Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.
Ouvert aujourd'hui : 09:00 - 18:00
Enregistrer
Réserver à l'avance
  
Traduit par Google
Façons de découvrir San Blas Islands
à partir de 260,00 $US
Plus d'infos
à partir de 150,00 $US
Plus d'infos
à partir de 889,00 $US
Plus d'infos
à partir de 149,99 $US
Plus d'infos
Avis (1 029)
Contrôle des avis
Filtrer les avis
1 029 résultats
Note attribuée
731
150
50
37
61
Type de voyageur
Période de l'année
LangueToutes les langues
Plus de langues
731
150
50
37
61
Découvrez ce qu'en pensent les voyageurs :
Affiner
Mise à jour de la liste...
3540 avis sur 1 029
Avis écrit le 28 octobre 2014

1- c'est rien que des îles desertes, avec du sable et des cocotiers.
2- y a pas d'hypermarché, il n'y a que des langoustes a manger.
3- y a pas de wifi.
4- y a que des indiens Kunas qui ont gardé leurs traditions.
5- y a que des molas ( sorte de tissus traditionnels brodés) a acheter.
6- y a pas de jet Sky à louer, rien que des pirogues à voiles.
7- y a toujours pas de wifi!
8- l'eau est bleue canard WC
9- ouf y a la 3G!!!
10- mes voisins ne savent pas ou c'est.

Pour plus de détails voir notre blog:
http://voilieroboedamore.unblog.fr/2014/09/26/le-peuple-kuna-par-pauline/
http://voilieroboedamore.unblog.fr/2014/09/26/le-peuple-kuna-suite-par-pauline/
http://voilieroboedamore.unblog.fr/2014/09/28/comment-jai-risque-ma-vie-aux-san-blas-par-veronique/
http://voilieroboedamore.unblog.fr/2014/09/26/pour-un-poulet-par-pauline/

Date de l'expérience : juillet 2014
1  Merci Bernard S
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis écrit le 14 octobre 2014

Que dire des San Blas ? Rien sur ces petits ilots , si ce n'est quelques cocotiers , des cases rudimentaires et des plages de sables blancs. Une vrai vie de Robinson pour 1, 2 ou 3 nuits

Date de l'expérience : avril 2014
Merci Jean Philippe H
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis écrit le 21 mars 2014

Si vous aimez la nature et que vous êtes prêt à laisser votre confort....Vous aimerez. Pour y aller, j.ai pris l'avion de Air Panama pour mis rendre et revenir MAIS au retour le pilote à surcharger son avion et je n'ai pas pu embarquer. J'ai été chanceuse, nous étions 4 touristes, nous avons pu avoir un autre avion.
Je suis allée à Dadibelodge, le personnel est très gentil et attachant.
Vous avez les 3 repas compris mais si vous vous voulez grignoter apportez-vous des choses car entre les repas, vous n'avez rien. Le vin, la bière et l'eau en bouteille n'est pas compris alors!!!!

Date de l'expérience : février 2014
1  Merci oceianne
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis écrit le 8 mars 2014

A bord d un voilier nous avons visité ces magnifiques îles durant 5 jours! Entre les îles cocotiers inhabités et les îles villages des kunas, c est vraiment un lieu exceptionnel qu il faut visiter avant l'invasion des touristes!

Date de l'expérience : février 2014
1  Merci Aurelie F
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis écrit le 11 février 2014

De retour après un circuit de deux semaines au Panama et une « croisière » aux San Blas, voici nos impressions :

