Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

“Un lieu exceptionnel”
Avis sur Riad Sougtani

Meilleurs prix pour -
Arrivée jj/mm/aaaa Départ jj/mm/aaaa
Prix pour 1 chambre, 2 adultes
Voir les prix
Comparer les meilleurs prix des meilleurs sites de voyage
et 3 autres sites !
Riad Sougtani
N° 140 sur 1 187 B&B et auberges à Marrakech
Attestation d'Excellence
Avis publié : 9 novembre 2013

Nous avons passé une semaine en famille dans ce riad, l'occupant en totalité. L'arrivée, surtout de nuit, est surprenante. Après une demi-heure de taxi depuis l'aéroport, on quitte la route principale pour s'engager sur une piste cahoteuse qui traverse un vieux village avant de passer une belle porte en bois et de s'arrêter sur un parking sans charme. Mais 20 mètres plus loin, le choc: un jardin illuminé magnifique, complètement clos (idéal pour les enfants) et entouré de bâtiments majestueux.
Les chambres et les suites sont à la hauteur du spectacle, bien décorées, très confortables et très propres. La cuisine traditionnelle est excellente et copieuse. Belle piscine, malheureusement un peu fraiche en cette saison ... Mais ce qui fait surtout le charme irrésistible de l'endroit, c'est la qualité de l'accueil et du service. Tout le monde se met en quatre pour vous faire plaisir, et vous aider à organiser votre séjour. On se sent en famille. L'éloignement de Marrakech (environ 25 km) est largement compensé par la tranquillité de l'endroit (on s'habitue aux appels pour la prière venant des mosquées voisines) et la disponibilité de navettes.
Bref, un havre exceptionnel pour un séjour dans la région.

  • Séjour en : novembre 2013, a voyagé en famille
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Literie
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
2  Merci Farigoulux
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Écrire un avisAvis (109)
Note attribuée
Type de voyageur
Période de l'année
Langue
  • Plus de langues

7076 avis sur 109

Avis publié : 5 novembre 2013

Le riad sougtani est un endroit magique. A vingt minutes de marrakech, apres une journée de visite, quel plaisir d'arriver dans ce petit village, les portes s'ouvrent sur le riad. Vous êtes bercés par le souffle du vent dans les arbres fruitiers du patio, le chant des oiseaux, l'eau de la fontaine...La propreté des lieux est irréprochable (chambre, piscine et parties communes), des pétales et bouquets de rose du jardin ornent la chambre, douceurs et bouteille d'eau fraiche tous les jours. La qualité de la literie est parfaite. Mais le plus merveilleux est l'accueil que Badr, petit-fils de Caid de la région, vous réserve. Il tient ce riad, hérité de ces ancètres, avec sa famille. Les repas sont merveilleusement bons, les cocktails à base de fruits, légumes et herbes aromatiques du jardin étonnants. Le petit déjeuner est exceptionnel. Vous êtes reçus et choyés comme un membre de la famille, ce qui fait la grandeur de cet endroit. Le lieu est fantastique mais ce sont l'âme et le coeur de cette famile qui le magnifient. Une humanité rare.....

  • Séjour en : août 2013, a voyagé en couple
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Literie
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
3  Merci Marj13
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis publié : 5 novembre 2013

A la lecture des avis dithyrambiques ma curiosité voyageuse s'est activée. "trop beau pour être vrai" ai-je songé. Comme souvent dans mes périples autour du Monde j'ai pris le risque de la déception . Or ce lieu, cette famille, ces murs portent haut les couleurs harmonieuses d'une élégance que seul le coeur confère. L'arrivée au Riad Sougtani guidée par Badr maître de céans et parfait "GPS " fut hilarante mais concrètement rapide. Dès la première porte franchie , le jardin odoriférant vous enveloppe. Chants de l'eau des vasques, roses et orangers... J'avais réservé une Suite. L'espace est époustouflant, luxueux. Au petit matin les chants d'oiseaux ouvrirent ma journée. Petit déjeuner, diner autour d'un excellent cru Marocain, piscine, bref le rêve de tout voyageur curieux avide de repos après les trépidants kilomètres d'une vie de bureau ou de baroudeur. Ici les hommes et les femmes du lieu, du clan, de la famille, des Sougtani, ont trouvé l'alchimie d'où naît le bonheur. Allez-y vite avant que l'adresse ne devienne trop connue ! Le Riad est à 20 kilomètres de la "folie douce" de Marrakech. Là est aussi une partie de son secret. Une navette nous conduit dans le ventre de la ville à la demande

Astuce pour la chambre : Prenez une suite...
Autres astuces sur les chambres
  • Séjour en : novembre 2013, a voyagé pour affaires
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Literie
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
2  Merci okavango3
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis publié : 2 octobre 2013

Dépaysement total pour notre semaine passée au riad Sougtani. C'est un lieu plein de charme pour un voyage en amoureux ainsi que pour se ressourcer.

