Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.

“Médiocrité”

Sous les Tilleuls
Impossible de trouver les prix pour cet hébergement
Nos partenaires en ligne ne donnent pas les prix de cet hébergement, mais nous pouvons rechercher d'autres possibilités à Fléac.
Arrivée jj/mm/aaaa Départ jj/mm/aaaa
Sous les Tilleuls
Avis publié : 26 juin 2013

Des connaissances nous avaient offert une « box table d'hôtes ». Nous appelons le tenancier des lieux de «  sous les tilleuls » afin de réserver. Il fut très professionnel pour l'affabilité. Son côté pro s'arrête net au téléphone, car une fois sur place, ce personnage fut inconvenant, vulgaire et hautain. Les chambres sont minables, rien ne correspond à la publicité faite sur la box, et ce monsieur a eu l'outrecuidance de nous dire droit dans les yeux qu'il n'en n'avait que faire. La table d'hôte fut infâme et en quantité et en qualité. Le petit déjeuner encore pire, et il n'était même pas là, à nous de nous débrouiller. Les chambres, sont à renommer des box dans un coin sale de son terrain. Ne pouvant pas rebrousser chemin devant le spectacle pitoyable, sous peine de perdre notre coffret cadeau, nous dûmes rester. Si vous y allez, vous serez pris au piège d'un cauchemar dont je vous narre les détails.

Déjà, c'est une énigme pour arriver à la chambre d'hôtes : aucune signalisation, aucun panneau ni fléchage, devant l'entrée, l'adresse est effacée. ( veut il faire des économies ? Veut il se cacher ? Veut il lancer la mode GPS Grossier Pesonnage Subversif?) M. Gonzales, exubérant personnage, fait son entrée en matière pour nous faire le tour du propriétaire. Ses chambres d'hôtes sont dans un préfabriqué à l'extérieur de sa maison, trois box où les chambres disposent d'une cloison en papier à cigarette, de portes ne fermant pas, sauf à grand renfort de clef et de forçage d'épaule ( veut il lancer une nouvelle mode de chambres d'hôtes 0 étoiles?)...les tilleuls ? Un tilleul obstrue la seule vue à peu près correcte, d'où l'on distingue fort bien la route passante et d'où l'on entend les bruits de la route passante. Sur le balconnet, un cendrier sale et plein de mégots accumulés depuis fort longtemps.

La salle commune, en contrebas de deux chambres, se résume à une pièce ouverte sur une autre chambre. C'est une salle à manger car il y a une table, salle de détente car il y a un fauteuil, salle de divertissement car il y a un vieux jeu de société, salle de culture car il y a une brochure sur la région, salle de petit déjeuner, salle à tout faire dans 15 m², salle de passage, on pourrait même faire une salle de billard en lançant des bouchons sur la table... Bien sur nous serions partis, mais la box pré réservée nous obligea à attendre le lendemain matin, et que le temps fut long, long comme un jour sans fin de brouillard poisseux dans une ville déserte et lugubre. À moins de faire de nombreux kilomètres, il n'y a aucune activité alentours, donc, nous tournons en rond dans notre cellule privative. Pourtant sur la publicité, on nous montre une jolie toile avec des oiseaux, mais cela c'est dans le salon de monsieur qui ferme à quadruple tour sa maison. Nous avons obligation de rester à l'intérieur du préfabriqué, car nous ne sommes pas les bienvenus, sauf pour payer. Nous attendons le repas.

L'entrée, des tapas sans goût. Une demie heure d'attente où monsieur Gonzales nous abreuve de ses péripéties passées, à l'entendre c'est un saltimbanque qui a connu le tout paris, le show biz la télé, mais voyez vous tout le monde il est méchant c'est un incompris alors bon est il a atterri là en désespoir et il fait des chambres d'hôtes pour beurrer ses tartines, pas les vôtres. Le plat, des rougets mal cuits, un accompagnement lourd et sans saveur. Mais bon il faut bien racler son écuelle car nos ventres ont faim. Une demie heure d'attente pour le fromage, microscopiques bouts, et le pain coupé petit pour quatre est fini, car oui le pain, ça gonfle dans l'estomac avec de l'eau. Je vous conseille cette technique de survie sous les tilleuls si malgré le commentaire vous osiez y aller. Le dessert, mauvais comme le reste ; détail : il est ramené ,comme le reste, de son travail en restauration collective car à force de parler beaucoup il parle trop. Oui monsieur en se cache pas, il veut faire du beurre avec des box bêtes. Car oui il a eu l'outrecuidance de déblatérer sur les anciens clients box venus chez lui, il faut le savoir monsieur Gonzales puise son inspiration fertile de comique troupier en vous affublant de toutes les pires choses derrière votre dos. Une heure de plus à écouter ses sornettes, à se faire tutoyer grassement, à se faire insulter, oui insulter, et puis pouf il claque la porte car demain matin il'slève de bonne heure, vous vous débrouillerez salut la compagnie. aussitôt dit aussitôt fait, zou dans les dortoirs. On tousse on éternue on chuchote, tout s'entend, vous êtes prévenus. La nuit est mauvaise comme le lit. Le réveil maussade comme la salle de bains, l'ambiance froide comme la pièce. Pour le petit déjeuner, personne, livrés à nous mêmes, le seul point positif, il n'est pas là à nous importuner. Malheureusement, le café froid fait défaut à peine une tasse prise. Le pain mou est rachitique, le fond de bouteille de jus d'orange est à partager en quatre. Au moins, Monsieur Gonzales nous laissera un souvenir impérissable et donne vraiment envie de ...fuir.

Publicité mensongère, grossièreté, inconvenance, c'est une honte !

  • Séjour en : novembre 2012, a voyagé en couple
    • Rapport qualité / prix
    • Emplacement
    • Literie
    • Chambres
    • Propreté
    • Service
25  Merci isadora_et_desire
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Note attribuée
Type de voyageur
Période de l'année
Langue

1515 avis sur 15

Vous connaissez Sous les Tilleuls ?
Partagez vos expériences !

Écrire un avis Ajoutez des photos

Informations supplémentaires concernant Sous les Tilleuls

Adresse: 5 rue du Maine a Brénat, 16730 Fléac, France
Location : France > Nouvelle-Aquitaine > Charente > Fléac
Style d'hôtel :
N° 1 sur 1 Auberges/B&B à Fléac

Est-ce votre Page Établissement TripAdvisor ?

Vous possédez ou gérez cet établissement ? Prenez le contrôle de votre page pour répondre gratuitement aux avis, mettre à jour votre page et bien plus encore.

Prenez le contrôle de votre page