Le transport Panama City - Carti est monopolisé par un groupe de taxis 4x4, alors que la route est entièrement goudronnée. Le voyage dure 2h à 2h30 ; il y a 80 km sur l’interaméricaine jusqu’à Altos de Llano et ensuite 40 km jusqu’à Carti par une route sinueuse et pentue, mais en bon état avec quelques très courts passages en terre parfaitement carrossables. Le 4x4 est donc inutile et très inconfortable lorsqu’on s’y retrouve entassés à 7 en plus du conducteur.
Le touriste doit aussi payer au « poste frontière » Kuna et au « port » de Carti , où l’arrivée et l’embarquement sur les lanchas se fait dans la plus absolue pagaille au milieu des détritus qui jonchent la plage.
Le tarif des lanchas qui desservent les îles et amènent aux voiliers dépend de la distance à parcourir et du rapport de forces. Après une heure d'attente une lancha collective nous a amenés en 40 minutes jusqu’à l’île de Chichime où stationnait notre voilier.

La première vision des îles – confettis coralliens de sable blanc aux eaux émeraude couvertes de cocotiers – est idyllique.
De près, c’est tout autre avec les plages jonchées de déchets et les paillottes bidonvilles des Kunas.

La baignade est agréable, car les eaux sont claires et propres, sauf lorsqu’on est en aval des autres voiliers et de leurs rejets d’eaux usées et toilettes. En effet, les plaisanciers jettent le maximum à la mer, leurs ordures organiques et le verre. Ils brulent les papiers et plastiques à terre, car il n’y a aucun ramassage. La gestion des déchets reste le problème majeur de ces îles.

Le snorkelling est plutôt moyen, car les coraux sont peu variés, abimés, et les poissons assez peu nombreux. Rien de comparable aux Maldives et à la Mer Rouge.

L’ « hôtel » que nous avons vu sur l’île de Chichime comprenait 3 paillottes très rustiques avec sol en terre battue et sanitaires extérieurs collectifs sommaires. Deux paillottes dortoirs hommes et femmes équipées uniquement de hamacs et une paillotte « matrimoniale » avec un lit. Aux dires des clients c’était pire à Robinson !

Quant aux familles Kunas de cette ile, leur seule occupation était l’exploitation du touriste : hôtel, bar et souvenirs.

Après avoir consulté le forum du Routard, nous avions réservé une croisière de 3 jours sur un catamaran privé.

Sur son site, ce dernier décrit son bateau comme étant « d’un confort absolu….3 salles de bains wc…un carré spacieux ». Sans espérer le Club Med II, nous ne pensions quand même pas nous retrouver dans une minuscule cabine de 2 m x 2 m, y compris le lavabo et le wc, sur lesquels le lit occupait à lui seul 1,20 m x 2 m. Ce lit était un bat-flanc pourvu d’un inconfortable matelas en mousse. Les rangements se bornaient aux quelques étagères où ne se trouvaient pas les affaires des propriétaires.
Interdit de prendre une douche pour économiser l’eau ; il fallait se laver dans la mer et se dessaler avec un pulvérisateur de jardin. La vaisselle était lavée dans l’eau de rinçage précédente.
Avec un autre couple de clients, plus le couple propriétaire et leurs deux enfants en bas âge, nous étions 8 personnes sur le bateau.
Le carré était la plupart du temps occupé par la petite famille, de même pour le cockpit. A part le trampoline avant la plupart du temps au soleil, il n’y avait aucun endroit tranquille.

Rien à redire sur la nourriture à base de poisson et crustacés, mais une tendance à ratiociner sur les extras : bière, jus de fruits, pain, huile…

Quant à la « croisière », c’était deux heures de navigation par jour d’une ile à l’autre absolument identiques, avec snorkelling et transport éventuel à la plage en annexe.

Le prix, bien que ramené au « tarif routard », nous aurait largement payé un resort de luxe !

Nous avons vraiment le sentiment d’un mauvais rapport qualité-prix pratiqué dans ces îles, qui sont loin d’être exceptionnelles pour qui a un tant soit peu voyagé.
Nous n’y retournerons certainement pas.

Toutes précisions sur les prix peuvent être demandées par message privé.

Date de l'expérience : février 2014
5  Merci Trescalan
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Voir plus d'avis