Dès notre arrivée, toute la famille nous a accueilli comme des amis et non comme des clients; nous nous sommes tout de suite sentis à l'aise.

Le jardin est magnifique, les chambres sont très belles, spacieuses et parfaitement entretenues.

La famille est toujours à l'écoute de nos demandes, nous n'avons manqué de rien durant notre séjour. Du fait, de l'éloignement (environ 30 min) de Marrakech, un service de navettes est proposé à toute heure.

Une mention toute particulière aux cuisinières qui nous ont fait découvrir la cuisine marocaine, ses saveurs, ses délices et quelques secrets de fabrication partagés pendant le cours de cuisine avec la maman de Badr, Nora et Fatiha.

Pour nous aussi, le départ a été difficile, nous y serions bien restés...
Un grand merci encore à tout le monde pour ces moments partagés que ce soit la famille ou les autres personnes présentes en même temps que nous.

Ce lieu est chargé d'histoire avec une âme, rien à voir avec les grands complexes touristiques que l'on peut trouver sur Marrakech. Venez y chercher le calme et la tranquillité.

  • Séjour en : septembre 2013, a voyagé en couple
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Literie
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
2  Merci Emilie_Olivier161211
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis publié : 30 septembre 2013

Le riad Sougtani est un très bel endroit a environ une demi heure du centre de Marrakech.
L’accueil est y chaleureux, familial et convivial. Toute la famille est présente pour vous faire passer un moment agréable.
Les repas y sont délicieux, le service a la hauteur de nos attentes. Les chambres sont belles et propres, nous avons eu la chance d 'être surclassées en suite , Celle ci est grande et décorée avec soin.
La piscine possède ce qu il faut : transat avec serviette, douche, parasols,.
Tout est mis en œuvre pour rendre le séjour des clients au top.
Nous avons eu droit a un cours de cuisine ... fantastique, comme a la maison.
Si le riad est un peu excentré cela ne pose pas de problème car il y a un service de navette qui vous véhicule ou vous voulez aller et a l heure que vous convient.
Si vous etes fans des clubs, n y allez pas ... si vous souhaitez être au calme et vous reposez allez y les yeux fermes. Nous y retournerons des que possible.

  • Séjour en : septembre 2013, a voyagé en famille
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Literie
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
Merci ablb75
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis publié : 24 septembre 2013

Si le paradis existe, le Riad Sougtani en est un petit morceau tombe du ciel.
Les mots me manquent pour décrire ce que mon chéri et moi avons découvert quand nous avons franchi le majestueux portail de bois du Riad.
Si le chemin qui mène au Riad est quelque peu "chaotique", une fois sur place tout n'est que calme, sérénité, beauté...
Le Riad, les jardins, la kasbah, tout n'est qu'enchantement. Nous avons passé nos premiers jours dans la chambre surplombant la piscine puis nous avons la surprise de nous voir offrir la suite pour la fin de notre séjour. Notre première chambre était parfaite mais quand nous sommes rentrés dans la suite, nous avons juste été émerveillés. Cette suite est digne des palais des 1000 et une nuit.
Mais au delà de ça, c'est l'accueil de cette famille qui est grandiose. Badr, Solheil, Aziz, Nohra, " maman", merci pour ces merveilleux moments passés avec vous.
Sur place, tout le monde n'est que gentillesse et sourires. Et tous sont aux petits soins, bref on se sent chez soi au Riad. Et que dire de la cuisine, un délice, couscous, tajines, pastillas enchantent nos papilles.
Bref UNE SEMAINE DE BONHEUR TOTAL, et quelques larmes en quittant ce lieu magique.
Mais je retournerai très vite voir cette belle famille...

N'hésitez pas foncez!

PS: si vous rechercher l'ambiance hôtel club all incluse passez votre chemin, le Riad est tous sauf ça.

