Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

“si vous aimez les courants d'air”

Le Donjon de La Cité Royale de Loches
Classé n° 2 sur 18 choses à voir/à faire à Loches
Attestation d'Excellence
Plus d'informations sur l'attraction
Détails de l'activité
Durée de visite recommandée : 1 à 2 heures
Avis publié : 2 avril 2018

imposant par sa dimension et les vues sur la vallée ,mais la visite est assez courte
car on a , hormis l'ascension du donjon , vite fait le tour du proprietaire

Merci pat11022016
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Écrire un avisAvis (187)
Sur le contrôle de avis
Note attribuée
Type de voyageur
Période de l'année
Langue
  • Plus de langues
Filtrer

3034 avis sur 187

Avis publié : 27 mars 2018 par mobile

Tout comme le logis royal seuls les extérieurs sont visibles (site très chouette au demeurant). Prix réduit heureusement. Attendez la fin des travaux avant d’envisager une visite ici.

Merci EB22000
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis publié : 6 mars 2018

La 1ère trace d'un château sur cet emplacement est signalé en 491 par un camp fortifié & un donjon de bois.
En 742, la place est prise par les forces de Pépin & Carloman qui répriment la révolte de Hunald, Duc d'Aquitaine. Le château est totalement rasé.
Le donjon actuel fut réalisé par Foulques Nerra (le Noir), 4ème comte d'Anjou entre 1013 & 1035
Au XIIème, Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre fait ériger les remparts & les douves (toujours visibles). Donné à Philippe Auguste par Jean sans Terre en 1193, il est repris par Richard Cœur de Lion en 1194. Puis il est repris à nouveau aux Anglais par Philippe II (Philippe Auguste) en 1205.
A cette date Loches intègre le domaine royal & ne connaîtra plus d'affrontement militaire majeur. Il est utilisé comme prison à partir du XVème par Louis XI & ce jusqu'en 1926.
C'est une visite impressionnante & l'on se sent tout petit devant l'imposante masse de ce donjon. On replonge totalement dans le Moyen-Âge& parfois dans une atmosphère étrange lorsqu'on pénètre dans les cachots & souterrains.
Dès le pavillon d'entrée, celui-ci vous plonge dans l'univers carcéral de la fin du Moyen Âge. Ce châtelet aurait accueilli Philippe de Commynes, chroniqueur de Louis XI, accusé de trahison. Celui-ci passa 8 mois dans une cage de bois & de fer.
Dans cette forteresse, au grès de votre visite, vous pourrez voir: la tour cylindrique Louis XI qui comprend 3 étages.
Le cachot dit du Cardinal Balue, vaste salle cylindrique. Il 'agit plus vraisemblablement d'un cellier. Le cardinal était certainement enfermé dans une salle haute de la tour. Sa trahison envers Louis XI au profit du duc de Bourgogne, Charles le Téméraire lui valut 3 ans d'enfermement dans une cage.
A son avènement (1460), Louis XI confirme la transformation de la forteresse en prison d'Etat déjà engagée sous Charles VII. La réputation (controversée) de cruauté du roi à l'égard de ses ennemis est associée au symbole des cages de fer appelées à tort "les fillettes du roi" (puisque ce nom désignait en fait les carcans mis au cou des prisonniers) que l'imagerie populaire a souvent placées dans l'enceinte du donjon.
Contrairement à l'imagerie du XIXème, ces cages en bois, renforcées par du fer, ne sont pas suspendues & on peut s'y tenir debout. Il s'agit de cellules de sureté, installées dans le cachot ou le prisonnier était enfermé pur la nuit. Mais celles-ci restaient l'exception & la majorité des prisonniers vivaient dans les cellules plus ou moins salubres en fonction de leur implantation.
La salle de la torture ou de la "Question". Au cours de l'instruction, si l'accusé n'avouait pas son crime, le juge pouvait lui faire subir "la question préparatoire". Solidement attaché par les chevilles aux anneaux de la barre, l'accusé subissait aux choix du tourmenteur juré (le bourreau) le supplice de l'eau, du feu ou des brodequins.
Il y avait aussi la "question préalable" qui était infligée aux condamnés juste avant son exécution pour qu'il donne le nom de ses complices.
Cependant, il semble que de très rares prisonniers furent torturés en ces lieux.
