° 46 sur 111 à Punta Cana
4.5 sur 5 bulles 935 avis
À 34.3 km
AlSol Tiara Cap Cana
AlSol Tiara Cap Cana
N° 24 sur 111 à Punta Cana
4.5 sur 5 bulles 1 710 avis
À 14.3 km
Grand Bahia Principe Punta Cana
Grand Bahia Principe Punta Cana
N° 62 sur 111 à Punta Cana
4.0 sur 5 bulles 6 694 avis
Voir les prix
Voir les prix
Voir les prix
À 13.8 km
Grand Bahia Principe Turquesa
Grand Bahia Principe Turquesa
N° 60 sur 111 à Punta Cana
4.0 sur 5 bulles 2 099 avis
À 70.7 km
Grand Bahia Principe La Romana
Grand Bahia Principe La Romana
N° 2 sur 2 à El Soco
4.0 sur 5 bulles 4 132 avis
À 19.6 km
Sunscape Dominican Beach Punta Cana
Sunscape Dominican Beach Punta C...
N° 35 sur 111 à Punta Cana
4.5 sur 5 bulles 775 avis
Voir les prix
Voir les prix
Voir les prix

Vous connaissez Grand Bahia Principe Bavaro ?
Partagez vos expériences !

Écrivez un avis Ajoutez des photos

Informations supplémentaires concernant Grand Bahia Principe Bavaro

Établissement : Grand Bahia Principe Bavaro
Adresse: Arena Gorda - Macao Seccion Baigua | Arena Gorda - Macao, Seccion Baigua, Punta Cana, République dominicaine
Numéro de téléphone:
Location : Les Caraïbes > République dominicaine > La Altagracia Province > Punta Cana
Services :
Bar/lounge Plage Centre d'affaires avec accès Internet Casino et jeux d'argent Centre de remise en forme/Salle de sport Parking gratuit Activités pour les enfants (Enfants/Pour les familles) Restaurant Service en chambre Spa Suites Piscine Navette aéroport
Style d'hôtel :
N°34 des hôtels familiaux à Punta Cana
N°36 des hôtels avec casino à Punta Cana
N°38 des hôtels romantiques à Punta Cana
N°52 des hôtels de luxe à Punta Cana
N°52 des complexes hôteliers à Punta Cana
N°53 des hôtels Spa à Punta Cana
N°55 des hôtels en bord de mer à Punta Cana
Fourchette de prix (par nuit): 131 € - 265 €
Catégorie d'hôtel : 4 étoile(s) — Grand Bahia Principe Bavaro 4*
Nombre de chambres: 744
Options de réservation :
TripAdvisor est fier d'être partenaire de Hotels.com, Expedia, Booking.com, Voyages SNCF, Ebookers, Odigeo, Odigeo, Traveltool, S.L.U. et TripOnline SA pour vous permettre d'effectuer vos réservations auprès de Grand Bahia Principe Bavaro en toute confiance. Nous aidons chaque mois des millions de voyageurs à trouver l'hôtel idéal pour leurs vacances et leurs voyages d'affaires, et nous garantissons toujours les meilleures réductions et offres spéciales.
Alias :
Bahia Principe Punta Cana
Gran Bahia Punta Cana
Baya Principe
Gran Bahia Principe Bavaro 5
Punta Cana Bahia Principe
Hotel Gran Bahia Principe Bavaro Punta Cana
La Romana Gran Bahia Principe La Romana
Gran Bahia Principe Bavaro Hotel
Grand Baya
Grand Bahia Principe Punta Cana

Est-ce votre Page Établissement TripAdvisor ?

Vous possédez ou gérez cet établissement ? Prenez le contrôle de votre page pour répondre gratuitement aux avis, mettre à jour votre page et bien plus encore.

Prenez le contrôle de votre page