Astuce pour la chambre : Si vous en avez la possibilité, réservez les suites, elles sont à couper le souffle.
Autres astuces sur les chambres
  • Séjour en : septembre 2013, a voyagé en couple
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Literie
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
Merci caroline H
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis publié : 23 août 2013

Ce lieu est juste magnifique !!! A une vingtaine de kilomètres de Marrakech, ce Riad est un havre de paix ou l'accueil par la famille qui s'occupe de ce site vous fait sentir comme chez vous. Les chambres sont à la hauteur du service proposé, décorées avec goût.
Les repas sont quand à eux un véritable délices à ne surtout pas manquer, comme le petit-déjeuner qui est incroyable.
Bref un lieu à ne pas louper !!!
Nous y retournerons c'est certain.

  • Séjour en : août 2013, a voyagé en couple
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Literie
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
Merci Alexis J
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Vous aimerez peut-être aussi ces hôtels...
Les voyageurs ont également consulté ces hôtels à Marrakech
À 25 km
Riad Romance
Riad Romance
N° 9 sur 500 à Marrakech
249 avis
À 30,8 km
Hotel Les Cinq Djellabas
Hotel Les Cinq Djellabas
N° 80 sur 1 187 à Marrakech
229 avis
À 23,2 km
La Mamounia Marrakech
La Mamounia Marrakech
N° 76 sur 500 à Marrakech
2 137 avis
Voir les prix
Voir les prix
Voir les prix
À 22,6 km
Four Seasons Resort Marrakech
Four Seasons Resort Marrakech
N° 51 sur 500 à Marrakech
1 360 avis
À 24,6 km
Riad Karmela
Riad Karmela
N° 43 sur 500 à Marrakech
1 340 avis
À 29,7 km
Pullman Marrakech Palmeraie Resort and Spa
Pullman Marrakech Palmeraie Reso...
N° 77 sur 500 à Marrakech
3 583 avis
Voir les prix
Voir les prix
Voir les prix

Vous connaissez Riad Sougtani ?
Partagez vos expériences !