Un des jugements les + célèbres qui eurent lieu à Loches est celui de Jean de Poitiers, père de Diane, impliqué dans l'affaire du connétable de Bourbon, complot visant à destituer François 1er. Mais Jean n'eut pas à subir de torture, seule la question des brodequins lui fut "présentée" sans lui arracher d'autres aveux.
La salle des graffiti: Au cours des siècles, des centaines de prisonniers y ont été détenus ainsi que des soldats. Les graffiti portent témoignage de leur désespoir, croyance ou passion.
Cachot de Jean d'Alançon: C'est un compagnon de Jeanne d'Arc qui le surnomme "le Gentil Duc". Il est à ses côtés pendant la bataille d'Orléans. Pendant la guerre de 100 ans, il perd son duché, pris par les Anglais. Il s'allie alors avec l'ennemi pour retrouver ses biens. Son complot contre Charles VII échoue. Trahi, il est arrêté en 1456 & condamné à mort au procès de Vendôme en 1458. Le roi le gracie & le fait emprisonner dans le donjon. Gracié par Louis XI, il est libéré en 1461. Il fait assassiner Pierre Fortin, son délateur & se lance à nouveau dans les complots. Arrêté puis condamné à mort une seconde fois, en 1474, sa peine est encore commuée en emprisonnement. Il est libéré en 1476 peu de temps avant sa mort.
La Tour du Martelet: Cet ouvrage, haut de 27m comprend 4 étages de prisons en partie taillés dans d'anciennes carrières & souterrains du XIème.
Le cachot de Ludovic Sforza: Celui-ci dit "le Maure", duc de Milan, est fait prisonnier par Louis XII en 1500 pendant les guerres d'Italie. Enfermé dans ce cachot de 1504 à 1508, il y est traité avec de nombreux égards. Sa cellule est meublée & chauffée. Son bouffon lui tient compagnie. Passionné par les arts, ce protecteur de Léonard de Vinci orne son cachot de peintures & sculptures gravées dans la pierre. Pour mélanger les couleurs, il utilise un liant à base d'œufs.
Les souterrains: Nous sommes 20m au-dessous du niveau actuel de la cour. Cette galerie a été creusée au XIème pour en extraire le tuffeau utilisé ors de la construction du donjon.
Le donjon: Haut de 36m, on peut encore y voire les 3 niveaux & les traces de cheminées. Tout en bas, réserves & celliers qui servent à entreposer les aliments & les armes. 1 puits permet l'approvisionnement en eau.
Puis un niveau avec une chapelle & les appartements de Foulques puis d'Henri II & Richard Cœur de Lion.
Ensuite, la Grande salle: lieu de tous les festins? C'est aussi ici que Foulques Nerra rend justice & reçoit l'hommage de ses vassaux.
Enfin, le niveau défensif: En temps de siège, la forteresse est défendue depuis le haut du donjon. Une porte s'ouvre sur les hourds (balcons de bois extérieurs munis de trappes). Les projectiles sont envoyés à "tir fichant", c'est à dire en chute verticale.
En sortant du donjon, vous arrivez au logis du gouverneur (XIVème) & à un jardin médiéval. Avant de visiter cette forteresse ainsi que le logis royal & déambuler dans la vieille ville, reposez-vous la veille si vous n'êtes pas très bon marcheur (surtout si vous voulez monter au sommet du donjon!!)

Merci ARKHANDouai
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis publié : 4 mars 2018

Vue imprenable sur la ville du haut des 37 m!
Une belle remontée dans l'histoire en montant les étroits escaliers!

Merci marychrist2017
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Voir plus d'avis
Avis publié : 15 janvier 2018

La visite de la cité médiévale de Loche vaux le détour, et surtout de sa forteresse avec son donjon à ciel ouvert. On peu visiter le château sur de nombreux niveau, parcourir les souterrain et dominer la vile du haut du donjon. La visite du logis royale, comprise avec le Donjon est intéressante également.

Merci Celine C
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.

Les voyageurs ayant consulté Le Donjon de La Cité Royale de Loches ont aussi consulté

Loches, Indre-et-Loire
Loches, Indre-et-Loire
 
Loches, Indre-et-Loire
Loches, Indre-et-Loire
 

Vous connaissez Le Donjon de La Cité Royale de Loches ?
Partagez vos expériences !

Écrire un avis Ajoutez des photos

Propriétaires, prenez la parole !

Vous possédez ou gérez cet établissement ? Prenez le contrôle de votre page pour répondre gratuitement aux avis, mettre à jour votre page et bien plus encore.

Prenez le contrôle de votre page