Écrire un avis Ajoutez des photos

Informations supplémentaires concernant Riad Sougtani

Adresse: KM 23, Commune Tameloht, Oumnas, Marrakech, Marrakech 40000, Maroc
Numéro de téléphone:
Location : Maroc > région de Marrakech-Tensift-El Haouz > Marrakech
Services :
Bar/lounge Petit déjeuner inclus Internet haut débit gratuit (Wi-Fi) Parking gratuit Activités pour les enfants (Enfants/Pour les familles) Animaux domestiques autorisés (Chien/Animaux de compagnie) Restaurant Service en chambre Suites Piscine Accès handicapés Navette aéroport
Style d'hôtel :
N° 140 sur 1 187 Auberges/B&B à Marrakech
Catégorie de prix : 127€ - 180€ (Selon les tarifs moyens d'une chambre standard)
Catégorie d'hôtel : 4 étoile(s) — Riad Sougtani 4*
Nombre de chambres: 6
Description officielle (fournie par l'hôtel) :
Un Riad, Une grande histoire Bienvenue dans la demeure du chef de la tribu Sougtana. Nous vous y accueillons dans le Grand Riad qui jadis était réservé aux invités de marque du Caid Sougtani. Comme il recevait des groupes différents de visiteurs et pour des séjours de plusieurs jours, le Caid a conçu et fait construire les quatre blocs de façon à ce que chaque bloc soit indépendant des autres et puisse héberger un groupe à la fois. Chaque bloc était équipé de tout (salon, tapis, couvertures, ustensiles de thé et couverts etc.) et avait un responsable à qui était assigné le devoir de veiller à la qualité de l’accueil des invités, à leur confort et bien être, voire à leur divertissement... Aujourd’hui, nous espérons pouvoir vous accueillir dans le même esprit et avec la même attention que le fondateur de ce site réservait à ses invités, et à qui l’histoire reconnaît encore aujourd’hui les qualités d’hôte hors pair par sa sollicitude et sa générosité. Aperçu historique (reconstitué sur la base d’informations collectées auprès de personnes âgées, eux-mêmes citant leurs pères et/ou arrières grands pères …). Sougtana est le nom d’une tribu berbère du Grant Atlas. Taliouine, grand village à 1800 mètre d’altitude sur la route d’Agadir vers Ouarzazat, en fut l’un des principaux fiefs. Elle s’était distinguée durant plusieurs siècles par la solidarité infaillible de ses membres, son organisation inégalée parmi ses consœurs (répartie en plusieurs fiefs solidaires mais chacun était dirigé par son propre chef), ses guerriers valeureux et ses chefs lettrés maniant à bon escient la stratégie des alliances et de coopération avec les tribus voisines. Les atouts précités lui permirent d’étendre son influence et son contrôle sur tout le versant sud du Grand Atlas et de disposer ainsi d’un large territoire favorable à l’essor de ses activités d’élevage et de céréaliculture. L’un de ses chefs dont le nom a pu être retenu par la descendance s’appelait Si Omar Sougtani (environ entre 1760 et 1830). Etant ainsi la personne la plus importante du fief, il veilla à préparer son fils ainé à sa succession : Ali qu’il s’appelait (environ entre 1790 à 1880) put accéder à l’enseignement coranique, aux sciences religieuses et d’histoire. Son père l’avait associé dès son jeune âge à l’art de gérer les différents entre la population de sa tribu, au savoir faire de la négociation et de l’entretien de bonnes relations et même la passation de pactes avec les tribus amies et/ou adverses, et aussi parfois aux actes guerriers contre les ennemis. Haj Ali O Omar (Haj : parce qu’il avait fait le pèlerinage et O Omar : fils de Omar) fut non seulement un bon chef de sa tribu après la mort de son père, mais il gagna aussi beaucoup d’estime auprès des autres tribus de la région. Sa renommée fut rapportée vers 1860 au roi du Maroc Hassan Premier (environ 1820 / 1900). Ce dernier profita d’une sortie de chasse à la gazelle dans la région et envoya ses éclaireurs pour demander à ce notable du Grant Atlas de s’associer à la chasse puisqu’il était sensé bien connaître le pays. Ce dernier ne pouvait espérer tant d’honneur et mobilisa toute sa tribu pour accueillir le souverain comme il se devait. Le roi ne manqua pas de remarquer que son hôte méritait bien sa renommée et qu’il avait aussi deux fils (Omar et Hocine) déjà adultes et tous deux lettrés et valeureux comme leur père. Il put relever aussi le prestige et le respect dont ses hôtes bénéficiaient auprès des populations locales. Pour remercier Haj Ali O Omar Sougtani (du nom de la tribu Sougtana), pour sa sollicitude, Hassan premier lui demanda de lui envoyer ces deux fils à qui il désirait confier une mission de haute importance. C’est ainsi dit-on que Omar et Hocine ont été désignés Caids (représentants de l’autorité du roi) dans une région qui s’étendait à partir de Tameslouhte (15 km au sud de Marrakech vers Amizmiz) sur un territoire d’environ 70 km de rayon vers le Haut Atals et dont Oumnas deviendra après sa fondation (vers 187O) la capitale de la tribu Sougtana. Pour s’installer dans leur fonction qui consistait à gouverner cet espace au nom du pouvoir central du roi, les deux frères ramenèrent la majorité de leurs proches et de leurs guerriers et choisirent ce site auquel ils donnèrent le nom d’Oumnas (nom emprunté parait-il à un village de la région où ils vivaient avant). Ils contrôlèrent rapidement le territoire qui leur a été affecté après quelques guerres, entre autres celle contre les Goundafas qui connut la mort de Hocine (les Goundafas l’avait fait prisonnier et l’avait décapité). C’est son frère Omar qui acheva le rehaussement de la tribu des Sougtana au rang d’une tribu détenant le pouvoir sur une grande partie du Haouz de Marrakech. Vers 1875 il termina la construction du Riad et de la Grande Kasbah (côté est du Riad) après que la petite Kasbah (élevée à l’ouest du Riad) eût été détruite et saccagée lors d’un raid de la tribu Goundafa. En 1912, le Caïd Omar Sougtani participa à une Harka (expédition militaire) qui avait coalisé plusieurs tribus offusquées par la signature du protectorat français. La Harka (expédition militaire) voulait empêcher les troupes françaises, ayant débarqué sur le port de Casablanca, d’avancer sur Marrakech. Avec leur armement moderne, les français ont décimée la dite Harka et fait prisonnier ses chefs dont Caïd Omar Sougtani. Condamné à mort, il passa plusieurs mois dans une prison appelée Mesbah à Fès, avant que le Maréchal français Liautey ne prône une nouvelle politique de pacification des tribus rebelles, basée entre autres sur la réhabilitation des chefs de tribus arrêtés, en leur expliquant que le roi du Maroc a signé un accord avec la France et que cette dernière a envoyé ses militaires pour protéger le royaume des visées des autres puissances occidentales, et pour moderniser son armée et son administration territoriale, et que désormais ils auront à travailler avec des administrateurs français mais toujours sous l’autorité et les ordres du roi du Maroc ... Ils furent libérés et reçurent alors chacun un Dahir (acte solennel signé par le roi) et reprirent leurs fonctions en tant que représentants du roi chacun dans son fief (nous avons quelques copies de Dahirs concernant Caïd Omar : 1918 ; 1925 ; 1926 ; 1928 ; 1930 …). C’est dans ce contexte, en 1913, que le Caïd Sougtani fut immédiatement appelé à réunir les cavaliers de sa tribu pour chasser, avec l’aide d’autres tribus, les adeptes d’Ahmed El Hiba qui menaçaient de prendre Marrakech (Ahmed El Hiba est un savant religieux sahraoui arabophone qui s’était rebellé et avait appelé à la guerre sainte contre la dynastie Alaouite qu’il avait accusée d’avoir pactisé avec les agresseurs français et leur a permis de soumettre le Maroc à leur autorité). Le Caïd rentra triomphalement à Oumnas et se consacra à l’activité la plus importante à son avis, l’agriculture. Etant riche, il n’a pas cessé d’investir dans l’achat de terrain de parcours et d’agriculture et se constitua rapidement de vaste propriétés appelées Azib (propriétés de 100 à 300 hectares situées dans un rayon d’environ 20 km de son siège à Oumnas, et confiées à ses Khammasas (du chiffre Khamsa c'est-à-dire 5) des métayers qui devaient travailler les terres moyennant le 1/5ième de la récolte. Sa fortune atteignit quelques trois mille hectares. Il réalisa aussi de grands travaux d’irrigation avec l’aide d’autres propriétaires (4 sources/ghettaras, et un canal de prise d’eau sur la rivière Oued Rhighaya à 30 Km d’Oumnas sur la route d’Asni, et complanta quelques dix à quinze mille oliviers dont ceux du petit verger attenants au Riad (côté nord). On dit de lui qu’il était devenu le Fellah le plus important de toute la région aux vues du nombre de bêtes de sommes qu’il avait : une centaine de Jouja (paire de chevaux ou de mulets de labour). On rapportait que pour lui seules les céréales (surtout l’orge pour son cheptel) et l’huile d’olives constituent la vraie richesse, et qu’il veillait durant toute sa vie à toujours avoir un stock important en prévision des années de disettes lors desquelles il rouvrait ses « Tisserfines » et puisait les céréales pour les distribuer à toute sa tribu selon le nombre d’âmes dans chaque foyer. On raconte qu’il avait pas moins d’une centaine de Tisserfines (pluriel de Tasrafte qui est une sorte de grange à céréales creusée à la manière d’un puis là où la terre est solide et imperméable dans ses Azibs et tout autour de ses Kasbahs). Parallèlement il reprit son œuvre de bâtisseur jusqu’en 1934, date à laquelle il mourut à la survivance de trois fils, dont l’ainé, Caïd Mohamad Sougtani, fut nommé par Dahir dans le poste de son père. Entre autres, ce dernier reçut vers la fin des années trente la distinction de premier agriculteur de la région du Haouz (la médaille qui lui a été décernée est gardée par nos cousins qui habitent la grande kasbah). Il quitta son poste au lendemain de l’indépendance du Maroc et garda tout au long de sa vie le prestige de la famille Sougtani et la paternité de la tribu des Sougtana dont il aimait parler avec une fierté inégalée. Il mourut en 1968 sans laisser de descendance. Aujourd’hui ce sont nous, ses neveux, qui essayons de faire revire ces lieux chargés d’histoire dont, hélas, nous ne connaissons que les quelques bribes que nous venons de vous citer. Aziz Sougtani ... plus   moins 
Options de réservation :
TripAdvisor est fier d'être partenaire de TripOnline SA et Booking.com pour vous permettre d'effectuer vos réservations auprès de Riad Sougtani en toute confiance. Nous aidons chaque mois des millions de voyageurs à trouver l'hôtel idéal pour leurs vacances et leurs voyages d'affaires, et nous garantissons toujours les meilleures réductions et offres spéciales.

Est-ce votre Page Établissement TripAdvisor ?

Vous possédez ou gérez cet établissement ? Prenez le contrôle de votre page pour répondre gratuitement aux avis, mettre à jour votre page et bien plus encore.

Prenez le contrôle de votre page